Accueil >> Actualité >> Articles

RHYTMME : De nouveaux radars pour le suivi d’événements hydrométeorologiques en zones montagneuses

| le 06-06-2011 | par Henri De Choudens - Président de l'IRMa | 2972 vues | Recommander cet article |
RHYTMME : De nouveaux radars pour le suivi d’événements hydrométeorologiques en zones montagneuses

RHYTMME : De nouveaux radars pour le suivi d’événements hydrométeorologiques en zones montagneuses

Photo : Copyright Météo-France/Pascal Taburet

 

Les zones montagneuses sont, entre autres aléas, particulièrement vulnérables aux crues rapides et aux laves torrentielles. De fortes précipitations peuvent en effet affecter des bassins versants souvent de faible superficie, ce qui rend leur détection particulièrement difficile et donc, la prévision des débits engendrés aléatoire.

   Les radars classiques, déployés par Météo-France en plaine, donnent des mesures des précipitations efficaces dans les zones de relief peu accidenté, mais ne peuvent détecter les précipitations localisées en milieu montagneux, le relief constituant un écran infranchissable pour leur faisceau radar.

   Pour pallier ce défaut, le projet RHYTMME (Risques Hydrométéorologiques en Territoires de Montagne et Méditerranéens) a pour objectif de déployer, au cœur des Alpes du sud, trois radars compacts de nouvelle génération (Doppler bipolarisés en bande X).

   Les données de ces radars alimenteront le dispositif AIGA (Adaptation d’Information Géographique pour l’Alerte en crue), en vue d’apporter des services d’anticipation des risques pluviaux et des crues éclair (estimation en temps réel et à l’échelle du km2 des cumuls de pluie observés sur des périodes courtes ainsi que des débits engendrés à l’exutoire des bassins versants).

   Dans le cadre de ce projet RHYTMME, un premier radar a été installé à l’automne 2010 sur la montagne de Maurel (1 770m d’altitude), sur la commune de La Mure-Argens dans les Alpes de Haute Provence et vient d’être inauguré ce lundi 23 mai. Ce radar sera suivi du déploiement de deux autres radars du même type, positionnés de sorte à couvrir au mieux le relief alpin et permettant ainsi de fournir des éléments supplémentaires d’anticipation en cas de risque de crue éclair dans les petits bassins versants.

 

Le projet RHYTMME est mené par Météo-France et le Cemagref, avec le soutien de l'Union Européenne, du Ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, et de la Région Provence-Alpes-Côt' d'Azur.  

 

En savoir plus :

> Le projet RHYTMME présenté par Météo-France
http://france.meteofrance.com/france/actu/actu?portlet_id=74935&document_id=25441

> Le projet RHYTMME en quelques mots … (Irstea)
http://rhytmme.irstea.fr/synopsis



Commentaires »


adhesion
inondation de l'Arbresle en 2008
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2017 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |