Matinale 10 loi matras
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"Mouvement de terrain"

590 documents trouvés / 59 page(s)

Hautes alpes / La plus haute chapelle de France victime du climat

[ Risque Hebdo n°837, 13/09/2022 ]

"Son sauvetage plutôt. L’affaire est complexe, suivie par un groupe de pilotage international. Quatre communes françaises, trois en Savoie, une Haut-Alpine, et une Italienne, Bardonècchia, sont concernées par la zone sommitale. Situé à Névache, l’édifice est propriété de la cité piémontaise, depuis l’époque où le sommet était en territoire transalpin. Premier verdict : le sol poreux et gorgé d’eau se dérobe. À cause du réchauffement climatique, le permafrost qui avait permis la stabilité de la chapelle disparaît, la laissant sur un terrain meuble. « Elle est construite au sommet d’un éboulis fluant, avec de la glace à l’intérieur, qui se met en mouvement depuis plusieurs décennies. Et le phénomène s’est accéléré de plusieurs dizaines de centimètres depuis dix ans », explique l’ingénieur géomorphologue Pierre-Allain Duvillard, du cabinet STYX4D, basé au Bourget-du-lac qui a réalisé l’étude sol avec le bureau d’études grenoblois Ginger."

Négliger la sécurité des clients conduit, légalement, le maire à fermer un restaurant

[ Risque Hebdo n°837, 14/09/2022 ]

"En 2015, une étude géologique conduit à informer La Kima de l’importance de procéder à un diagnostic du talus surplombant ce restaurant, sous peine à défaut de s’exposer à ce que les glaçons plongeant dans les Spritz soient remplacés par des blocs rocheux de quelques tonnes. 2016 : rien, 2017 : rien en dépit d’une mise en demeure municipale, 2021 : rien en dépit d’un rejet d’une demande d’autorisation d’occupation domaniale par le préfet en raison de ces risques. Donc… pose le Conseil d’Etat, en 2022, nul doute que la municipalité était bien fondée à prononcer « la fermeture de […] » La Kima « , jusqu’à la levée de tout risque par une étude géotechnique portant sur la fiabilité de la falaise »."

Bâtir en prenant en compte les mouvements de terrain: 3 vidéos à destination des professionnels

[ Risque Hebdo n°837, 13/09/2022 ]

"Pour cela, le Préfet a demandé à la DREAL-BFC de coordonner la mise en place d’une formation à destination des professionnels de la construction sur les risques mouvements de terrains (glissement, affaissement, effondrement, éboulement, retrait gonflement d'argiles, séisme et liquéfaction des sols). L'Agence d'Autun du Cerema Centre-Est et la DREAL-Bourgogne-Franche-Comté se sont alors associés pour monter un programme de formation, qui sera prochainement dispensé, pour sensibiliser les professionnels de la construction à la prise en compte des risques mouvements de terrains dans les projets de construction ou de rénovation afin de mieux s’adapter aux changement climatique. Tous les professionnels de la construction ne pourront se libérer pour ce premier volet de formation et c’est pourquoi, trois courtes vidéos ont été réalisées afin de largement sensibiliser et informer sur le sujet."

Somme / Quatre maisons touchées par une coulée de boue à Doingt

[ Risque Hebdo n°837, 14/09/2022 ]

"Plusieurs maisons ont été sinistrées mercredi 14 septembre à Doingt, dans l’Est de la Somme. Une première coulée de boue avait été constatée la nuit dernière au même endroit. « Je me suis levé à 5 h 20, j’avais de l’eau jusque-là dans ma cave. Ma voiture est bonne pour la casse », explique, désemparé, un habitant Une seconde inondation a frappé le village au même endroit vers 12 h 30. « Quand nous sommes arrivés, c’était un torrent », témoigne un pompier. Lui et ses collègues ont reçu le renfort des services techniques municipaux, qui ont tenté de faire une déviation avec des tables en bois pour protéger une maison, pomper et évacuer l’eau au plus vite. Enfin, des inondations ont été constatées à Rosières, rue d’Herleville, avec 1,50 m d’eau qui a envahi une descente de garage de la rue."

Ardèche / Gluiras : un rocher de plusieurs tonnes trouvé sur la route de la vallée de l’Eyrieux

[ Risque Hebdo n°837, 15/09/2022 ]

"Dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 septembre, à la suite de plusieurs orages, un rocher s’est détaché de la falaise sur l’axe routier RD 120, proche du lieu-dit Pont de Moulinas. Lourd de plusieurs tonnes, il a entraîné une coulée de pierres et de terre. De quoi barrer en partie la chaussée qui serpente la vallée de l’Eyrieux entre Beauchastel et Le Cheylard. Dans un premier temps, le service des routes a sécurisé le lieu en mettant en place une signalisation. Puis, jeudi, des travaux ont été engagés afin de purger la falaise de l’amas de pierres pouvant encore se détacher. "

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |