Accueil >> Actualité >> Articles

Memo’risks, les CM1- Ecole Villancourt - Pont de Claix mobilisent les médias pour leur message de prévention aux isérois

| le 09-04-2015 | par François Giannoccaro - Directeur de l'IRMa | 4089 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
Memo’risks, les CM1- Ecole Villancourt - Pont de Claix mobilisent les médias pour leur message de prévention aux isérois
Jeudi 2 avril, les élèves ont procédé à un exercice de mise à l'abri dans l'école face à un seisme

Participant cette année au concours national « Mémo’Risks, ma ville se prépare », la classe de CM1 de Séverine Follet de l’école de Villancourt de Pont de Claix poursuit son travail de découverte et d’enquête sur les séismes dans les Alpes en partenariat avec la ville. Les élèves ont également mobilisé les médias pour relayer leur message de prévention sur le risque sismique auprès des populations.

 

J’enquête, j’explique et on s’entraîne pour être prêt

Au mois de mars, les écoliers ont travaillé en 2 groupes :

  • l’un, sur l’élaboration d’un questionnaire qui a été administré par tous les enfants de l’école auprès des parents, soit plus de 150 questionnaires recueillis, afin d’évaluer le niveau de connaissance dans les foyers sur les risques et les consignes de sécurité à appliquer en cas d’évènement. C’est en travaillant sur les données collectées et leur traitement qu’ils finaliseront cette phase « d’implication civile et citoyenne » de leur projet en proposant à la municipalité un pacte d’engagement visant dans la durée à favoriser l’information préventive des pontois sur les risques naturels et technologiques et ce, après concertation avec les élus porteurs Eléonore Perrier et Corinne Grillet, (respectivement adjointe déléguée Solidarités et cohésion sociale, protection civile, économie sociale et solidaire et adjointe déléguée Éducation populaire, culture, petite enfance et loisirs) ;
  • l’autre, sur la préparation d’un exercice de mise à l’abri en cas de séisme dont ils ont élaboré le scénario avec la directrice de l’école Muriel Murian et en s’appuyant sur le Plan particulier de Mise en Sûreté (PPMS) de l’établissement. L’objectif était clair : tester le 2 avril sur l’ensemble de l’école les comportements des élèves, des professeurs et des personnels de l’établissement en cas de secousse sismique. Au préalable, les CM1 se sont pris par la main en tant « qu’ambassadeur de la prévention des risques » pour aller sur une semaine entière sensibiliser classe par classe l’ensemble des élèves de l’école aux consignes de sécurité à appliquer en cas de séisme. L’idée de cette démarche préalable de sensibilisation était bien de donner toute sa portée pédagogique à l’exercice à venir. Test qui s’est bien déroulé concluait la directrice de l’école avec les écoliers de Séverine Follet positionnés le jour J en « observateurs (repérables par des brassards)» des réactions de leurs camarades.


Je découvre et je vais sur le terrain pour valider mes connaissances

En parallèle, plusieurs ateliers de travail ont eu lieu en classe encadrés par leur professeur pour découvrir et s’approprier la problématique de la prévention du risque sismique (mémoire des risques, fondamentaux aléas et enjeux, structures et séismes, construction d’un sismographe…). Selon Séverine Follet, ce travail en mode projet a changé la dynamique de la classe car les élèves sont impliqués et ont envie d’apprendre. Toute cette connaissance accumulée par les élèves a permis de donner toute sa portée pédagogique à la visite sur le campus universitaire, mardi 31 mars, du réseau SISMALP et de l’IUT génie civil. A cette occasion accompagnés par Eléonore Perrier - Adjointe au maire, les élèves ont effectué avec Gérald Hivin, professeur à l’IUT, des travaux pratiques sur des maquettes permettant de simuler des séismes et de comprendre le comportement des bâtiments en cas de secousse. François Thouvenot de l’Institut des sciences et de la terre est quant à lui revenu sur l’importance de mesurer l’activité sismique des territoires au fil du temps pour améliorer la connaissance des zones à risques.

 

Je mobilise les médias et je leur demande de m’aider à sensibiliser les populations sur le risque sismique 

Enfin, les CM1 de Villancourt ont également sollicité par courrier les médias locaux pour donner un retentissement et de la visibilité à leurs opérations sur le terrain afin de sensibiliser sur le risque sismique les pontois, les isérois et plus largement encore. Il y a un an tout juste, lundi 7 avril 2014 à 21h27 un séisme de magnitude 4,8 sur l’échelle de Richter dont l'épicentre était situé entre La Condamine (Alpes-de-Haute-Provence) et Crévoux (Hautes-Alpes) et ressenti jusqu'en Isère, Haute-Savoie et Italie, n'a pas manqué de rappeler que la région Rhône-Alpes est l’une des plus sismiques de France métropolitaine.

C’est avec grande satisfaction que les élèves ont véhiculé leurs messages de prévention aux auditeurs, téléspectateurs et lecteurs de France 3 Alpes, France Bleu Isère et le Dauphiné Libéré qui ont pleinement couvert la sortie sur le campus universitaire et l’exercice de mise à l’abri.

 

Prochaine étape : une sortie à la plate forme chimique de Pont de Claix.

 

 

En savoir plus :

> Découvir le reportage de France 3 Alpes de la sortie sur le campus universitaire
http://www.risques.tv/video.php?id_DTvideo=376

> Découvrir la couverture du Dauphiné Libéré de l'exercice de mise à l'abri du 2 avril
http://www.ledauphine.com/isere-sud/2015/04/05/l-ecole-villancourt-participe-a-un-concours-sur-la-prevention-des-risques-naturels

> A propos du projet "Mémo'risks, ma ville se prépare" de l'école Villancourt de Pont de Claix
http://www.irma-grenoble.com/01actualite/01articles_afficher.php?id_actualite=637

> Le site officiel du Concours national "Mémo'Risks Ma ville se prépare"
http://www.mavilleseprepare.fr/


Télécharger :

> Découvrir le dossier de presse adressé aux médias
http://www.irma-grenoble.com/PDF/actualite/articles/Dossier_presse_memorisk_news.pdf



Commentaires »


adhesion
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2017 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |