Accueil >> Actualité >> Articles

Exercice PCS à Vaulnaveys-le-haut

| le 18-09-2008 | par Laurence Cassagne - Ingénieur, IRMa | 2789 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
Exercice PCS à Vaulnaveys-le-haut

Comment tester une partie des éléments basiques mais fondamentaux d’un plan communal de sauvegarde ? Un exercice a été réalisé à Vaulnaveys-le-haut, vendredi 12 septembre 2008.

La loi du 13 août 2004 sur la modernisation de la sécurité civile a imposé à la commune de Vaulnaveys-le-haut d’élaborer un plan communal de sauvegarde. En effet, des études spécifiques, réalisées par les industriels et validées par les services de l’Etat, indiquent qu’une partie du territoire peut être exposé à un nuage toxique en cas d’accident sur la plate-forme chimique de Jarrie.

(remarque importante : les programmes informatiques qui calculent les distances d’impact d’un accident majeur ne prennent pas en considération la topographie, le relief).

Cependant, les événements majeurs qui ont demandé à la commune à s’organiser réellement sur le terrain sont liés à des phénomènes naturels :

-         Des crues torrentielles sur deux cours d’eau en aout 2005

-         Un glissement potentiel de terrain en 2007

 

 

Le plan communal de sauvegarde de Vaulnaveys-le-haut a été approuvé en 2005.

Après les élections de mars 2008, l’ensemble des élus et des agents communaux ont été informés, pour certains pour la première fois, sur la démarche PCS (réunions, distribution d’un dépliant synthétisant les missions essentielles et les numéros de téléphone importants).

 

Vendredi 12 septembre 2008, un exercice simple demandant peu de temps de préparation et mobilisant peu de personnels a été organisé. Il avait plusieurs objectifs :

1-     Tester les bases du PCS : retrouver les classeurs PCS, puis des informations/données précises à l’intérieur

2-     Tester la disponibilité des élus et des agents communaux

3-     Valider le nombre de lieux d’hébergement que la commune peut ouvrir simultanément

Cette simulation a également permis de faire une piqure de rappel pour l’ensemble des membres de l’organisation. La commune peut, en effet, avoir à gérer un événement majeur à n’importe quel moment, on ne choisit ni l’heure, ni le jour !

 

Le test s’est organisé de la manière suivante :

  • 1er partie : Un appel téléphonique, confirmé par un fax, simulant une demande du cabinet du Préfet : Quelle est la capacité d’hébergement de la commune de Vaulnaveys-le-haut ?
  • 2ème partie : Un deuxième appel téléphonique a été passé pour donner les consignes et les informer qu’un tableau, prêt à remplir, leur avait été transmis par fax. L’objectif de la deuxième partie de l’exercice était de rechercher les moyens humains pour rendre opérationnel les lieux d’hébergement. Les agents municipaux devaient trouver les personnes disponibles pour réaliser les missions suivantes :

-     Ouvrir les lieux d'hébergement

-         Trouver et acheminer les moyens matériels nécessaires

-         Recenser les personnes qui arrivent

-         Trouver les boissons et les collations

-         Servir les boissons et les collations

 

En aucun cas les personnes appelées ne devaient se déplacer. C’était un test de disponibilité.

 

Le bilan pour la commune de Vaulnaveys-le-haut :

La commune dispose de 4 lieux d’accueil potentiels mais ne peut pas mettre en place, simultanément, 4 lieux d’hébergement. 2 lieux ont donc été retenus : la salle polyvalente et la salle plurivalente à l’école élémentaire. Vaulnaveys-le-haut peut donc héberger 130 personnes au total.

Les numéros de téléphone répertoriés étaient mis à jour.

D’autres « mini -exercices » ou informations spécifiques à des personnes (personnel pouvant gérer le standard « mairie » et élus, responsables potentiels du PCS) sont à prévoir.

En savoir plus :

> un dossier thématique sur les plans communaux de sauvegarde
http://www.irma-grenoble.com/05documentation/04dossiers_numero.php?id_DT=3

> Pour accéder au "Memento Exercices PCS 2008"
http://www.irma-grenoble.com/05documentation/04dossiers_articles.php?id_DTart=38&id_DT=3



Commentaires »


L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2019 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |