Accueil >> Actualité >> Articles

Deux écoles évacuées à Champ-sur-drac (Isère) dans le cadre d'un exercice PCS

| le 10-06-2013 | par Laurence Cassagne - Ingénieur, IRMa | 1613 vues | Recommander cet article |
Deux écoles évacuées à Champ-sur-drac (Isère) dans le cadre d'un exercice PCS

Lors de la formation « Exercice PCS » de l’IRMa qui a eu lieu en juin 2013, la commune de Champ-sur-drac a testé son plan communal de sauvegarde lors d’un scénario rupture de barrage. Vendredi 7 juin 2013, deux écoles ont réellement évacué et le poste de commandement communal de repli a du être mis en place.

La commune de Champ-sur-drac a testé pour la sixième fois (au moins) son plan communal de sauvegarde, le vendredi 7 juin 2013.

L’exercice mis en place était un exercice général impliquant en tant que joueurs :

 

  • les agents communaux
  • les élus
  • la réserve communale de sécurité civile
  • Deux écoles (école Pavillon et école maternelle)
  • l’AFIPAEIM (centre de jour pour personnes handicapées)

 

Le thème retenu, compte tenu des objectifs définis avec la commune, était la rupture du barrage de Grand Maison.

 

Le scénario de l’exercice commençait par une vigilance renforcée puis un péril imminent de rupture du barrage de Grand Maison situé à Vaujany (Isère). Le PPI du barrage est déclenché pour cause de l’activation du glissement de terrain du Billon situé au dessus de la retenue du barrage.

 

Les objectifs généraux de l’exercice étaient :

  • Vérifier la mobilisation et le fonctionnement  de l’organisation communale entre la cellule Poste de Commandement et les cellules de terrain (logistique, hébergement, ravitaillement, communication)
  • Tester les schémas d’appel et le regroupement des cellules
  • Vérifier les annuaires et les procédures
  • Tester les modalités d’alerte et d’évacuation de la population

 

Les objectifs spécifiques étaient :

  • Tester la mise en place d’un PCC de repli
  • Tester le système d’appel téléphonique en masse (uniquement pour les membres du PCS)
  • Tester les délais et circuits d’évacuation des écoles dans le cadre de leur PPMS
  • Tester la mise en place des points de bouclage
  • Tester le transfert du matériel communal des services techniques
  • Tester le haut-parleur
  • S’assurer de l’ouverture d’un centre d’accueil
  • Réfléchir au ravitaillement et hébergement

 

 

Quelques remarques formulées par les observateurs, stagiaires de la formation « Exercice PCS » de l’IRMa :

  • Bon réactivité des joueurs (il est possible d’observer l’expérience que les joueurs ont acquis lors de la mise en œuvre du PCS au travers d’exercices réguliers)
  • La difficulté de ne prendre en compte qu’une partie des enjeux lors de l’exercice. En effet, deux écoles et un centre de personnes handicapées ont joué. Il fallait tenir compte d’une évacuation réelle d’une partie des enjeux tandis que la population, la troisième école … ne devait pas être impactée.
  •  Il est indispensable d’afficher une carte au poste de commandement mais également dans les autres cellules qui ont des missions « terrain » telles que mettre en place des barrières, un itinéraire d’évacuation, un sens de circulation. Ainsi, il est possible de visualiser très rapidement la localisation du matériel, …
  •  Dans le scénario « rupture de barrage », il est intéressant de disposer d’une carte visualisant les communes voisines. Il sera possible d’identifier les communes touchées par le phénomène et celles qui peuvent apporter un soutien car situées en dehors de la zone inondable (prévoir les coordonnées des communes voisines dans un annuaire du PCS).
  •  Lors d’un scénario de ce type, une des grandes actions prioritaires est la communication : pour l’évacuation, sur le lieu d’accueil, les consignes à suivre, …
  •  Lors de l’exercice, la question sur la surveillance de la zone évacuée a été soulevée.
  •  Une réflexion doit être menée pour établir un plan d’évacuation plus précis (itinéraire emprunté fléché (marquage au sol), lieux d’accueil, bouclage de la circulation, observateurs aux points « clef » pour une remontée de l’information terrain, …
  • L’évacuation des écoles s’est très bien passée. De nombreux agents communaux ont aidé à l’encadrement des élèves de l’école maternelle pour que cet exercice se fasse avec le maximum de sécurité. (Les 120 élèves de l’école maternelle ont été accompagnés par 30 adultes. Le trajet pour rejoindre le point de rassemblement représente 1.7 km, il a été parcouru en 35 minutes. Cependant, la zone de mise en sécurité (zone hors eau) est atteinte beaucoup plus rapidement : moins de 10 minutes).



Commentaires »


adhesion
Les formations IRMa en 2017 :
inondation de l'Arbresle en 2008
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2017 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |