Matinale 10 loi matras
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"Changement climatique"

1588 documents trouvés / 159 page(s)

Isère / Changement climatique : la métropole de Grenoble dédie un fonds d’aide à l’investissement des communes

[ Risque Hebdo n°848, 30/11/2022 ]
Source : Place Gre'Net

"« Réussir la transition vers la neutralité carbone en tenant compte des impératifs de solidarité et de justice sociale ». Tel est l’objectif annoncé du nouveau Pacte financier et fiscal de solidarité (PFFS) voté le 18 novembre 2022 par la Métropole de Grenoble. Ce fonds d’aide doit également intégrer le « nécessaire développement économique du territoire ». Tout en restant « au service des habitants ». La Métropole va ainsi créer un nouveau dispositif qui s’inscrit dans les objectifs déclinés dans le Plan Climat Air Énergie Métropolitain (PCAEM)."

Rapport / sur l’état des ressources en eau dans le monde renseigne sur les cours d’eau, le stockage des eaux terrestres et les glaciers

[ Risque Hebdo n°848, 29/11/2022 ]

"Dans son premier Rapport sur l’état des ressources en eau dans le monde, qui vient d’être publié, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) évalue les effets des changements climatiques, environnementaux et sociétaux sur les ressources en eau de la planète. Ce bilan annuel est destiné à favoriser la surveillance et la gestion des ressources mondiales en eau douce dans un contexte de demande croissante et de réserves limitées. Il fait la synthèse du débit des cours d’eau ainsi que des principales inondations et périodes de sécheresse. Il donne un aperçu des zones sensibles en matière d’évolution du stockage de l’eau douce et souligne le rôle crucial et la vulnérabilité de la cryosphère (neige et glace)."
De grandes parties du monde plus sèches que la normale en 2021 : onu

En Espagne, des canaux d’irrigation médiévaux remis en état pour lutter contre la sécheresse

[ Risque Hebdo n°848, 30/11/2022 ]
Source : Le Monde

"Les « acequias » ont alimenté pendant des siècles les champs et les villages espagnols en eau, avant de tomber en désuétude. Des agriculteurs remettent aujourd’hui en état ce système peu coûteux et efficace. « Nous allons semer l’eau, corrige avec un sourire le secrétaire de la communauté d’irrigants Ocho Caños, José Antonio Jimenez, en avançant à un rythme soutenu sous un ciel radieux. Grâce aux acequias, nous allons faire en sorte que l’eau s’infiltre dans le sous-sol, comme dans une éponge, et circule lentement dans les nappes phréatiques, au lieu de ruisseler, de dévaler les rivières et de se perdre dans le Tage puis la mer. » Ainsi, l’eau sera maintenue sur le territoire et « récoltée » en été, quand elle fait défaut."

Savoie / Le glacier de Saint-Sorlin a perdu quatre mètres d’épaisseur

[ Risque Hebdo n°848, 30/11/2022 ]

"Suivi scientifiquement depuis 1957, le glacier de Saint-Sorlin, en Savoie, perdait en moyenne deux mètres d’épaisseur sur sa surface depuis 2003. L’année 2022 a été encore plus catastrophique au niveau des constatations. La nouvelle caméra mise en place par Enlaps au printemps , pour surveiller au quotidien le glacier de Saint-Sorlin dans le cadre du projet Planet Watch, va rester en place pendant l’hiver. La contribution de Saint-Sorlin aux étiages dans l’Arvan et autres, ce sont aussi des travaux regardés actuellement. Saint-Sorlin, à l’inverse d’autres glaciers, a probablement déjà passé son pic : il fond de plus en plus, mais comme il y a de moins en moins de glace, il donne moins d’eau. Ce sont des travaux détaillés qu’on n’a pas encore faits. La problématique d’un glacier qui disparaît, c’est un château d’eau qui apporte moins aux rivières dans les mois les plus secs, et on perd aussi une quantité d’eau, parce qu’il n’y aura peut-être plus que la neige de l’hiver à fondre. On diminue aussi le débit des rivières. Mais le glacier, comparé à tout le bassin-versant, ce n’est pas non plus une grosse superficie. "

L’aide humanitaire ne peut à elle seule faire face aux niveaux records de déplacements internes, prévient le PNUD

[ Risque Hebdo n°848, 30/11/2022 ]

"En 2022, plus de 100 millions d’individus ont été obligés d’abandonner leur foyer. La plupart de ces personnes en situation de déplacement à la suite de conflits, de violences ou de catastrophes sont prises au piège à l’intérieur de leurs propres pays, souvent pendant des années ou des décennies. Pourtant, leur sort fait rarement les gros titres des journaux. Cette crise invisible serait due, d’après le PNUD, à des failles dans l’assistance au développement. Les efforts pour changer les choses sont d’autant plus nécessaires que des millions de personnes courent le risque d’être déracinées par le changement climatique à l’avenir, souligne ce rapport intitulé « Inverser la tendance du déplacement interne : des solutions axées sur le développement » [Turning the tide on internal displacement: A development approach to solutions]. D’ici 2050, le changement climatique pourrait en effet contraindre plus de 216 millions d’individus à évacuer leur habitation, laissant derrière eux leur vie passée et leurs moyens de subsistance, et à se déplacer vers des zones plus sûres."

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |