Accueil >> Actualité >> Articles

Drôme et Ardèche touchés par de violents orages

Le 08-09-2008 | Par Nelly Mioni - Documentaliste, IRMa | 4697 vues | Ajouter aux favoris |
Drôme et Ardèche touchés par de violents orages

Le week-end a été particulièrement agité en Rhône-Alpes, avec un dernier épisode pluvieux très violent samedi. L’heure est au bilan : l'Isère rhodanienne et la plaine de la Bièvre, ont été relativement épargnées, les départements les plus touchés étant la Drôme et l’Ardèche.

Météo France avait prévu de lever la vigilance orange ce vendredi. Or, une nouvelle alerte a été mise en place annonçant des phénomènes de pluies marquées. Routes coupées, coulées de boue, établissements scolaires fermés… Aujourd’hui, la situation s’est stabilisée et l’heure est au bilan.

Dans la Drôme

  • Un communiqué de la préfecture fait le point de la situation : « Aucune personne blessée ou disparue n'est à déplorer, grâce à l'action rapide des maires et des services de secours et à la remarquable solidarité qui s'est instaurée. »
  • Les sapeurs pompiers de la Drôme, ainsi que ceux venus en renfort de l'Ain, du Vaucluse et de la Sécurité civile de Brignoles (600 sapeurs pompiers mobilisés samedi et dans le courant de la nuit pour la période d'urgence et encore 250 aujourd'hui) ont effectué plus de 750 interventions depuis le début de l'alerte.
  • Dans les communes les plus touchées, Saint Donat, Ponsas, Saint Vallier, Claveyson, Bren, le rétablissement de l’eau potable, la mise à disposition d'eau embouteillée, notamment pour les maisons de retraite et les hôpitaux, la réquisition d'entreprises spécialisées de travaux publics, de pompage, de dépollution, sont en cours.
  • Dans certaines maisons, l'eau et la boue sont montées jusqu'à plus de 1,50 m. ; les inondations ont provoqué des pertes conséquentes dans 4 élevages et à St Jean de Muzols, la rivière Le Doux a tout emporté sur son passage
  • Notons que Montélimar a subi  deux fois 2 violents orages en l’espace de 3 semaines. La première fois le 12 août, la seconde le 3 septembre. Dans les deux cas, la violence des précipitations aura occasionné de nombreux dégâts, notamment dans les communes de Sauzet et de Saint-Marcel-les-Sauzet (maisons dévastées, voitures emportées, début d'incendie dû à la foudre). Rappelons que les pluies ont été quasi centennales et qu'il est tombé, au plus fort des orages, jusqu'à 200 mm d'eau.
  • Plusieurs routes ont été sévèrement touchées et sont en cours de réouverture : certaines sections de routes départementales situées sur les secteurs de St Donat et St Vallier sont encore fermées pour cause de chaussée arrachée ou emportée.

Dans le Nord-Isère

Les dégâts sont moins importants même si l’on note des quantités d'eau généralement entre 30 et 50 litres au m² et certaines routes coupées à la circulation en raison des risques de coulées de boue. Toutefois, le sous-préfet de l'arrondissement de Vienne,  déclare que « La situation est plutôt favorable. Les rivières sont partout en décrue et les déplacements sont à nouveau normaux. ».

Dans l’Ardèche

Près de 250 habitations sont sinistrées. « Les canaux et les réseaux d'évacuation des eaux pluviales sont à remettre en état dans leur quasi totalité. Et si le réseau routier communal, en ville comme en montagne, a été mis à mal presque partout, le réseau routier départemental a beaucoup souffert lui aussi. La RD 532 reste fermée, car toujours submergée par endroits. »

Le fabricant de camping-car  « Trigano » quant à lui, est sinistré et doit mettre environ 650 ouvriers en chômage technique pendant au moins une semaine.

Dans le Sud-Isère

Malgré les pluies importantes, les dommages ont été bien moins importants que dans le Nord-Isère et dans la Drôme si ce n’est l’effondrement du toit d'un magasin à Échirolles qui a cédé sous le poids de l'eau et fait treize blessés.

Maintenant, il s’agit d’engager une procédure de reconnaissance d’état de catastrophe naturelle pour ces communes gravement touchées. Les services de l’Etat sont en mesure de renseigner les maires sur les démarches à effectuer dans ce cadre-là, ; les formulaires sont disponibles sur le site Internet de la préfecture de la Drôme.

 

En savoir plus :

> Site web du Dauphiné Libéré
http://www.ledauphinelibere.fr/

> Communiqué de la Préfecture de la Drôme
http://www.drome.pref.gouv.fr/sections/zoom/intemperies_dans_la2740/view

> Site web de FR3 Rhône-Alpes
http://rhone-alpes-auvergne.france3.fr/info/46169608-fr.php



Commentaires »


Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |