Accueil >> Documentation >> la Photothèque >> Sites à risques >> le torrent de l'Ebron

Cône de déjection de l'Ebron

Cône de déjection de l'Ebron
L'Ebron, au fil des siècles, a formé un immense cône de déjection. Lorsque la pente naturelle du terrain s'adoucit en arrivant vers la plaine, le torrent n'a pas assez de forces pour charrier encore tous ces matériaux, qui se déposent alors dans le creux de son lit. Ce "bouchon" formera obstacle à la prochaine lave, qui va le contourner, et créer un nouveau chenal d'écoulement…jusqu'à ce que celui-ci soit à nouveau bouché par un autre dépôt, entraînant la formation d'un nouveau canal, etc. Au fil des millénaires, ces nouveaux canaux et dépôts ont fini par former un cône, dont le sommet se trouve à l'issue du chenal d'écoulement.
C'est au sommet de ce cône que le barrage de sédimentation a été construit, là où la pente commence à s'adoucir, avant que le torrent n'aille s'épandre dans la forêt, et aussi là où les engins pour les travaux ont encore facilement accès.

Commune :

TREMINIS

Département :

ISERE

Photographe

: Sébastien GOMINET (Institut des Risques Majeurs)

Date

: 26 juillet 2001

Cote

: 11w54SR

| vue 4633 fois | Ajouter aux favoris
| Partager

Les derniers reportages pour : "le torrent de l'Ebron"

Les derniers reportages

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère DREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2024 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |