Accueil >> Actualité >> Articles

Un exercice PCS dans la commune de Crémieu (Isère)

| le 28-03-2013 | par Laurence Cassagne - Ingénieur, IRMa | 3316 vues | Recommander cet article |
Un exercice PCS dans la commune de Crémieu (Isère)

Mardi 26 mars 2013 la commune de Crémieu (38) a finalisé son plan communal de sauvegarde au travers d’un exercice : mise en place du poste de commandement communal (PCC) et test de disponibilité des élus et des agents communaux.

En janvier 2012, la commune de Crémieu avait organisé une réunion d’information pour expliquer le lancement de la démarche globale concernant les risques majeurs, à savoir la mise en place du plan communal de sauvegarde, l’élaboration du DICRIM et des affiches « consignes de sécurité », un suivi des plans particuliers de mise en sécurité dans les écoles et la mise en place d’une organisation pendant le temps « hors scolaire » pour assurer la sécurité des élèves et du personnel dans les écoles.

 

Cette démarche s’est finalisée par un exercice le mardi 26 mars 2013. Les objectifs principaux étaient :

  • de mettre en place le poste de commandement en mairie (vérifier l’accès aux salles choisies, manipuler les documents et le matériel PCS, utiliser les téléphones, tester quelques procédures …)

  • de tester la disponibilité en temps réel de tous les membres potentiels du PCS (élus et agents communaux)

 

Par ailleurs, les périscolaires des écoles publiques ont été appelées pour vérifier la connaissance des procédures en cas d’alerte.

 

Tous les RAC (responsable des actions communales) potentiels étaient présents pour suivre la procédure écrite dans une fiche action : mise en place du poste de commandent communal. Cette fiche action présentée sous la forme d’une checkliste fait partie d’une pochette spécifique du PCS qui contient tous les documents (prêts à remplir, plans, annuaires) nécessaires pour déclencher le PCS et rendre opérationnel le PCC.

En plus de l’élu et du référent communal en charge du PCS, il y avait les responsables potentiels de la cellule ravitaillement / hébergement.

Cet exercice sans scénario défini et sans action sur le terrain a permis aux participants de poser des questions, d’avoir une réflexion plus générale et plus précise sur le déclenchement du PCS, le matériel, l’appel des membres … ce qui n’est pas possible lorsqu’une simulation suit un scénario préétabli qui demande des réponses concrètes et rapides.

C’est donc un excellent exercice pour finaliser l’appropriation de l’organisation et du matériel mis en place lors des réunions de travail.

L’idéal est de poursuivre la démarche en organisant un autre exercice dont un des objectifs serait de déclencher quelques actions sur le terrain notamment l’ouverture d’un centre d’accueil pour tester la cellule ravitaillement / hébergement.

 

Quelques points à retenir de cet exercice :

  • Il a fallu 35 minutes à 4 personnes pour appeler les membres du PCS soit 21 élus et 40 agents.

  • Le PCS documentaire vient d’être finalisé pourtant il y a déjà une mise à jour à faire (un nouveau fax, un numéro de téléphone interne modifié, la liste des agents à compléter)

  • Pour passer des commandes, il a été décidé de mettre un carnet de bons de commande dans les caisses PCS.

  • Un classeur spécifique main courante pour la cellule ravitaillement / hébergement.

  • Matériels supplémentaires : stylos

  • S’assurer que tous les RAC potentiels disposent des clefs pour accéder à la mairie



Commentaires »


adhesion
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2017 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |