Matinale 10 loi matras
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"Canicule"

124 documents trouvés / 13 page(s)

Isère / Après l’été caniculaire, un scientifique du GIEC appelle les pouvoirs publics au dialogue

[ Risque Hebdo n°837, 19/09/2022 ]

"Thierry Lebel, hydroclimatologue, directeur de recherche à l’Institut des géosciences de l’environnement de Grenoble ; également membre du GIEC : « Je fais partie du conseil scientifique de Grenoble capitale verte. Le message que j’aurais envie de faire passer, c’est qu’ils ne se sont pas du tout adressés à nous. Cela viendra peut-être dans un second temps. Mais c’est une grande source d’interrogation et presque de frustration, que les décideurs se tournent aussi peu vers nous. Non pas pour qu’on leur fournisse des solutions immédiates. Car en tant que scientifiques, nous avons moins de clés que n’en ont les gestionnaires de l’eau, ou certains bureaux d’études. Néanmoins, nous pouvons recommander de mener des études sur telle ou telle question. Pour cela, il faut un vrai dialogue. Aujourd’hui, ce n’est pas dans le logiciel. La priorité est mise sur la gestion de l’urgence."

Un habitant sur sept vit dans un territoire exposé à plus de 20 journées anormalement chaudes par été dans les décennies à venir

[ Risque Hebdo n°835, 30/08/2022 ]
Source : INSEE

"Les simulations climatiques les plus récentes confirment qu’au cours des étés des trois prochaines décennies, le nombre de journées et de nuits anormalement chaudes augmentera notablement. Les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Occitanie seront les plus exposées. Actuellement, 14 % des habitants résident dans des territoires où il y aura plus de 20 journées anormalement chaudes en été. Ces fortes chaleurs fragilisent la santé des personnes les plus vulnérables, notamment les plus âgées. Si l’ensemble des littoraux est moins concerné par ces anomalies de chaleur, le littoral méditerranéen est cependant le territoire métropolitain exposé aux températures les plus élevées. Les territoires les plus exposés aux chaleurs anormales abritent également près de 1,2 million de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, habitant parfois dans des logements mal isolés. De plus, ils concentrent de nombreux emplois dans la construction et l’agriculture dont l’exercice est particulièrement difficile lorsque les températures sont anormales. "

La canicule « vraisemblablement » à l’origine de plus de 11 000 décès supplémentaires en France cet été

[ Risque Hebdo n°835, 05/09/2022 ]
Source : Le Monde

"En 2022, plus de 11 000 personnes supplémentaires sont mortes entre le 1er juin et le 22 août, par rapport à la même période en 2019 – dernière année sans épidémie de Covid-19. L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), qui dresse ce bilan dans un rapport publié le 2 septembre, se garde bien de donner les causes précises de ces morts mais avance prudemment que ces chiffres « s’explique[nt] vraisemblablement par la vague de chaleur survenue à la mi-juillet, après un premier épisode de canicule dès la mi-juin ». A l’appui de cette hypothèse, les trois pics de mortalité qui ont rythmé l’été correspondent aux trois vagues de chaleur successives. "

Chaleur urbaine : s’adapter face au changement climatique

[ Risque Hebdo n°834, 24/08/2022 ]
Source : CNRS

"Pour pallier le phénomène, l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation des villes sont deux vastes chantiers encore à engager. Les avancées scientifiques récentes concernent la connaissance fine du climat urbain grâce au déploiement de réseaux de mesures denses (à Rennes, Toulouse, Dijon, …), la caractérisation de la végétation urbaine (imagerie satellitale, LIDAR) et de la dynamique atmosphérique (modélisation), ainsi que la prise en compte des typologies d’occupation du sol et des ambiances climatiques associées avec les Zones Climatiques Locales (LCZ), (http://www.wudapt.org/lcz/ ). Pour permettre le passage de la connaissance à l’action et ainsi réduire l’ICU, on peut envisager diverses pistes : ateliers et campagnes de mesures participatives, exercices de modélisation, monitorer les températures, etc. Enfin, tout projet d’aménagement urbain devrait intégrer le facteur climat en amont pour atténuer son impact thermique, voire constituer des îlots de fraîcheur."

Isère / une dérogation environnementale demandée pour la centrale nucléaire de Saint-Alban, en Isère

[ Risque Hebdo n°831, 18/07/2022 ]

"Une dérogation temporaire aux règles environnementales a été demandée pour permettre à trois centrales nucléaires de continuer à fonctionner pendant la canicule. Parmi elles, celle de Saint-Alban, en Isère, qui subvient à 30 % des besoins en électricité de la région. Cette demande a été déposée le 12 juillet par EDF sur requête du gestionnaire du réseau à haute tension, RTE, afin de garantir le fonctionnement des infrastructures. En France, 29 réacteurs nucléaires sur 56 sont actuellement indisponibles pour diverses raisons, ont indiqué les deux organismes vendredi 15 juillet."

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |