Accueil >> Actualité >> Articles

S’entraîner pour faire face à la crise : message de l’IRMa adressé aux 900 élus réunis au Congrès des maires de l'Isère

| le 01-12-2016 | par Mathias Lavolé - Chargé de mission, IRMa | 1619 vues | Recommander cet article |
S’entraîner pour faire face à la crise : message de l’IRMa adressé aux 900 élus réunis au Congrès des maires de l'Isère
Photo - AMI (de gauche à droite) - Commandant David Marchandeau - SDIS 38, Daniel Vitte - Président de l'AMI, François Giannoccaro - Directeur de l'IRMa

Le thème de cette édition 2016 du Congrès départemental des maires : « Les élus et les risques » proposait d’aborder une problématique à laquelle sont confrontés les élus locaux au cours de leur mandat au travers de deux tables rondes : « La défense extérieure contre l’incendie » et « Le plan communal de sauvegarde (PCS) » sur lequel est intervenu l’IRMa.

Plus de 900 participants se sont ainsi présentés, samedi 8 octobre 2016, au 59ème congrès départemental des maires et adjoints de l’Isère, organisé par l’Association des maires de l’Isère (AMI) en partenariat avec la Préfecture de l’Isère, le Département et les présidents d’intercommunalités.

Le message à retenir de ce congrès sur la table ronde relative au PCS  était double :

- L’importance pour les communes d’engager une réelle démarche managériale de participation et de responsabilisation autour du PCS en mobilisant l’ensemble des élus, des personnels et des citoyens.

- La nécessité pour les équipes communales de se former et de s’entraîner à la gestion de la crise, par des exercices ou des sessions d’appropriation.

 

Le contenu du PCS en substance :

La gestion d’une situation de crise au niveau local est délicate car elle comporte une exigence d’anticipation et de coordination dépassant les frontières du fonctionnement habituel des services des communes, de leurs attributions et prérogatives respectives. Pour répondre à cette problématique, la réglementation est venue apporter un éclairage quant aux informations qui doivent être contenues dans le PCS. A priori, le PCS s’adapte aux moyens humains et matériels dont dispose la commune. Son élaboration amène la collectivité à (non exhaustif) :

- réaliser un diagnostic des risques qui permet d’identifier, en s’appuyant notamment sur un examen de l’état de connaissance des phénomènes dommageables pouvant survenir sur le territoire communal :

  • les aléas à considérer (dont évènements extrêmes)
  • les vulnérabilités humaines, économiques, environnementales et patrimoniales
  • idéalement la vulnérabilité organisationnelle et fonctionnelle des territoires
  • si possible, des seuils de criticité (ou seuils de réaction gradués) pour l’anticipation et la réaction locale en cas d’évènement prévisible

- faire un inventaire des moyens communaux disponibles rapidement (humains et matériels) pour faire face à un évènement
- définir le cas échéant, une organisation communale de gestion de la crise réactive ainsi que les modalités d’armement du dispositif mais aussi de coordination avec les autres opérateurs de la gestion de la crise
- mettre en place un règlement d’emploi des moyens de mise en vigilance et d’alerte des populations et autres acteurs du territoire
- mettre en œuvre l’information préventive des populations concourant à compléter l’organisation des secours et les actions de prévention par une sensibilisation adaptée des administrés aux réflexes de sécurité
- planifier la participation habitante dans la réponse de sauvegarde en créant éventuellement une réserve communale de sécurité civile

 

95.8 % un taux de généralisation des PCS en Isère encourageant mais qui cache la réalité (source : Ministère de l'Intérieur - DGSCGC - juillet 2015)

Ces chiffres qui peuvent paraître encourageant de prime abord dans l'Isère, ne permettent toutefois pas d’apprécier la réalité opérationnelle des PCS qui ont été réalisés, pour certains depuis plusieurs années. En effet selon l'IRMa, la plupart des PCS réalisés sur ce territoire n’est pas forcément opérationnelle, notamment au regard de la problématique inondation. Il s’agit donc d’identifier les facteurs déterminants à la fois techniques et managériaux au sein des collectivités qui mériteraient une attention particulière afin de garantir aux PCS leur véritable dimension opérationnelle dans la durée.

 

Risques, PCS et appropriation du dispositif existant par les personnes « clés »

Dispositif aux composantes techniques, humaines et organisationnelles, un PCS ne peut prouver son efficacité que s’il est soumis à l’épreuve du terrain. Mais les situations conduisant à son activation ont été fort heureusement rares ces dernières années dans l'Isère. Les retours d’expérience démontrent pourtant qu’il importe d’évaluer l’opérationnalité des PCS, notamment par des entraînements, exercices ou tests réguliers. Encore trop peu de communes ont mis en place des exercices réguliers sur leur territoire au fil des années. C’est toutes fois le cas de certaines communes : Champ sur Drac, Jarrie ou encore Claix. C’est souvent une fois de plus la volonté politique qui guide ces communes. Outre les entraînements et les exercices, la formation et le recyclage des personnes clés des PCS sont essentiels, en particulier des élus devant prendre part au dispositif de crise.

 

En savoir plus :

> Le PCS en bref, le guide de la SMACL Assurances
http://www.irma-grenoble.com/PDF/05documentation/brochure/Guide_PCS_SMACL_IRMa.pdf

> Plus d'information sur le PCS - Le dossier thématique de l'IRMa
http://www.irma-grenoble.com/05documentation/04dossiers_numero.php?id_DT=3

> Le Plan Communal de Sauvegarde, 10 ans après - Risques infos n°34 - Novembre 2015 - IRMa
http://www.irma-grenoble.com/PDF/risques_infos/N34/risques_infos34.pdf



Commentaires »


adhesion
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2017 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |