Accueil >> Actualité >> Articles

Comment réaliser son Plan Communal de Sauvegarde (PCS) ? Les élus de la Loire bientôt formés

| le 12-10-2007 | par François Giannoccaro - Directeur de l'IRMa | 3011 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
Comment réaliser son Plan Communal de Sauvegarde (PCS) ? Les élus de la Loire bientôt formés

Après les élus de l’Isère, de la Savoie et du Rhône, c’est à ceux de la Loire de bénéficier des sessions d’information décentralisées en Rhône-Alpes de l’IRMa sur le thème «Comment réaliser son Plan Communal de Sauvegarde (PCS)». Trois sessions sont programmées au mois d’octobre avec la Fédération des maires et la Préfecture de la Loire. La première session qui s’est tenue le 11 octobre à la Sous-préfecture de Montbrison a affiché complet avec près d’une centaine de participants.

Objectif de la session : aider les maires à se préparer à faire face à une situation de crise

Ces dernières années, de nombreux retour d’expérience de catastrophes naturelles mais aussi d’accidents ou d’incidents technologiques ont mis en exergue le manque de préparation des maires à faire face à de telle situation de crise : insuffisance dans l’anticipation des menaces existant sur leur territoire, difficulté d’appréciation de l’ampleur des vulnérabilités exposées en particulier humaines, compréhension incomplète de l’organisation des secours et de leur responsabilité, en particulier concernant les dispositifs d’alerte et d’information des populations. Depuis longtemps, les responsabilités du maire étaient définies dans ses pouvoirs de police générale, mais on ne lui disait pas comment se préparer à gérer la crise.

Pour remédier à cette situation, la loi n°2004–811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile est venue réaffirmer le rôle primordial de l’échelon communal dans la gestion d’une situation de crise, qu’elle soit d’origine naturelle ou technologique. En instituant à l’article 13 « le plan communal de sauvegarde (PCS) », elle a donné une base légale à des initiatives locales. La parution du décret d’application n°2005 – 1156 du 13 septembre 2005 relatif au plan communal de sauvegarde a précisé aux communes concernées le contenu par défaut de cet outil opérationnel d’aide à la décision du Maire pour faire face à une situation de crise.

La Loire, un département exposé aux risques majeurs

Sur les 327 communes de la Loire, on estime à plus de 73 le nombre de communes qui réglementairement doivent élaborer un Plan Communal de Sauvegarde (PCS). Sur les 138 communes de l’arrondissement de Montbrison, 35 sont concernées par cette obligation. A ce jour, seulement 2 communes ont élaboré cet outil.

Le succès de la session d’information sur l’arrondissement de Montbrison montre la prise de conscience des maires sur la nécessité d’engager une véritable réflexion pour se préparer à faire face un jour à une situation de crise majeure

La session d’information qui a réuni 80 participants a fait apparaître que la réflexion « PCS » nécessitait l’engagement d’une véritable démarche de participation et de responsabilisation dans la collectivité à tous les niveaux, impliquant les élus, le personnel communal mais aussi les acteurs locaux jusqu’au citoyen.

Bernard Le Men, Sous–préfet de l’arrondissement de Montbrison, a tenu à rappeler le caractère réglementaire de ce dispositif et le retard qu’il y avait lieu de combler sur son arrondissement dans la mise en place de ces plans.

Une table ronde avec des témoignages d'élus 

La deuxième partie de la session s’est déroulée autour des témoignages d’Edouard Roche et Jean Bouchardon, respectivement maires de Chavanay et de Saint Galmier, sur les difficultés qu'ils avaient rencontrées lors de crises sérieuses vécues sur leur commune impliquant des transports de matières dangereuses. L’occasion de faire émerger de l’assemblée toute une série d’interrogations dont deux qui ont suscitées de nombreux échanges :

  • Tout mettre en œuvre pour améliorer l’information des populations sur les risques

S’agissant de l'application des consignes individuelles de sécurité par les populations face à une catastrophe, il a été rappelé qu'une information préventive régulière sur les risques auprès des habitants était essentielle. Le Dossier d’Information Communal sur les Risques Majeurs, que les communes devaient réglementairement réaliser, étaient dans ce sens un bon outil de communication.

  • Améliorer l’efficacité de l’alerte

S'agissant de maximiser l'efficacité de l'alerte des populations, l'importance de la complémentarité des dispositifs d’alarme utilisés par les acteurs du secours a été évoquée à travers des échanges concernant le système dit "automate d'appel téléphonique" qui serait en mesure de relayer en masse l’alerte par voie téléphonique dans les foyers répertoriés. Le coût d'un tel système étant non négligeable, les maires des petites communes ont évoqué la nécessité de mutualiser cette réflexion à l’échelle supra communale. Marguerite Aguiléra, Chef du service interministériel de défense et de protection civile de la Préfecture de la Loire, a précisé par ailleurs qu’une réflexion était en cours sur l'ensemble département  pour améliorer l’efficacité globale du système national d’alerte (SNA) par sirène fixe.

En fin de session, l’assemblée s’est retrouvée autour d’un apéritif offert par le Monsieur le Sous-préfet

Les deux prochaines sessions auront lieu :

  • à la Sous-préfecture de Roanne, le jeudi 18 octobre 2007 de 18 h00 à 20 h 00
  • à la Préfecture de la Loire à Saint-Etienne, le mercredi 31 ocobre de 18 h 00 à 20 h 00

En savoir plus :

> Sur le plan communal de sauvegarde
http://www.irma-grenoble.com/PDF/05documentation/plaquette/IRMA_PCS.pdf

> Le guide d'élaboration du Plan Communal de Sauvegarde - DDSC/IRMA - 2005
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_l_interieur/defense_et_securite_civiles/gestion-risques/plan-communal-sauvegarde


Télécharger :

> Le programme des 3 sessions d'information dans la Loire
http://www.irma-grenoble.com/PDF/actualite/articles/LES_3_JOURNEES_DE_FORMATION_V4_dans_la_Loire.doc



Commentaires »


L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2018 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |