Accueil >> Actualité >> Articles

les dernières conclusions des experts sur l'éboulement des " Ruines de Séchilienne "

| le 16-05-2001 | par Henri De Choudens - Président de l'IRMa | 2869 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
les dernières conclusions des experts sur l'éboulement des

L'éboulement des " ruines de Séchilienne " : les dernières conclusions des experts

Le collège d'expert mandaté par le gouvernement pour valider les conclusions tirées des observations et des mesures faites depuis 1985 sur le site des " ruines de Séchilienne " où la montagne menace de s'ébouler, a rendu ses conclusions. Celles-ci ont été présentées par le préfet de l'Isère au cours d'une réunion de la Commission Locale d'Analyse et d'Information sur les Ruines de Séchilienne (CLAIRS), qui s'est tenue le lundi 14 mai 2001. Du rapport des experts, il résulte que les scénarios suivant sont à envisager :

- à très court terme (inférieur à un an), continuation du phénomène avec des éboulements rocheux n'excédant pas quelques centaines de milliers de m3

- à court terme (entre 1 an et 10 ans), éboulement de toute la zone considérée comme active soit un volume évalué entre 2,2 et 2,6 millions de m3

- à court terme et moyen terme, l'éboulement de volumes de 20 à 25 millions de m3 peut-être considéré comme peu probable voire très improbable.

L'éboulement de 100 millions de m3 peut-être considéré comme quasiment impossible. Compte tenu de ces scénarios, le préfet proposera donc à l'Etat :

- d'affiner le calcul des conséquences de l'éboulement d'une masse de 3 millions de m3 venant boucher la Romanche en période de crue de cette rivière ;

- d'en déduire la nature de la parade à adopter pour éviter ces conséquences (nécessité ou non de réaliser un tunnel de déviation de la rivière d'un diamètre plus important que la galerie de reconnaissance actuellement creusée, et dans l'affirmative, quel diamètre donner à ce tunnel ?).

Le résultat ce cette étude est souhaité dans un délai d'un an. Enfin, l'évacuation des dernières habitations encore occupées dans l'Ile Falcon sera poursuivie en concertation avec leur habitants en traitant au cas par cas les problèmes que posent leur départ.

 

Source : "Expertise relative aux risques d'éboulement du versant des ruines de séchilienne", rapport du collège d'experts, Ministère de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement, Décembre 2000.



Commentaires »


900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2019 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |