Matinale 10 loi matras
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"ARDECHE"

793 documents trouvés / 80 page(s)

L’intercommunalité Rhône Crussol lance une solution agrohydrologique

[ Risque Hebdo n°848, 30/11/2022 ]

"Face aux périodes de sécheresse et aux changements climatiques, la communauté de communes Rhône Crussol (CCRC), la Compagnie nationale du Rhône (CNR) et l’agriculteur Clément Damiens lancent une expérimentation agrohydrologique en faveur de l’agriculture locale et de la préservation de la ressource en eau, en utilisant la méthode dite keyline design. Une expérimentation qui se déroulera jusqu’en 2024, sur une parcelle de onze hectares située à Champis. Les travaux ont débuté. Des canaux creusés sillonnent la parcelle de façon à faire circuler l’eau de pluie, faciliter son imprégnation dans les sols et ralentir le ruissellement. Puis une végétalisation d’environ 2 000 plants et du pâturage en rotation vont contribuer à l’enrichissement de la terre et à une meilleure résistance en période de sécheresse. Véritable « outil pédagogique », cette solution alternative à l’irrigation est « reproductible sur d’autres exploitations », comme l’a souligné Jacques Dubay, président de la CCRC."

Saint-Marcel-d’Ardèche / Prévigrèle, l’association qui protège les victimes de la grêle

[ Risque Hebdo n°848, 30/11/2022 ]

"Le 24 novembre se tenait l’assemblée générale de l’association Prévigrèle. Le principe de la lutte contre la grêle consiste à introduire artificiellement dans les nuages des noyaux glaçogènes d’iodure d’argent de façon à augmenter le nombre de cristaux de glace, et à réduire en conséquence la dimension des grêlons : ceux-ci tombent alors plus lentement et fondent en totalité ou en partie avant d’atteindre le sol. Cette mission a comme objectif de limiter les dégâts avec une estimation d’une réduction de 50 à 60 % du risque de grêle. « Le public prioritaire ciblé pour ces actions, sont principalement, les représentants agricoles mais pas seulement »."

Ardeche / "La maison s'enfonce", après la sécheresse et les fissures, des communes d'Ardèche demandent l'aide de l'Etat

[ Risque Hebdo n°847, 23/11/2022 ]
Source : France 3.fr

"En Ardèche, 42 communes ont déposé des dossiers à la préfecture pour que l'état de catastrophe naturelle soit reconnue après la sécheresse de l'été dernier. Sans ce classement, les habitants n'ont aucun recours possible auprès de leur assurance en cas de dommages sur leur maison, notamment quand elles se fissurent. A Ruoms, le maire comptabilise 34 maisons touchées. "Les maisons sont prêtes à tomber, constate Guy Clément, le maire de la commune, cela risque de s’aggraver d’année en année, " conclu-t-il, en feuilletant le dossier de certains habitants. Ces victimes de la sécheresse devront prendre leur mal en patience, car même si l’état de catastrophe naturelle est reconnu, ils devront compter au moins deux ans avant d'obtenir réparation."

Ardèche / Manque d’eau potable : dans ce village, la préfecture interdit de nouvelles constructions

[ Risque Hebdo n°847, 24/11/2022 ]

"Près de Privas, à Pranles, plus aucune construction nouvelle n’est autorisée par la préfecture de l’Ardèche à cause du manque d’eau. Le maire du village de 500 habitants dénonce une injustice, assurant que son village « fournit de l’eau » à de nombreuses communes voisines. Après avoir été gérée en régie municipale par la commune de Pranles, l’eau a été reprise par la Capca au 1er janvier 2020 avant un transfert au syndicat Sydéo au 1er janvier 2022. « On ne peut plus perdre de temps. Nous devons trouver une solution. » Une interconnexion avec un réseau voisin pourrait en être une. « Nous sommes une des communes de l’agglo qui a le plus de prélèvements en eau. En 2021, 96 000 m3 ont été prélevés à Pranles. Les habitants du village consomment 23 800 m3. Il est donc faux de dire qu’il n’y a pas d’eau ici », argumente Jean-Claude Vidal, conseiller municipal. Les sources avaient été achetées et exploitées par le Syndicat des eaux du bassin de Privas notamment. "

Ardeche / Tremblement de terre au Teil : trois ans après, lente reconstruction et sinistrés déçus, "ça n'est plus la même maison"

[ Risque Hebdo n°846, 15/11/2022 ]
Source : France 3.fr

"Ce n'est que tout récemment que certains habitants du Teil ont retrouvé leur demeure. Une trop longue attente pour ces sinistrés du 11 novembre 2019, dont certains bataillent encore avec les compagnies d'assurance. Un retour au bercail non sans émotion et parfois avec un brin de désappointement et d'amertume." Ça a été un peu long, 3 ans, mais on y est arrivé", explique Evelyne, sinistrée de 2019. Sa maison de famille, vieille de plusieurs siècles, avait subi de graves dommages lors du séisme.Avec son mari, elle a finalement retrouvé sa maison voilà trois mois. Malgré le soulagement, pour le couple rien n'est plus vraiment comme autrefois. "On a retrouvé la maison. Ce n'est pas la même, c'est autre chose mais on n'a pas le choix. C'est un changement. C'était ça ou bien aller habiter ailleurs". Certaines maisons ont été totalement rasées pour être ensuite reconstruites. Sur certaines bâtisses, le béton a remplacé la pierre. Et si tout a été fait pour préserver le caractère et l'aspect extérieur de ces maisons anciennes, certaines ont perdu un peu de leur âme et de leur charme pour leurs occupants."

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |