Bonne année 2023 !
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"Risque industriel"

691 documents trouvés / 70 page(s)

Rhône / Perfluorés : des œufs contaminés près de Lyon, les autorités sanitaires recommandent de ne pas les manger

[ Risque Hebdo n°853, 17/01/2023 ]
Source : France 3.fr

"Des analyses édifiantes menées par les autorités sanitaires démontrent que les taux de PFAS sont jusqu'à 16 fois plus élevés que les recommandations sanitaires dans les œufs de particuliers venant d'Irigny, Saint Genis Laval et Pierre Bénite, 3 communes voisines de l'usine Arkéma. Il est donc recommandé d'en cesser la consommation a-t-on appris dans un communiqué de la préfecture du Rhône. "
Pollution aux PFAS : l'usine chimique d'Arkema à Lyon sera le site test pour le plan de restriction des polluants éternels : France3

Le Havre. Après l’incendie à Grand-Couronne, « diffuser plus largement la culture du risque industriel »

[ Risque Hebdo n°853, 17/01/2023 ]

"Après l’incendie de Grand-Couronne, lundi 16 janvier 2023, qu’en est-il de la sécurité au Havre ? Dirigeant de l’usine chimique Chevron Oronite à Gonfreville-l’Orcher et président du réseau SYNERZIP-LH, acteur du Plan de prévention des risques technologiques sur la zone industrielle du Havre, Olivier Clavaud nous répond : "Quand un incident se produit, il y a une appréciation des autorités et spécialistes. Y a-t-il un risque immédiat de toxicité ? Ce n’était manifestement pas le cas autour de Bolloré. Ne rien dire crée la suspicion. Mais diffuser des informations à des gens qui n’ont pas la connaissance des gestes à adopter en cas d’alerte peut être contre-productif. Ils pourraient se mettre en danger. Avec un public beaucoup plus entraîné, on peut diffuser davantage d’informations, quitte à prendre des mesures préventives. Le niveau de sensibilité aux risques est assez élevé en région havraise, mais il faut multiplier les relais. Ces sujets n’intéressent que lorsqu’il se passe quelque chose. Et c’est quand il ne se passe rien qu’il faut les travailler. Mais nous avons du mal à toucher tout une partie de la population lorsque nous créons des événements d’information. Il faut utiliser des moyens modernes. Le digital nous aide. Petit à petit, la culture du risque se diffuse. »

«Il vaudrait mieux rester confinés», alerte un expert en risques industriels

[ Risque Hebdo n°853, 17/01/2023 ]

"«Les incendies de batteries lithium sont très polluants, car ils dégagent notamment de l’acide fluorhydrique et des oxydes de carbone. L’acide fluorhydrique est corrosif et surtout un agent décalcifiant, il se fixe dans les dents, les os, le sang. En cas de combustion, il peut créer des oedèmes pulmonaires ou malformations osseuses. Pour tous ceux qui vivent près du lieu de l’incendie, il vaudrait mieux mardi rester confinés chez eux, couper les ventilations et calfeutrer avec des linges humides tant que l’incendie n’est pas complètement terminé, et le nuage toxique disparu. Certains maires de communes riveraines ont conseillé dès lundi soir aux parents de ne pas envoyer leurs enfants à l’école mardi pour ne pas respirer de vapeurs potentiellement toxiques. La préfecture de l’Eure vers lequel le nuage se dirige a aussi créé sa propre cellule de crise (...) D’un point de vue sanitaire, il va falloir suivre les pompiers qui ont lutté contre cet incendie, car ce sont eux les plus exposés»."

Normandie / Rouen : après l’incendie du site de Bolloré Logistics, la préfecture publie des analyses rassurantes

[ Risque Hebdo n°853, 17/01/2023 ]
Source : Le Monde

"L’incendie a notamment touché un entrepôt de Bolloré Logistics où étaient stockées 12 000 batteries automobiles au lithium à Grand-Couronne, sur un site industriel non classé Seveso. Circonscrit mardi matin et maîtrisé mardi soir, il n’a pas fait de blessés. Le feu a immédiatement suscité des inquiétudes sur d’éventuels risques pour la santé ou l’environnement, notamment auprès d’une population encore traumatisée par le précédent de l’usine Lubrizol en septembre 2019. Le préfet Pierre-André Durand avait assuré qu’il n’y avait cette fois « aucun risque pour la population » et promis de divulguer les résultats. Ce qu’a fait la préfecture dès mardi soir en publiant les premières analyses des pompiers. Les analyses « ont toutes montré que le niveau d’acide fluorhydrique demeurait à zéro »Les pompiers ont par ailleurs contrôlé la présence dans l’air notamment de monoxyde d’azote, d’acide chlorhydrique, d’acide cyanhydrique et d’acide fluorhydrique. Les prélèvements atmosphériques « n’ont pas montré de risque pour la population dans le département », ajoute le communiqué."

Incendie à Bolloré Logistics : Atmo Normandie renforce sa surveillance dans six communes autour de Rouen

[ Risque Hebdo n°853, 17/01/2023 ]

« S'agissant du panache, le plus important a été observé par une reconnaissance de l’hélicoptère de la direction générale de la sécurité civile à 20h avec une longueur de 7 kilomètres pour une altitude de 2400 mètres », précise de son côté le préfet de la Seine-Maritime, Pierre-André Durand. En marge de son soutien aux pompiers, lundi soir, Atmo annonce renforcer sa surveillance dans sept communes de l’agglomération rouennaise. Il s’agit de Grand-Couronne, La Bouille, Caumont, Hautot-sur-Seine, Moulineaux et Saint-Ouen de Thouberville. L’association y installera des échantillonneurs passifs à la recherche de composés organiques volatils (COV).

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

Découvrez le Risques-Infos 44 :
risques infos

 

JT#5 - Retour sur le séisme du Teil :
journée technique #5
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |