La forêt de protection : reboisements RTM du début du 20è siècle



Panneau 5
(format PDF, 4,4 Mo)

 

Complémentarité Génie Civil/Génie Biologique

La couverture végétale et en particulier la forêt a un rôle de protection reconnu depuis longtemps vis-à-vis des risques naturels et, dès leur origine, les interventions dans les périmètres RTM ont pris en compte la complémentarité nécessaire entre travaux de génie civil et travaux de génie biologique, complémentarité d’autant plus nécessaire que les phénomènes érosifs sont vigoureux. Par ailleurs, les travaux des chercheurs, notamment du Cemagref, alliés aux observations des praticiens, ont montré que le rôle de la forêt était plus ou moins important (voire néfaste) selon le type d’aléa, sa localisation par rapport à l’aléa (zone de départ, zone d’écoulement, zone d’arrêt) ou l’intensité de ce dernier. La mise en oeuvre d’une sylviculture spécifique à une bonne prise en compte des fonctions de protection de la forêt s’est ainsi mise en place progressivement …

La confrontation, au travers d’un programme européen, des savoirs faire ou compétences d’enseignants, de chercheurs et de gestionnaires publics et privés – y compris d’organismes forestiers suisses et italiens confrontés aux mêmes problématiques - et la prise en compte des derniers acquis de la recherche développement (synthèse des stations forestières, soins minimaux aux forêts de protection) ont permis la publication en 2006 du « Guide des sylvicultures de montagne (Alpes du Nord françaises) » : http://www.onf.fr/lire_voir_ecouter/++oid++3b1/@@display_media.html

La méthodologie développée dans ce guide, prenant en compte aléas et enjeux aval, est accompagnée par ailleurs d’un effort important de formation des agents forestiers et de sensibilisation tant des propriétaires forestiers que des décideurs.

 

Cartographie RTM aléas-enjeux (BD RTM).

La gestion des terrains domaniaux se devant d’être exemplaire, le Ministère de l’Agriculture a demandé en 2007 à l’ONF/Délégation nationale aux risques naturels et aux actions RTM de réaliser d’ici fin 2011, en le rattachant à l’Observatoire sur les risques naturels en montagne (ex BD RTM), la cartographie des aléas (existants et potentiels) et des enjeux concernant les forêts domaniales dans les onze départements RTM (environ 380 000 ha dont 239 000 à statut RTM) et d’étendre cette réflexion aux 154 0000 ha des quinze autres départements anciennement RTM.

A l’issue de cette phase de recueil des données de base sur les aléas et les enjeux, le Ministère de l’Agriculture envisage de demander à l’ONF d’expertiser le niveau de contrôle des aléas par les peuplements, de définir les interventions sylvicoles les plus appropriées, d’évaluer leur coût et de hiérarchiser les besoins de renouvellement des peuplements équiens constitués lors de la création des boisements RTM (préoccupation particulièrement forte dans les Alpes du Sud avec par exemple leurs vastes massifs de pins noirs).

Un extrait de cette cartographie aléas-enjeux relative à la Division domaniale RTM du Manival (ainsi que pour partie celle des 2 autres Divisions sur Saint-Ismier figure ci-contre : on peut en mesurer l’intérêt à la fois pour les gestionnaires ONF (Service RTM et Agence ONF) que pour les décideurs (Préfet, DDT) et les parties intéressées (communes, EPCI, syndicats spécialisés tels le SITSE, l’Association départementale Isère-Drac-Romanche, etc.). Si le niveau de restitution prévu de cette cartographie est le 1/25 000, une précision plus fine peut être parfois nécessaire : c’est ce qui a été réalisé dans le cadre de l’étude menée en 2009 par le service RTM pour le compte de l’Etat et du SITSE concernant « Le schéma de gestion et d’aménagement du bassin versant (du Manival) contre les crues » : l’attention tant de l’aménagiste ONF que du technicien responsable de la gestion forestière est ainsi attirée sur les précautions particulières qu’ils doivent prendre dans le traitement des peuplements situés notamment dans les secteurs intitulés « terrains végétalisés sensibles à l’érosion » dont la stabilité reste précaire.

   
 

 
 


 

 

 

 Recensement des phénomènes naturels affectant le bassin versant du torrent du Manival
Recensement des phénomènes naturels affectant le bassin versant du torrent du Manival



 
 Carte des aléas et des enjeux en l'absence d'ouvrages de protection
Carte des aléas et des enjeux en l'absence d'ouvrages de protection



 

VIDEOS


le casse tête du renouvellement de la forêt de protection (Interview de Marie Juppet, technicienne secteur Grésivaudan au service RTM 38)



 
  © 2000 - 2015 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits |