Bonne année 2023 !
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Séisme du Teil

Séisme du Teil

Un séisme de magnitude 5,4 sur l'échelle de Richter a été enregistré ce lundi 11 novembre à 11h52 (heure locale) à environ 10 km de Montélimar, vers Le Teil, en Ardèche. Il a duré environ 5 secondes. 4 personnes ont été blessées, dont l'une gravement. 200 maisons sérieusement fissurées et pour certaines en partie effondrées. 250 personnes ont dû évacuer leur logement et n'ont pas pu le regagner lundi soir. La magnitude a été évaluée entre 5.1 et 5.4, dans un premier temps. Puis, la magnitude de moment, plus représentative de la taille du séisme, a été évaluée entre 4.8 et 4.9.

Ardeche / Séisme du Teil : déjà un tremblement de terre il y a 10.000 ans environ

Source : France 24, 12/01/2023

"En trois ans de recherche, la trentaine de scientifiques qui travaillent activement sur le séisme du Teil (Ardèche) ont répondu à plusieurs questions, mais d'autres restent en suspens. Ils s'apprêtent à terminer le projet de recherches nommé FREMTEIL, financé par le CNRS, et voudraient ouvrir un nouveau cycle de trois ans pour poursuivre leurs travaux. Ils se sont réunis en séminaire à Viviers ces deux derniers jours pour mettre en commun l'état de leurs recherches et tracer des perspectives.Ces informations peuvent être ensuite utilisées par les décideurs, par les privés, par les constructeurs de centrales nucléaires par exemple, pour mieux calculer l'aléa sismique et mieux définir le code de renforcement des bâtis" indique Jean-François Ritz."

Ardeche / Tremblement de terre au Teil : trois ans après, lente reconstruction et sinistrés déçus, "ça n'est plus la même maison"

Source : France 3.fr, 15/11/2022

"Ce n'est que tout récemment que certains habitants du Teil ont retrouvé leur demeure. Une trop longue attente pour ces sinistrés du 11 novembre 2019, dont certains bataillent encore avec les compagnies d'assurance. Un retour au bercail non sans émotion et parfois avec un brin de désappointement et d'amertume." Ça a été un peu long, 3 ans, mais on y est arrivé", explique Evelyne, sinistrée de 2019. Sa maison de famille, vieille de plusieurs siècles, avait subi de graves dommages lors du séisme.Avec son mari, elle a finalement retrouvé sa maison voilà trois mois. Malgré le soulagement, pour le couple rien n'est plus vraiment comme autrefois. "On a retrouvé la maison. Ce n'est pas la même, c'est autre chose mais on n'a pas le choix. C'est un changement. C'était ça ou bien aller habiter ailleurs". Certaines maisons ont été totalement rasées pour être ensuite reconstruites. Sur certaines bâtisses, le béton a remplacé la pierre. Et si tout a été fait pour préserver le caractère et l'aspect extérieur de ces maisons anciennes, certaines ont perdu un peu de leur âme et de leur charme pour leurs occupants."

Risques Hebdo est réservé aux adhérents, pour le consulter :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |