Accueil >> Actualité >> Articles

Un partenariat a été signé entre la Direction de la défense et de la sécurité civiles et l'IRMa

Le 22-02-2008 | Par François Giannoccaro - Directeur de l'IRMa | 4017 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
Un partenariat a été signé entre la Direction de la défense et de la sécurité civiles et l'IRMa

La Direction de la défense et de la sécurité civiles du Ministère en charge de l’Intérieur et l’Institut des Risques Majeurs ont décidé d’intensifier encore leur collaboration. Un partenariat a été signé entre ces deux établissements. Objectif : s’apporter un soutien notamment en matière d'expertise des risques majeurs, de sensibilisation des populations et d'éducation des scolaires.

 

Les cadres d'actions des partenaires

 

 

La protection des populations compte parmi les missions essentielles de la DDSC. La loi de modernisation de la sécurité civile du 13 août 2004 a fourni à cette Direction l’occasion de redéfinir les orientations qu'il y avait lieu de conduire notamment en matière de protection et de secours pour qu'elle réponde aux crises nouvelles et aux attentes de la population.

 

 

Deux impératifs caractérisent aujourd’hui les orientations de la DDSC :

  • la mobilisation des énergies et des moyens sur le territoire national pour obtenir des progrès mesurables dans l'action face aux conséquences des risques de défense et de sécurité civiles,
  • la coordination dépassant les frontières habituelles des services, de leurs attributions et de leurs prérogatives, pour mieux les faire travailler ensemble.

 

L’Institut des Risques Majeurs (IRMa), pour sa part, a été créé il y a 20 ans sur l’initiative conjointe du Ministère en charge de l’Environnement et du Conseil Général de l’Isère.

En partenariat notamment avec la Région Rhône-Alpes, cette association indépendante basée à Grenoble a pour mission de développer des actions de responsabilisation du grand public, des responsables et décideurs locaux Rhônalpins dans les domaines de la prévention des risques majeurs d’origine naturelle ou technologique.

Elle dispose également d’un ensemble de compétences et d’expertises en matière de prévention et gestion des risques majeurs qui lui permet de développer des méthodes et d’outils de prévention innovants à destination des acteurs du territoire.

 

 

 

Un partenariat qui établit un lien privilégié

 

 

Ce partenariat renforce les collaborations entre l’IRMa et la DDSC :

  • en établissant un lien privilégié,
  • en prenant en considération leurs rôles et leurs objectifs propres,
  • en favorisant la complémentarité et la synergie de leurs actions respectives notamment sur le territoire Rhônalpins.

 

 

Un objectif commun

 


L’objectif du partenariat est, à partir des spécificités des deux organismes, de faire progresser leurs connaissances, leurs expertises et de s’apporter un soutien notamment en matière d'expertise des risques majeurs d'origines naturelle ou technologique, de planification, de promotion des acteurs du secours, de sensibilisation des populations et d'éducation des scolaires.

 

En 2005 et 2006, la collaboration déjà ancienne entre les deux acteurs a amené l’IRMa à collaborer et à réaliser, à la demande de la DDSC :

  • Le mémento et le guide méthodologique plan communal de sauvegarde (PCS) en application du décret 13 septembre 2005 n° 2005-1156 rendant obligatoire le PCS
  • Le mémento et le guide méthodologique plan particulier d’intervention (PPI) concernant les établissement industriels SEVESO seuil haut en application du décret n°2005 – 1158 du 13 septembre 2005

 

 

En 2006, Eric Philip, Ingénieur sécurité formé à l'IRMa, est allé renforcer l'équipe de la DDSC au Bureau des risques majeurs.

 

La participation à des études et des actions sur le terrain ainsi que la confrontation des équipes sur des projets commun vont conduire à un enrichissement global des compétences des deux établissements dans leurs domaines respectifs.

 

 

 

 

Photographie (de gauche à droite) :

  • Franck Daurenjou, Chef du Bureau de l'alerte, de la planification et de la préparation aux crises (BAPPC) - DDSC
  • Corinne Feutry, BAPPC - DDSC
  • Eric Philip, Bureau des risques majeurs (BRM) - DDSC
  • Henri de Choudens, Président de l'IRMa
  • Bernard Deleplancque, Sous-directeur de la gestion des risques - DDSC
  • Pascal Mathieu, Chef du BRM - DDSC
  • Francois Giannoccaro, Directeur de l'IRMa

 

En savoir plus :

> Acceder aux ressources plan communal de sauvegarde
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_l_interieur/defense_et_securite_civiles/gestion-risques/plan-communal-sauvegarde

> Accéder aux ressources plan particulier d'intervention installations industrielles fixes
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_l_interieur/defense_et_securite_civiles/gestion-risques/planification-orsec/



Commentaires »


900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes
© 2000 - 2020 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |