matinale risques nucléaire
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"Tempête"

192 documents trouvés / 20 page(s)

Tempête Barbara / dans le Massif central et les Pyrénées : jusqu'à 150 km/h prévus

[ Risque Hebdo n°743, 19/10/2020 ]

"Après une journée de lundi déjà ventée, le vent du sud se renforcera encore davantage mardi soir et soufflera en tempête sur la chaîne pyrénéenne avec des rafales pouvant atteindre 150 km/h dans la nuit de mardi à mercredi. Mercredi, le vent du Sud continuera à souffler en tempête sur les Pyrénées et très fortement dans le Massif central, jusqu’à 110 km/h en altitude. Dans les plaines et les vallées, les rafales pourront atteindre 90 à 100 km/h, jusqu’au Lyonnais, sur le bassin stéphanois et dans le val de Saône. Dans ce flux de sud à sud-est remontant de la Méditerranée, l'humidité sera bloquée par les Cévennes, provoquant des pluiesUne recrudescence des pluies aura lieu vendredi, lorsque le front froid balaiera tout le sud de la France : prenant un caractère orageux, l'épisode de vendredi sera assez intense et sera à surveiller, pouvant apporter un cumul supplémentaire de 100 mm."
Voir "Tempête Barbara : vent violent sur les Pyrénées" : meteofrance

Résistance des arbres aux tempêtes : l’impact de la teneur en eau des sols étudié pour la première fois

[ Risque Hebdo n°743, 19/10/2020 ]

"La résistance des arbres au déracinement est un élément majeur pour faire face aux dégâts provoqués par le vent en forêt lors des tempêtes. Conséquence du changement climatique, les conditions hydrologiques des sols lors des tempêtes changent en Europe en raison de précipitations plus importantes l’hiver. L’ancrage des arbres dans le sol varie considérablement en fonction des sols, de l’espèce et de l’âge des arbres ; mais l’influence des propriétés du sol avait été peu étudiée. Des chercheurs d’INRAE ont publié le 14 octobre 2020 dans la revue Forest Ecology and Management le résultat de 10 années de recherche pour modéliser l’impact de la teneur en eau des sols sur la résistance au vent du Pin maritime. La saturation complète en eau des sols se révèle être un élément clé qui entraîne le déracinement de l’arbre. Une piste à explorer pour la gestion des risques liés aux intempéries et aux dégâts en forêt."

Vietnam / La tempête Nangka a touché le golfe du Bac Bo le 14 octobre

[ Risque Hebdo n°743, 14/10/2020 ]
Source : Vietnam +

"Nangka, la septième tempête dans la Mer Orientale cette année, a touché le golfe du Bac Bo mercredi matin avec des vents allant de 75 à 90 km/heure. Au 14 octobre à 13h, l’œil de la tempête sera aux côtes des provinces de Thai Binh (Nord) à Nghe An (Centre) avec un vent atteignant 60 à 90 km par heure. Après avoir touché la terre ferme des provinces allant de Thai Binh à Nghe An du 14 octobre à 13h au 15 octobre à midi ou après-midi, la tempête s'affaiblirait pour devenir une dépression tropicale qui se déplacerait vers le Laos. Pour rappel, le Centre du Vietnam est actuellement ravagé par des crues et des inondations historiques déclenchées par des pluies torrentielles provoquées par la circulation de la tempête Linfa."
Voir " La tempête tropicale Nangka fait un mort dans le Nord de la Thaïlande" : catnat

[Vigilance] aux vents violents en Auvergne-Rhône-Alpes

[ Risque Hebdo n°743, 19/10/2020 ]
Source : France 3.fr

"Météo France a placé huit départements d'Auvergne-Rhône-Alpes en vigilance jaune pour cause de vents violents, à partir de lundi 19 octobre 19 heures et jusqu’à mardi 16 heures. Mardi 20 ocotobre, elles pourraient atteindre pour certaines d'entre-elles 90 km/h, et souffler jusque vers le milieu d'après-midi, prévient Météo France. Mardi soir, le vent en provenance du sud pourrait atteindre les 100 km/h. Prudence donc en se méfiant notamment de tous les objets et matériaux susceptibles de voler, tout spécialement les branches d'arbres et les tôles."

Tempête Alex / pas de blessé mais des dégâts en Bretagne

[ Risque Hebdo n°741, 02/10/2020 ]
Source : France bleu

"Pas de blessé mais des dégâts, et 60.000 foyers privés d'électricité ce vendredi à midi, en Bretagne selon Enedis. Il y a eu des vents d'une intensité exceptionnelle, notamment à Belle-Île-en-Mer, avec une pointe à 186 km/h. Cinq campings ont été évacués, ce qui représente 180 personnes. A noter également les dégâts sur la toiture du collège Notre Dame de Ménimure à Vannes en début de nuit, entre 200 et 300m² de toiture a été arraché. 51 communes sur les 250 du département ont été impactées "essentiellement pour des chutes d’arbres (151), des assèchements (14), des chutes d’objets, des fils électriques arrachés", précisait la préfecture du Morbihan à 5h. En Ille-et-Vilaine, les pompiers sont intervenus pour 190 arbres, 40 lignes électriques au sol et cinq toitures arrachées."

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes
© 2000 - 2020 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |