Restaurons nos rivières ! L'Arve et le Giffre
Accueil >> Actualité >> Emplois / Stages
Abonnez-vous au flux d'actualité

 

Emplois / Stages

150 actualités - 10 pages
1. Contexte de la thèse
La création de l’École de la Résilience répond à un besoin formulé au sein de la communauté scientifique, mais également au sein des collectivités publiques et des collectifs citoyens. Elle s’appuiera sur l’implication d’une recherche pluridisciplinaire et multi acteurs pour répondre aux questions urgentes de nos sociétés urbaines vulnérables : questions liées aux défis environnementaux (raréfaction des ressources, dérèglement climatique, effondrement de la biodiversité), à l’impératif d’atténuation de l’impact des activités humaines sur l’environnement, et aux enjeux d’adaptation des sociétés humaines aux transformations de l’espace habité, de l’économie et des modes de vie.
Articulant des initiatives académiques, associatives, institutionnelles et entrepreneuriales, cette école pourrait se constituer comme une plateforme de savoirs, de formations, d’expérimentations sociales et économiques pour accomplir la transition écologique, solidaire et démocratique. Moteur pour le développement d’une recherche appliquée, une recherche participative ou recherche-action, l’École de la résilience participera concrètement au développement de solutions locales pour la transition écologique, solidaire et démocratique, et contribuera à l’accroissement de la capacité de résilience du territoire lyonnais.
L’École de la Résilience jouera le rôle d’un incubateur d’opérations, contribuant à un travail de dissémination, d’insémination via les différentes institutions/organismes/structures partenaires - les différents publics associés à l’activité de cette entité (chercheur.se.s, étudiant.e.s, habitant.e.s de Lyon, associations/collectifs, entrepreneur.se.s, etc.) en seraient des acteurs partenaires.
Ce projet s’inscrit ainsi dans le contexte d’une nouvelle « fabrique » des politiques publiques : comment créer des espaces ressources pour appuyer la Ville de Lyon (ses agents et élus) et plus largement l’ensemble des acteurs du bassin d’interdépendance contribuant aux politiques publiques et aux solutions locales pour répondre aux enjeux de la transition écologique, solidaire et démocratique.
L’École de la Résilience a pour vocation d’être installée au sein du site Neyret (ex École Nationale des Beaux-Arts) après les travaux de réhabilitation, et de créer des synergies fortes avec le Service Archéologique de la Ville de Lyon et le futur Tiers-Lieu dédié à la Transition Écologique, également hébergés au sein du site. En attendant l’intégration dans les murs, à partir de fin 2025, des préfigurations (ou tests) seront menés, « hors les murs », avec le collectif d’acteurs afin de vérifier différentes hypothèses de fonctionnement et de préciser les activités et la programmation de l’école.

2. Sujet de la thèse
Le sujet de la thèse devra s’inscrire dans le cadre de la création de cette École de la Résilience et pourra être défini par le/la candidat.e en accord avec un.e directeur.rice de thèse de son choix, et en lien avec la Mission Évaluation et Prospective.
La thèse sera dirigée par un.e ou deux directeur.rice.s rattaché.e.s à un établissement universitaire et/ou un centre de recherche du territoire lyonnais. Dans le cas d’une co-direction, au moins l’un des deux co-directeur.rice.s devra avoir un rattachement à un établissement ou un centre de recherche du territoire lyonnais.
30/08/2023

Thèse CIFRE en lien avec la création de l’École de la Résilience à Lyon

Ville de LYON
1. Contexte de la thèse
La création de l’École de la Résilience répond à un besoin formulé au sein de la communauté scientifique, mais également au sein des collectivités publiques et des collectifs citoyens. Elle s’appuiera sur l’implication d’une recherche pluridisciplinaire et multi acteurs pour répondre aux questions urgentes de nos sociétés urbaines vulnérables : questions liées aux défis environnementaux (raréfaction des ressources, dérèglement climatique, effondrement de la biodiversité), à l’impératif d’atténuation de l’impact des activités humaines sur l’environnement, et aux enjeux d’adaptation des sociétés humaines aux transformations de l’espace habité, de l’économie et des modes de vie.
Articulant des initiatives académiques, associatives, institutionnelles et entrepreneuriales, cette école pourrait se constituer comme une plateforme de savoirs, de formations, d’expérimentations sociales et économiques pour accomplir la transition écologique, solidaire et démocratique. Moteur pour le développement d’une recherche appliquée, une recherche participative ou recherche-action, l’École de la résilience participera concrètement au développement de solutions locales pour la transition écologique, solidaire et démocratique, et contribuera à l’accroissement de la capacité de résilience du territoire lyonnais.
L’École de la Résilience jouera le rôle d’un incubateur d’opérations, contribuant à un travail de dissémination, d’insémination via les différentes institutions/organismes/structures partenaires - les différents publics associés à l’activité de cette entité (chercheur.se.s, étudiant.e.s, habitant.e.s de Lyon, associations/collectifs, entrepreneur.se.s, etc.) en seraient des acteurs partenaires.
Ce projet s’inscrit ainsi dans le contexte d’une nouvelle « fabrique » des politiques publiques : comment créer des espaces ressources pour appuyer la Ville de Lyon (ses agents et élus) et plus largement l’ensemble des acteurs du bassin d’interdépendance contribuant aux politiques publiques et aux solutions locales pour répondre aux enjeux de la transition écologique, solidaire et démocratique.
L’École de la Résilience a pour vocation d’être installée au sein du site Neyret (ex École Nationale des Beaux-Arts) après les travaux de réhabilitation, et de créer des synergies fortes avec le Service Archéologique de la Ville de Lyon et le futur Tiers-Lieu dédié à la Transition Écologique, également hébergés au sein du site. En attendant l’intégration dans les murs, à partir de fin 2025, des préfigurations (ou tests) seront menés, « hors les murs », avec le collectif d’acteurs afin de vérifier différentes hypothèses de fonctionnement et de préciser les activités et la programmation de l’école.

2. Sujet de la thèse
Le sujet de la thèse devra s’inscrire dans le cadre de la création de cette École de la Résilience et pourra être défini par le/la candidat.e en accord avec un.e directeur.rice de thèse de son choix, et en lien avec la Mission Évaluation et Prospective.
La thèse sera dirigée par un.e ou deux directeur.rice.s rattaché.e.s à un établissement universitaire et/ou un centre de recherche du territoire lyonnais. Dans le cas d’une co-direction, au moins l’un des deux co-directeur.rice.s devra avoir un rattachement à un établissement ou un centre de recherche du territoire lyonnais. [ voir l'offre complète ]

Missions du poste :

Assurer le pilotage et l’animation du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) du bassin versant et déversant de l’Æygues :

- Élaborer le programme d'études préalables (PEP / ex-PAPI d'intention) puis le PAPI à l’échelle du bassin versant et déversant  
- Élaborer les cahiers des charges des études préalables, des actions et autres opérations
- Lancer, suivre et assurer la coordination des études techniques associées au programme d’études préalables (PEP)
- Accompagner le bureau d’études chargé de l’élaboration du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI)
- Accompagner les acteurs du territoire dans l’élaboration des fiches actions du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) relevant de leurs compétences (EPCI, Communes, ASA, autres, …)
- Assurer la mise en œuvre, évaluer et réviser le Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI), apporter une expertise
- Assurer la maitrise d’ouvrage des actions portées par le Syndicat et assister les autres collectivités dans la mise en œuvre de leurs actions (inscrites au PAPI)
- Suivre l’avancement technique et financier des actions, dans le respect des délais et des engagements budgétaires
- Coordonner les actions du PAPI, en lien avec la gestion des milieux aquatiques, la restauration morphologique et les démarches territoriales
- Mettre en place et animer de manière régulière des organes de concertation dont le Comité de pilotage (COPIL) et le Comité technique (COTECH)
29/08/2023

Chargé(e) de mission "Animation PAPI"

Syndicat Mixte d’Eygues en Aygues
Missions du poste :

Assurer le pilotage et l’animation du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) du bassin versant et déversant de l’Æygues :

- Élaborer le programme d'études préalables (PEP / ex-PAPI d'intention) puis le PAPI à l’échelle du bassin versant et déversant
- Élaborer les cahiers des charges des études préalables, des actions et autres opérations
- Lancer, suivre et assurer la coordination des études techniques associées au programme d’études préalables (PEP)
- Accompagner le bureau d’études chargé de l’élaboration du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI)
- Accompagner les acteurs du territoire dans l’élaboration des fiches actions du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) relevant de leurs compétences (EPCI, Communes, ASA, autres, …)
- Assurer la mise en œuvre, évaluer et réviser le Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI), apporter une expertise
- Assurer la maitrise d’ouvrage des actions portées par le Syndicat et assister les autres collectivités dans la mise en œuvre de leurs actions (inscrites au PAPI)
- Suivre l’avancement technique et financier des actions, dans le respect des délais et des engagements budgétaires
- Coordonner les actions du PAPI, en lien avec la gestion des milieux aquatiques, la restauration morphologique et les démarches territoriales
- Mettre en place et animer de manière régulière des organes de concertation dont le Comité de pilotage (COPIL) et le Comité technique (COTECH) [ voir l'offre complète ]

Le SYMBHI est compétent pour l'animation de démarches concertées de l'eau et la mise en œuvre de la GEMAPI selon les compétences transférées par ses membres. A ce titre, le SYMBHI recherche pour son unité territoriale (UT) du Grésivaudan, un technicien de rivière. Il travaille sous la responsabilité du responsable de l'unité au sein d'une équipe de 5 agents (dont 2 techniciens de rivière). Le territoire d'actions de l'UT concerne les affluents de l'Isère à l'amont de Grenoble et couvre 46 communes comprenant une quarantaine de cours d'eau issus des massifs alpins de Chartreuse et de Belledonne marqués par un régime hydrologique principalement torrentiel. Chaque technicien de l'UT est en charge d'une moitié du territoire.

Le (la) technicien de rivière est en relation avec les élus et les services du territoire de la Communauté de Communes Le Grésivaudan (CCLG) ainsi que des communes. Il contribue aux travaux du Comité de Suivi mis en place entre le SYMBHI et la CCLG pour assurer la mise en œuvre de la compétence GEMAPI transférée.
Il (elle) est en charge de la définition et du suivi des opérations d'entretien, des interventions ponctuelles d'aménagement et de restauration des cours d'eau et des milieux aquatiques dans le cadre de la gestion de la compétence GEMAPI et des outils de programmation associés. Il/elle contribue de ce fait au PAPI des affluents de l'Isère en Grésivaudan.
11/07/2023

Technicien(ne) de rivières

Syndicat Mixte des Bassins Hydrauliques de l'Isère
Le SYMBHI est compétent pour l'animation de démarches concertées de l'eau et la mise en œuvre de la GEMAPI selon les compétences transférées par ses membres. A ce titre, le SYMBHI recherche pour son unité territoriale (UT) du Grésivaudan, un technicien de rivière. Il travaille sous la responsabilité du responsable de l'unité au sein d'une équipe de 5 agents (dont 2 techniciens de rivière). Le territoire d'actions de l'UT concerne les affluents de l'Isère à l'amont de Grenoble et couvre 46 communes comprenant une quarantaine de cours d'eau issus des massifs alpins de Chartreuse et de Belledonne marqués par un régime hydrologique principalement torrentiel. Chaque technicien de l'UT est en charge d'une moitié du territoire.

Le (la) technicien de rivière est en relation avec les élus et les services du territoire de la Communauté de Communes Le Grésivaudan (CCLG) ainsi que des communes. Il contribue aux travaux du Comité de Suivi mis en place entre le SYMBHI et la CCLG pour assurer la mise en œuvre de la compétence GEMAPI transférée.
Il (elle) est en charge de la définition et du suivi des opérations d'entretien, des interventions ponctuelles d'aménagement et de restauration des cours d'eau et des milieux aquatiques dans le cadre de la gestion de la compétence GEMAPI et des outils de programmation associés. Il/elle contribue de ce fait au PAPI des affluents de l'Isère en Grésivaudan. [ voir l'offre complète ]

MISSIONS ET ACTIVITES : 
- Assurer l’animation et la mise en œuvre du PEP et du PAPI du BV Drôme,
- Animer le programme d’études préalables, sur l’ensemble des axes, particulièrement les axes 1 à 5 (Amélioration de la connaissance et de la conscience du risque ; surveillance, prévision des crues et des inondations ; alerte et gestion de crise ; inondation et urbanisme ; réduction de la vulnérabilité), en lien avec le responsable de pôle et l’ensemble des partenaires,
- Rédiger, à l’issu du PEP, le dossier de candidature PAPI et suivre son instruction jusqu’à labélisation,
- Organiser et animer les comités de pilotage et les comités techniques de la démarche PEP et des actions spécifiques dont l’animateur aura la charge,
- Assurer le suivi technique, administratif et financier du programme PEP dans son ensemble et des actions, sous maîtrise d’ouvrage du SMRD, dont l’animateur aura la charge,
- Appuyer les démarches menées par les autres maitres d’ouvrage sur la thématique inondation,
- Participer aux réflexions et démarches prospectives menées dans le cadre de la révision du SAGE Drôme, puis de sa mise en œuvre, sur la thématique inondation,
- Porter ou participer aux actions hors PAPI sur la thématique inondation (dégâts d’orages…),
- Tout au long de la démarche, mener des actions d’assistance, de sensibilisation et de communication auprès des collectivités et acteurs du territoire sur la thématique inondation en lien avec le fonctionnement naturel des cours d’eau.
11/07/2023

Animateur.rice PAPI

Syndicat Mixte de la Rivière Drôme
MISSIONS ET ACTIVITES :
- Assurer l’animation et la mise en œuvre du PEP et du PAPI du BV Drôme,
- Animer le programme d’études préalables, sur l’ensemble des axes, particulièrement les axes 1 à 5 (Amélioration de la connaissance et de la conscience du risque ; surveillance, prévision des crues et des inondations ; alerte et gestion de crise ; inondation et urbanisme ; réduction de la vulnérabilité), en lien avec le responsable de pôle et l’ensemble des partenaires,
- Rédiger, à l’issu du PEP, le dossier de candidature PAPI et suivre son instruction jusqu’à labélisation,
- Organiser et animer les comités de pilotage et les comités techniques de la démarche PEP et des actions spécifiques dont l’animateur aura la charge,
- Assurer le suivi technique, administratif et financier du programme PEP dans son ensemble et des actions, sous maîtrise d’ouvrage du SMRD, dont l’animateur aura la charge,
- Appuyer les démarches menées par les autres maitres d’ouvrage sur la thématique inondation,
- Participer aux réflexions et démarches prospectives menées dans le cadre de la révision du SAGE Drôme, puis de sa mise en œuvre, sur la thématique inondation,
- Porter ou participer aux actions hors PAPI sur la thématique inondation (dégâts d’orages…),
- Tout au long de la démarche, mener des actions d’assistance, de sensibilisation et de communication auprès des collectivités et acteurs du territoire sur la thématique inondation en lien avec le fonctionnement naturel des cours d’eau.
[ voir l'offre complète ]

Missions / conditions d'exercice

1. Elaboration des programmes de gestion des cours d'eau, affluents de l'Isère en Combe de Savoie :
- définition des objectifs de gestion par tronçon homogène,
- définition de la nature des travaux et de leur fréquence pour répondre aux objectifs fixés,
- mise au point des dossiers de déclaration d'intérêt général et participation à l'instruction administrative.

2. Suivi annuel des programmes de gestion des cours d'eau, affluents de l'Isère :
- organisation de visites de terrain en lien avec les représentants des communes concernées et/ou acteurs participant à la gestion des cours d'eau,
- rédaction de CR de visites,
- mise en oeuvre, suivi et évaluation du programme de l'année par bassin versant et par nature de travaux puis présentation du programme aux membres du bureau du SISARC,
- planification et engagement des travaux : rédiger des dossiers de consultation aux entreprises, suivre les travaux (organisation et pilotage des réunions de chantier), élaborer et suivre les conventions de passage et de travaux avec les riverains, rencontrer les riverains concernés par les travaux en rivière, rédiger des comptes rendus et des bilans de travaux.

3. Suivi annuel du programme de gestion des digues de l'Isère et de l'Arc et du chemin de digue de l'Isère :
- organisation des travaux d'entretien annuel du chemin de digue,
- gestion des demandes des particuliers de coupe de bois sur les digues,
- organisation de la gestion du boisement implanté sur les digues en taillis forestier le long des voiries départementales
- organisation des travaux de remise en état du chemin de digue

4. Elaboration des dossiers techniques et administratives en lien étroit avec la responsable administrative et financière du SISARC, le binôme technicien de rivière et les chargés de mission du Département.
11/07/2023

Technicien rivière

Syndicat Mixte de l'Isère et de l'Arc en Combe de Savoie
Missions / conditions d'exercice

1. Elaboration des programmes de gestion des cours d'eau, affluents de l'Isère en Combe de Savoie :
- définition des objectifs de gestion par tronçon homogène,
- définition de la nature des travaux et de leur fréquence pour répondre aux objectifs fixés,
- mise au point des dossiers de déclaration d'intérêt général et participation à l'instruction administrative.

2. Suivi annuel des programmes de gestion des cours d'eau, affluents de l'Isère :
- organisation de visites de terrain en lien avec les représentants des communes concernées et/ou acteurs participant à la gestion des cours d'eau,
- rédaction de CR de visites,
- mise en oeuvre, suivi et évaluation du programme de l'année par bassin versant et par nature de travaux puis présentation du programme aux membres du bureau du SISARC,
- planification et engagement des travaux : rédiger des dossiers de consultation aux entreprises, suivre les travaux (organisation et pilotage des réunions de chantier), élaborer et suivre les conventions de passage et de travaux avec les riverains, rencontrer les riverains concernés par les travaux en rivière, rédiger des comptes rendus et des bilans de travaux.

3. Suivi annuel du programme de gestion des digues de l'Isère et de l'Arc et du chemin de digue de l'Isère :
- organisation des travaux d'entretien annuel du chemin de digue,
- gestion des demandes des particuliers de coupe de bois sur les digues,
- organisation de la gestion du boisement implanté sur les digues en taillis forestier le long des voiries départementales
- organisation des travaux de remise en état du chemin de digue

4. Elaboration des dossiers techniques et administratives en lien étroit avec la responsable administrative et financière du SISARC, le binôme technicien de rivière et les chargés de mission du Département.

[ voir l'offre complète ]

Activités du poste :
- Assurer le management au quotidien des équipes ADS et ERP (répartition et organisation des tâches,
gestion des plannings, visa des documents d’instruction, animation des réunions d’équipe…),
- Actualiser et assurer la mise en œuvre des procédures internes d’instruction des autorisations du
droit des sols et des ERP,
- Superviser l'instruction des autorisations d'urbanisme pour le compte des 14 communes de
Châteauroux Métropole,
- Instruire les autorisations d’urbanisme revêtant une sensibilité particulière,
- Superviser les missions de contrôle réalisées pour le compte de la ville centre,
- Superviser les missions d’instruction des dossiers de demande de création, de modification et
d’aménagement des établissements recevant du public,
- Superviser la mise à jour du Plan Communal de Sauvegarde (PCS),
- Assurer l’administration du logiciel Droits de Cités,
- Assurer l’animation des réunions hebdomadaires avec l’élu de Châteauroux en charge de
l’urbanisme et des réunions ponctuelles avec les maires des communes périphériques,
- Participer à l’animation des réunions semestrielles de coordination avec les secrétaires de mairie,
- Gérer et assurer le suivi des dossiers de contentieux,
- Assurer en lien avec le service juridique les recherches règlementaires nécessaires à l’instruction
des dossiers,
- Assurer une veille juridique dans le domaine de l'urbanisme et l’environnement,
- Participer au pilotage des procédures d'élaboration, de révision et de modification du Plan Local
d’Urbanisme Intercommunal.
11/07/2023

Chef de service Droit des sols - Risques majeurs

Châteauroux Métropole
Activités du poste :
- Assurer le management au quotidien des équipes ADS et ERP (répartition et organisation des tâches,
gestion des plannings, visa des documents d’instruction, animation des réunions d’équipe…),
- Actualiser et assurer la mise en œuvre des procédures internes d’instruction des autorisations du
droit des sols et des ERP,
- Superviser l'instruction des autorisations d'urbanisme pour le compte des 14 communes de
Châteauroux Métropole,
- Instruire les autorisations d’urbanisme revêtant une sensibilité particulière,
- Superviser les missions de contrôle réalisées pour le compte de la ville centre,
- Superviser les missions d’instruction des dossiers de demande de création, de modification et
d’aménagement des établissements recevant du public,
- Superviser la mise à jour du Plan Communal de Sauvegarde (PCS),
- Assurer l’administration du logiciel Droits de Cités,
- Assurer l’animation des réunions hebdomadaires avec l’élu de Châteauroux en charge de
l’urbanisme et des réunions ponctuelles avec les maires des communes périphériques,
- Participer à l’animation des réunions semestrielles de coordination avec les secrétaires de mairie,
- Gérer et assurer le suivi des dossiers de contentieux,
- Assurer en lien avec le service juridique les recherches règlementaires nécessaires à l’instruction
des dossiers,
- Assurer une veille juridique dans le domaine de l'urbanisme et l’environnement,
- Participer au pilotage des procédures d'élaboration, de révision et de modification du Plan Local
d’Urbanisme Intercommunal. [ voir l'offre complète ]

Suivre une formation IRMa en tant qu'élu : penser DIFE et plateforme
Formations

Suivre une formation IRMa en tant qu'élu : penser DIFE et plateforme "Mon compte formation"

A Lourdes, l’IRMa et le C-PRIM renouvellent leur convention de partenariat pour sensibiliser aux risques majeurs
Réseau

A Lourdes, l’IRMa et le C-PRIM renouvellent leur convention de partenariat pour sensibiliser aux risques majeurs

Dompter le torrent du Manival, l’impossible pari ? Une visite guidée au cœur du
Sensibilisation

Dompter le torrent du Manival, l’impossible pari ? Une visite guidée au cœur du "Mauvais torrent"

Séisme du Teil : la faille de la Rouvière était-elle active ?
Films

Séisme du Teil : la faille de la Rouvière était-elle active ?

Découvrez le Risques-Infos 45 :
risques infos

 

JT#5 - Retour sur le séisme du Teil :
journée technique #5
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2023 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |