Matinale 10 loi matras
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"Résilience"

689 documents trouvés / 69 page(s)

Isère / Changement climatique : la métropole de Grenoble dédie un fonds d’aide à l’investissement des communes

[ Risque Hebdo n°848, 30/11/2022 ]
Source : Place Gre'Net

"« Réussir la transition vers la neutralité carbone en tenant compte des impératifs de solidarité et de justice sociale ». Tel est l’objectif annoncé du nouveau Pacte financier et fiscal de solidarité (PFFS) voté le 18 novembre 2022 par la Métropole de Grenoble. Ce fonds d’aide doit également intégrer le « nécessaire développement économique du territoire ». Tout en restant « au service des habitants ». La Métropole va ainsi créer un nouveau dispositif qui s’inscrit dans les objectifs déclinés dans le Plan Climat Air Énergie Métropolitain (PCAEM)."

En Espagne, des canaux d’irrigation médiévaux remis en état pour lutter contre la sécheresse

[ Risque Hebdo n°848, 30/11/2022 ]
Source : Le Monde

"Les « acequias » ont alimenté pendant des siècles les champs et les villages espagnols en eau, avant de tomber en désuétude. Des agriculteurs remettent aujourd’hui en état ce système peu coûteux et efficace. « Nous allons semer l’eau, corrige avec un sourire le secrétaire de la communauté d’irrigants Ocho Caños, José Antonio Jimenez, en avançant à un rythme soutenu sous un ciel radieux. Grâce aux acequias, nous allons faire en sorte que l’eau s’infiltre dans le sous-sol, comme dans une éponge, et circule lentement dans les nappes phréatiques, au lieu de ruisseler, de dévaler les rivières et de se perdre dans le Tage puis la mer. » Ainsi, l’eau sera maintenue sur le territoire et « récoltée » en été, quand elle fait défaut."

Eau souterraine : le Référentiel hydrogéologique français BDLISA, version 3

[ Risque Hebdo n°848, 29/11/2022 ]
Source : BRGM

"Dans le contexte de dérèglement climatique, la gestion des eaux souterraines répond à des enjeux économiques, sociétaux et environnementaux de plus en plus sensibles. Une bonne connaissance du sous-sol et de ses propriétés est ainsi nécessaire pour évaluer l’état des eaux et orienter les actions à mener pour permettre leur préservation. Le référentiel hydrogéologique BDLISA (Base de Données des LImites des Systèmes Aquifères) est un outil qui permet de localiser et de caractériser les formations géologiques aquifères, semi-perméables et imperméables, à l'échelle du territoire national (départements métropolitains et d'outremer) sous trois niveaux de visualisation (nationale, régionale, et locale).Depuis bientôt 10 ans, ce référentiel cartographique du Système d'Information sur l'Eau fournit ainsi un cadre scientifique précieux aux acteurs et gestionnaires de la ressource en eau souterraine. "

« La donnée doit devenir le nouveau mètre étalon de la transition verte »

[ Risque Hebdo n°848, 01/12/2022 ]
Source : Le Monde

"La COP27 a confirmé ce que l’été 2022 et la crise énergétique actuelle avaient esquissé : il n’est plus possible d’attendre pour mettre en œuvre les transitions. Les données, de toute nature, sont un outil indispensable à la conduite de ces transitions.Les mégafeux ont attiré l’attention sur le suivi de l’état des forêts. Mais comment obtenir ces informations précieuses ? C’est le rôle de grands programmes nationaux de constituer des référentiels, comme l’inventaire forestier de l’IGN. Puis, pour anticiper les risques, il faut croiser ces données avec celles des collectivités territoriales, de Météo-France et de l’Insee. La donnée ne permet pas uniquement de connaître l’état du territoire à un instant T : le développement des modèles automatiques et prédictifs mobilisant de l’intelligence artificielle accélère le traitement des informations. Visualiser ces données permet alors de calibrer les actions préventives ou palliatives : c’est l’enjeu des jumeaux numériques, destinés à modéliser notre environnement en 3D pour simuler son évolution future en fonction des dynamiques environnementales, politiques et humaines."

Dans le Gard, des arbres pour renaître de ses cendres

[ Risque Hebdo n°848, 03/12/2022 ]
Source : Le Monde

"En 2019, un mégafeu ravageait 800 hectares autour de la commune de Générac, près de Nîmes. La vaste opération de reboisement qui vient d’être lancée vise autant à aider la nature qu’à semer l’espoir auprès d’une population traumatisée. Dans ce village situé à vingt minutes au sud de Nîmes, l’été 2019 est encore présent dans les esprits et ses conséquences restent toujours visibles. La nature porte les stigmates du mégafeu qui s’est déclenché le 30 juillet 2019, ravageant plus de 800 hectares de bois, de garrigues et de vignes. Cet été-là, durant près d’une semaine, la population a vécu avec la peur au ventre de voir les flammes arriver jusqu’aux portes des maisons. Près de 200 personnes ont dû être évacuées. Franck Chesneau, un pilote de la Sécurité civile, a perdu la vie dans le crash d’un avion bombardier d’eau. Une place du village porte aujourd’hui son nom. « Le choc a été collectif, c’est un drame qui a endeuillé la commune, déclare Frantz Verbrackel, l’adjoint au maire délégué à l’environnement. Et puis nous avons découvert ces paysages lunaires, notre nature était comme morte… Avec les élus, on a jugé utile de faire quelque chose pour reconstruire notre forêt. » Le projet « Renaissance » est porté par la ville et l’Office national des forêts (ONF), mais n’a pu se concrétiser qu’avec la participation de mécènes privés, les sociétés STS Promotion et Vinci Construction. Sur les 800 hectares ravagés, la commune a perdu 70 hectares de forêt. L’opération de reboisement doit permettre d’en reboiser 20 avec 3 000 arbres. "

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |