Accueil >> Actualité >> Articles

Les bons réflexes 2018, la campagne d'information préventive sur les risques industriels majeurs en Auvergne-Rhône-Alpes

| le 21-11-2018 | par Céline Lestievent - Documentaliste - IRMa | 352 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
Les bons réflexes 2018, la campagne d'information préventive sur les risques industriels majeurs en Auvergne-Rhône-Alpes
Lancement le 14 novembre 2018 de la campagne régionale d’information sur les risques industriels majeurs à Lyon par David CLAVIERE, préfet délégué pour la défense et la sécurité zone de défense sud-est (photo : DREAL Auvergne-Rhône-Alpes)

Lancement officiel de la campagne régionale d’information préventive des populations sur les risques industriels majeurs, le 14 novembre 2018. "Vous êtes concernés. Êtes-vous prêts ?" Voici le slogan qui résume cette opération de prévention d'envergure régionale. Avec pour objectif premier d'informer et de sensibiliser la population aux risques industriels majeurs et aux consignes de sécurité individuelles associées. Présentation de cette campagne avec ses spécificités, ses moyens, ses enjeux...Découvrez le regard porté sur une telle action par l'IRMa et les actions que notre institut a réalisées dans ce cadre.

L'information préventive de la population aux risques industriels majeurs auxquels ils sont soumis de par leur proximité avec des sites industriels à risque, c'est la loi et c'est tous les 5 ans.

Le 14 novembre 2018, en préfecture de région à Lyon, M. David CLAVIERE, préfet délégué pour la défense et la sécurité zone de défense sud-est a présenté officiellement cette campagne régionale d’information sur les risques industriels majeurs 2018.

 

Particularités

Une campagne spécifique à la région Auvergne-Rhône-Alpes en raison de sa concentration en risques industriels, avec 122 établissements à risque dont la Vallée de la chimie, à Lyon.

Les sites à risques  : 99 installations Seveso + 5 stockages souterrains de gaz + 8 sites nucléaires (dont 4 centrales nucléaires) + 4 infrastructures TMD + 6 laboratoires manipulant des micro-organismes hautement pathogènes

Ces sites ont l'obligation d'avoir mis en place un Plan particulier d’intervention (PPI) car en cas d'un accident grave celui-ci aurait des impacts à l'extérieur du site sur les populations, les infrastructures, les biens ou/et l’environnement.

Une campagne adressée à 410 communes représentant 2,95 millions habitants.

Une action issue d'un travail commun avec le SPPPY Grenoble et le SPIRAL Lyon avec l'appui de la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes en liaison avec l'association APORA.

Une campagne qui va s'inscrire dans la durée, sur 5 ans, avec des programmes annuels d'actions portés par le SPPPY grenoblois et le SPIRAL Lyonnais.

Un budget de 1,3 millions d'euros, financé principalement par les industriels, mais aussi par l'Etat et les collectivités.

 

Comment ?

Par l'envoi postal d'un document à lire et à conserver adapté au territoire et à ses risques propres, soit une déclinaison de la brochure en 22 versions territorialisées.

Par un site Web : http://www.lesbonsreflexes.com/

Par une vidéo de lancement

Par une présence sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/bonsreflexes et https://twitter.com/lesbonsreflexes

Par un  n° "Les bons réflexes" 04 78 77 36 00

 

Objectifs

 - informer et sensibiliser la population sur les risques industriels majeurs,

-  dresser une "cartographie" des risques industriels près de chez soi ou de son lieu de travail,

-  donner des consignes de prévention : soit des bons réflexes à adopter en cas d’alerte

Parmi les actions complémentaires à cette campagne

 - un label "les bons réflexes" pour identifier des actions volontaires qui répondent aux objectifs de la campagne,

 - des distributions et des mises en place, par les communes concernées, d'affichettes consignes dans les ERP, immeubles et camping,

 - une journée annuelle des acteurs du réseau les Bons réflexes à partir de l'automne 2019

 

Les atouts d'une telle opération de prévention selon l'IRMa

+ son étendue territoriale : c'est une action à l'échelle d'une région étendue,

+ la dynamique d'acteurs créée pour réaliser cette campagne qui allie la sphère économique, la société civile, l'Etat et collectivités territoriales,

+ une information sur les risques industriels majeurs à la fois mutualisée dans ses contenus et différenciée selon le territoire,

+ la mutualisation des moyens dans un but commun afin d'optimiser l'efficacité économique d'un tel projet avec un budget de 1,3 millions d'euros pour les actions d'information,

+ des actions spécifiquement orientées vers le public scolaire,

+ et la prise en compte de l'avis des publics concernés via un sondage d'opinion en fin de campagne.

 

L'implication de l'IRMa dans cette campagne...

Via des actions de terrain l'Institut des Risques Majeurs a fait le choix de participer à cette campagne en faisant labelliser "Les bons reflexes" certaines de ses actions par l'instance dédiée :

- le bus "Inforisques" de l'IRMa mis en oeuvre à l'inititiave de la ville de Grenoble avec le soutien du SPPPY grenoblois, symbole du chemin d'ouverture des sites protégés vers la société civile. Le 05 octobre 2018 en présence de représentants du SPPPY et du Rectorat de Grenoble, plusieurs classes des écoles de la ville ont pu visiter la plateforme chimique de Pont-de-Claix et être sensibilisés  par les pompiers du site industriel aux gestes de sécurité en cas d'incendie.

- la conférence intitulée "Le risque industriel dans la région grenobloise, où en est-on ?" dans le cadre des Matinales de l'IRMa organisée le 12 octobre 2018 avec les soutiens de la Métropole et de la ville de Grenoble, de l'Etat, du département de l'Isère, du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes et de l'Agglo. Au cours de cette conférence qui a réuni près d'une centaine de participants,  Corinne THIEVENT et Claire Marie N'GUESSAN (DREAL unité départementale de l’Isère) ont présenté les risques industriels encourus sur ce territoire et la politique de prévention des accidents majeurs.

- les sessions de sensibilisation EXOCRISE

 « Apprenez à piloter une cellule de crise » organisée par l'IRMa à l'initiative de la Métropole de Lyon avec les soutiens de l'Etat et du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, qui s'est tenue le 12 novembre 2018 à Saint-Fons pour la première session. Où un entrainement sur table et une mise en situation réelle a permis aux futurs acteurs de la gestion de crise de s'entraîner.

 

Le mot du directeur : "Un regret pour l'IRMa qui a participé au comité de pilotage pour la préparation de cette campagne d'information"

L'IRMa a interpelé à plusieurs reprises le comité de pilotage de la préparation de cette nouvelle campagne d'information sur la nécessité au niveau stratégique de viser le public captif des salariés et usagers dans les établissements recevant du public (ERP) publics et privés par une série d'actions spécifiques. Ce qui n’a jamais été le cas lors des précédentes campagnes d'information en tout cas directement. En l'occurrence, les chefs d’établissement auraient pu être sensibilisés non seulement sur leur rôle de "relais" des informations dispensées au cours de la campagne auprès des salariés, mais aussi et tout particulièrement sur la nécessité de mettre en place des Plans d’Organisation et de Mise en Sûreté (POMSE) dans leur établissment, à l’instar des Plans Particuliers de Mise en Sûreté (PPMS) qui doivent aujourd’hui être réalisés dans tous les établissements scolaires pour permettre à l’encadrement de faire face à un risque majeur ou bien à une menace terroriste.En effet, les chefs d’entreprises et responsables d’Établissements gagneraient à se questionner sur les conditions de mise en sûreté des salariés et des usagers de leurs établissements face aux agressions extérieures.

 

 

En savoir plus :

> Communiqué de presse - Campagne régionale d’information sur les risques industriels majeurs 2018
http://www.lesbonsreflexes.com/wp-content/uploads/2018/11/cp-lancementcampagne2018-vf3-121118-1.pdf

> La plaquette de présentation "les bons reflexes"
http://www.lesbonsreflexes.com/wp-content/uploads/2018/10/lbr2018-plaquette-presentation.pdf

> Les actions prévues pendant cinq ans 2018 - 2023
http://www.lesbonsreflexes.com/wp-content/uploads/2018/11/lbr2018-3confpresseactions-1.pdf



Commentaires »


L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2018 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |