glissement de terrain du Châtelard
Accueil >> Documentation >> Bibliothèque >> Notes de lectures

Sous les Ruines de Séchilienne, l'expert, l'élu et le villageois : Trente ans d'expertise d'un risque naturel incertain

Sous les Ruines de Séchilienne, l'expert, l'élu et le villageois : Trente ans d'expertise d'un risque naturel incertain

de Decrop, Geneviève [ voir la fiche de l'ouvrage ]

« Le syndrome de l'épée de Damoclès »
Auteur : Henri de Choudens

Date : 15/02/2016
Niveau(x) de lecture : Généraliste & Praticien

Depuis 1985, année où a été pris conscience d’un risque important d’éboulement d’un pan de montagne au niveau des communes de Séchilienne et de St Barthélémy de Séchilienne (Isère), des expertises successives ont tenté d’évaluer l’ampleur du risque et son délai de survenance.

     Le livre de Geneviève Decrop retrace de façon très exhaustive la succession d’expertises qui ont essayé de déterminer de la façon la plus fine possible ces différents paramètres. Le processus de construction de l’expertise, les incertitudes, les conséquences concrètes des scénarios successifs sont exposés de façon très complète et très claire.

   A la lecture de cet ouvrage, on se rend compte des conflits que génère ce genre de situation. Au départ, l’éboulement devait, aux dires d’experts, survenir dans un délai bref avec des volumes de roches très importants bouchant la vallée, entraînant par obstruction du lit de la Romanche, la formation d’un lac inondant l’amont, puis, par rupture du barrage constitué par un amas de roches instable, générant une lame d’eau provoquant en aval de graves dégâts. Ce scénario entraînait des conséquences économiques et sociales conséquentes , un risque grave pour la population directement exposée à l’éboulement, d’où l’expropriation très contestée, de tout un lotissement. Au gré d’expertises successives, on en est arrivé finalement à un scénario beaucoup moins pessimiste, conduisant à la réalisation de parades moins importantes.

   Le livre met en évidence le conflit qui apparaît entre une expertise scientifique menée sous l’égide des autorités de l’Etat, de façon très jacobine et les acteurs locaux : élus et bien évidemment les populations concernées par les mesures de protection appliquées sans réelle concertation, au titre du principe de précaution. On s’aperçoit alors de toute la difficulté de concilier les différents points de vue, ce qui nécessite l’organisation du débat entre toutes les parties prenantes sans négliger l’aspect sociologique.

   Cet ouvrage très clair devrait permettre à tout lecteur intéressé par le phénomène assez exceptionnel d’une montagne qui risque depuis des années de s’ébouler et alors, de créer une situation catastrophique pour les communes pouvant être touchées, de se rendre compte des conflits scientifiques, politiques et sociologiques qui surgissent en de telles circonstances. Un phénomène qui paraissait au début imminent et qui trente ans après ne s’est pas encore produit (le syndrome de l’épée de Damoclès).

 

Dernières notes de lecture

>> Voir toutes les notes de lectures
Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2016 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |