Accueil >> Actualité >> Articles

L'IRMa édite un livre de photos sur les catastrophes naturelles en Isère

Le 30-09-2010 | Par Sébastien Gominet - Géographe, IRMa | 4875 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
L'IRMa édite un livre de photos sur les catastrophes naturelles en Isère

Les reportages photos réalisés dans le cadre de l'action "mémoire collective des risques" font aujourd'hui l'objet d'un livre au format 21x21 cm. Les lecteurs attentifs à nos publications pourront nous dire « encore ! », et pourtant combien de personnes en Isère se souviennent des crues de la Valdaine en 2002 et des crues de Belledonne en 2005 ?

Qui connaît l'existence des nombreux éboulements qui se produisent d'année en année, parfois sur ou très proche des zones habitées ? Qui a conscience des risques liés à l'Isère et que deux crues très récentes sont venues nous rappeler ? Il n'est donc peut-être pas inutile de communiquer à nouveau et sous une autre forme, sur les événements qui nous ont touchés au cours des huit dernières années en Isère (voir le livre en PDF ici).

Entretenir la mémoire des événements et des catastrophes

L'action "mémoire collective des risques" a débuté en 2001 grâce au soutien du Conseil Général de l'Isère. Elle reposait alors sur la mise en ligne d'une base de données d'événements et de catastrophes naturelles (accéder à la base) dont les informations étaient issues de différents documents réalisés par l'Etat (Plans de Prévention des Risques et Dossiers Communaux Synthétiques essentiellement). L'idée étant d'associer texte et photos pour la description des événements, un double travail a dès lors été engagé :

- pour les événements anciens, un travail de recherches et de collectes dans différentes archives (communes, particuliers, services de l'Etat essentiellement),

- pour les événements "contemporains", un travail de terrain, aussi rapproché que possible de la date de l'événement, complété parfois par un retour sur les lieux plusieurs mois ou plusieurs années après pour réaliser des photographies comparatives.

La base de données comprend aujourd'hui près de 3 800 événements et plus de 2 500 photographies qui sont aussi accessibles directement depuis la photothèque du site. Cela peut paraître important et pourtant nous sommes encore très loin de l'exhaustivité ! De nombreuses communes ne sont pas couvertes comme beaucoup d'événements qui se produisent de nos jours. Du point de vue de la collecte il aurait été illusoire de vouloir tout traiter à moins d'embaucher quelques collaborateurs de plus. Il ne suffit pas en effet de collecter, il faut ensuite trier, vérifier, classer, indexer, saisir... si l'on veut que le travail puisse avoir un intérêt et servir par la suite. Le travail de terrain a aussi trouvé ses limites dans la difficulté à obtenir les informations sur les événements au moment où ils se produisent (pour les événements mineurs). Sans être branché sur les radios de la gendarmerie ou des pompiers, il est parfois bien difficile d'avoir les informations nécessaires pour être sur les lieux à temps. Avant que tout n'ait été déblayé, nettoyé. Avant que l'événement ou la catastrophe n'aient disparu...

Evénement ou catastrophe ?

Le choix a été fait dès le début de ce travail de ne pas traîter uniquement les catastrophes naturelles médiatiques qui touchent des zones urbanisées, mais de s'intéresser aussi aux événements plus courants dont la plupart d'entre nous ne soupçonnent même pas l'existence. Ils sont là, pourtant, pour nous rappeler que nous ne vivons pas dans une nature morte qui se réveillerait de sa torpeur lors d'une catastrophe mais qu'elle est continuellement en mouvement. Avant la grosse crue il y a la petite crue. Avant l'éboulement en masse il y a les chutes de blocs. Il nous semble que ces petits événements peuvent nous aider à reconsidérer notre rapport à la nature dans laquelle nous vivons et par la même, à tendre vers une plus juste, mais toujours imparfaite, perception des risques naturels qui nous entourent. C'est une exigence bien de notre temps que de vouloir consommer la nature, en profiter pour nos sorties et nos loisirs mais surtout qu'elle ne nous perturbe pas, qu'elle ne nous empêche pas de faire ce que l'on avait prévu de faire ! L'éboulement récent en amont du hameau de Bourg d'Arud en est un exemple typique mais il n'est malheureusement pas le seul ! Plongés dans l'obscurité sous un épais nuage de poussière, les skieurs qui redescendaient de la station des Deux Alpes ont pris à partie les sapeurs pompiers qui les empêchaient de prendre leur voiture tout de suite, le temps d'en savoir plus et d'y voir un peu plus clair.

Expo, brochures, CD-ROM, vidéo...

La constitution d'une base de données nous a semblé vite insuffisante et le fonds ainsi constitué a donc été valorisé par des actions plus variées qu'une simple mise en ligne. Plusieurs expositions ont notamment été réalisées (voir les panneaux de l'expo itinérante) et les photographies ont été utilisées dans de nombreux supports : brochures, CD-rom, livres scolaires, rapports d'études, articles de revues, guides méthodologiques, DICRIM, films, etc.

A partir de 2004, les reportages photos ont été complétés par des prises de vues vidéo qui ont permis de poursuivre le travail sur la "mémoire" grâce à un nouveau support. Ce travail s'est concrétisé récemment par la création d'une Web TV (http://www.risques.tv/) avec une chaîne "mémoire", et par la réalisation de trois petits films de 13 mn qui abordent notamment des catastrophes passées grâce au recueil de témoignages et à la recherche d'archives :

- « La terre tremble !!! Et Rhône-Alpes dans tout ça ? » qui aborde les cas des séismes de Corrençon en 1962 et d'Annecy en 1996.

- « La prévision des crues de l'Isère de 1859 à aujourd'hui » qui explique le déroulement de la crue de 1859 qui a inondé Grenoble.

- « Les glissements de terrains, menaces en suspens »qui aborde les glissements du plateau d'Assy en 1970, de Féternes en 2001, de Dignes-les-Bains en 2003et qui développe ceuxde Monestier du Percy en 1978, de l'Harmalière en 1981 etde la Salle en beaumont en 1994.

Aujourd'hui, il est bien rare qu'une catastrophe ne soit pas photographiée,  filmée et mise en ligne dans les heures qui suivent sur You tube ou Daily Motion. Il existe une foule d'informations dont certaines sont particulièrement intéressantes car prises au coeur de l'événement. Elles ont donc l'intérêt de nous montrer le phénomène tel qu'il est, c'est à dire tel que l'on n'est pas forcément capable de l'imaginer... Cette profusion d'information ne suffit pas malgré tout et les images mériteront toujours des explications et des développements si l'on veut que l'événement soit perçu et compris à sa juste mesure et dans toute sa complexité, naturelle et humaine. Il est important de rappeler ici que ce travail d'explication et de vulgarisation n'est pas mené que par notre association. Plusieurs initiatives ont vu le jour ces dernières années dans différentes régions de France. On peut notamment citer les travaux :

- du Centre Méditerranéen de l'Environnement avec notamment un film "négociations avec la nature" et la réalisation depuis 2006 de parcours de découverte du patrimoine lié aux risques naturels afin d’entretenir la "mémoire des risques". En savoir plus.

- de la Cinémathèque d'Images de Montagne et de l'historien Denis Coeur qui ont donné lieu à plusieurs films.

- du Centre Pyrénéen des Risques Majeurs avec notamment le développement du Programme "Initiatives pour des Pyrénées plus sûres".

- les travaux soutenus par la DREAL Rhône-Alpes dans le cadre du volet "inondations" du Plan Rhône et qui ont récemment abouti à la réalisation d'un coffret comprennant un livre et un DVD.

- du CEPRI et de l'EPTB Loire dans le cadre de leur soutien aux communes dans la mise en oeuvre des actions d'information préventive.



Commentaires »


Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |