Matinale 10 loi matras
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Séisme du Teil

Séisme du Teil

Un séisme de magnitude 5,4 sur l'échelle de Richter a été enregistré ce lundi 11 novembre à 11h52 (heure locale) à environ 10 km de Montélimar, vers Le Teil, en Ardèche. Il a duré environ 5 secondes. 4 personnes ont été blessées, dont l'une gravement. 200 maisons sérieusement fissurées et pour certaines en partie effondrées. 250 personnes ont dû évacuer leur logement et n'ont pas pu le regagner lundi soir. La magnitude a été évaluée entre 5.1 et 5.4, dans un premier temps. Puis, la magnitude de moment, plus représentative de la taille du séisme, a été évaluée entre 4.8 et 4.9.

Ardèche / Après le séisme du Teil, le quartier de Frayol perd son église

Source : Le Dauphiné Libéré, 06/08/2022

"Le Teil possédait trois églises, toutes ébranlées par le séisme du 11 novembre 2019. L’église de Frayol, au contraire des deux autres, appartenait à l’évêché, tout comme le terrain adjacent. Après expertise, il est apparu que les frais de réhabilitation de cet édifice désacralisé depuis des dizaines d’années seraient supérieurs à la somme versée par les assurances. C’est pour cela que décision a été prise par les autorités religieuses de démolir ce bâtiment. Pour les anciens du quartier assistant à ces travaux, cela représente « une aberration », « un parjure » pour les plus en colère, et l’évaporation de souvenirs pour la majorité. L’église de Mélas (XIIe siècle) sera restaurée par des spécialistes en collaboration avec des architectes du patrimoine. L’église du centre devra, quant à elle, être déconstruite ; certains des éléments seront sauvegardés et réemployés (portes, vitraux, cloches, certaines pierres et objets de culte) et seront intégrés dans une nouvelle église. Pour ce faire, un concours d’architecture sera lancé fin septembre 2022. "

Ardèche / Viviers : d’importants travaux après le séisme pour que la cité fantôme ne disparaisse pas

Source : Le Dauphiné Libéré, 09/07/2022

"Construite en 1923, un siècle plus tard, le bâtiment est en piteux état. De multiples fissures barrent la façade de l’édifice et se poursuivent sur la voûte. À l’intérieur, c’est la désolation. Des pierres tombées des murs jonchent le sol. Des statues sont cassées, les livres de chants religieux sont dispersés en feuilles volantes. L’orgue a été démonté et mis en sécurité. Depuis la dernière semaine du mois de juin, il y a un peu de bruit dans la cité fantôme. Des travaux de consolidation et de sécurisation des bâtiments sont en cours. Le séisme du 11 novembre 2019 de magnitude 5,4 a fait beaucoup de dégâts partout, sur l’église mais aussi sur les bâtiments datant de 1913 qui n’étaient déjà pas en bon état.« On va installer des étais, des ceintures en bois pour soutenir les voûtes et injecter du béton dans les fissures », explique Joël Martin, chef de projet à l’usine du Teil qui supervise le chantier."

Risques Hebdo est réservé aux adhérents, pour le consulter :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |