Matinale 10 loi matras
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"Gestion de crise"

300 documents trouvés / 30 page(s)

Electricité : Elisabeth Borne va adresser une circulaire aux préfets pour préparer les risques de coupures

[ Risque Hebdo n°848, 30/11/2022 ]
Source : Public Sénat

"Un risque de pénurie d’électricité plane sur la France et le gouvernement veut s’y préparer. Afin de préparer d’éventuelles coupures, l’exécutif mise sur les acteurs locaux, en première ligne pour recenser les personnes les plus vulnérables. Parmi eux, les préfets, à qui la Première ministre adresse une circulaire mercredi 30 novembre. En clair, il appartiendra aux préfets de recenser les zones dans les territoires qui « engagent la sécurité de la nation » et qui doivent être exempts de coupure de courant lorsque cela sera possible. « Il s’agit des SDIS, des casernes de pompiers, des hôpitaux, des brigades de gendarmerie », liste l’exécutif. Autre enjeu de l’action des préfets dans les territoires : relever toutes les zones où les coupures de courant vont avoir des effets durables sur les télécommunications. Après avoir reconnu que le réseau de téléphonie fixe et mobile était complètement dépendant du réseau électrique, le gouvernement assure avoir les moyens de faire face. Ainsi, des alertes seront émises via le dispositif national Ecowatt avant une période de délestage. « En cas d’urgence pendant une période de délestage, nous allons encourager les usagers à contacter le 112. C’est un numéro que l’on peut joindre depuis n’importe quel opérateur et qui couvre le 15, le 17 et 18. Il est à prioriser pendant les périodes de délestage »."
Réseau cuivre, coupures d’électricité, complétude… Orange auditionné par les sénateurs : localtis
Electricité : délestages tournants, trains et métros annulés, écoles fermées… le gouvernement demande aux préfets d’anticiper d’éventuelles coupures : lemonde

Isère / Simulation d’accident (gravissime) à l’aéroport Grenoble-Alpes Isère dans le cadre d’un exercice

[ Risque Hebdo n°848, 02/12/2022 ]
Source : Place Gre'Net

"Les services de la préfecture de l’Isère et les équipes de l’aéroport Grenoble-Alpes Isère (Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs) ont procédé à un exercice d’organisation de réponse de la sécurité civile (Orsec) mardi 29 novembre 2022 autour d’une simulation d’accident. Principe de l’exercice en question ? « Simuler un accident d’aéronef causant de nombreuses victimes ». « L’exercice a pour objectif d’évaluer la capacité de réponse et de coordination des différents acteurs et de l’aérodrome en termes de gestion de crise et trafic »"

Extinction de l’éclairage public : quelles responsabilités pour les collectivités en cas d’accident ?

[ Risque Hebdo n°848, 01/12/2022 ]

"Les enjeux écologiques et économiques conduisent les collectivités à réduire les périodes d’éclairage nocturne de la voie publique. Avec des impacts possibles sur la sécurité des usagers et donc de potentielles recherches en responsabilité des collectivités. Quelles sont les règles et comment s’articulent ces injonctions contradictoires ? "

Coupures d’électricité : dans les télécoms, l’accès aux numéros d’urgence pourrait être interrompu

[ Risque Hebdo n°848, 02/12/2022 ]
Source : Le Monde

"Mercredi 30 novembre, la dirigeante de l’opérateur historique, Christel Heydemann, avait déjà tiré le signal d’alarme, lors de son audition par la commission des affaires économiques du Sénat : « Si les services mobiles sont éteints dans une zone géographique pendant deux heures, il n’y aura pas d’accès aux services des numéros d’urgence pendant un temps », a-t-elle prévenu. Mme Heydemann a par ailleurs déploré le fait que, « malheureusement, les réseaux télécoms ne sont pas jugés comme des sites prioritaires ». Les opérateurs n’ont en effet pas été intégrés dans l’arrêté du 5 juillet 1990 comme étant des acteurs devant être mis à l’abri de toute mesure de délestage, comme le sont les hôpitaux, par exemple. « C’est un sujet sur lequel Orange et la Fédération française des télécoms alertent le gouvernement depuis le début de l’année 2022 », a-t-elle ajouté. Pour le gouvernement, il s’agit avant tout d’identifier les zones du territoire risquant de n’avoir accès à aucun numéro d’urgence en cas de coupure d’électricité, pas même au 112 que doit pouvoir joindre la majorité des utilisateurs, quel que soit leur opérateur. Mais là aussi demeurent des zones blanches.D’où la requête faite aux préfets de se préparer au pire. Dans les faits, il leur est demandé, en cas de délestage, de mobiliser les maires de leur département dans les zones concernées, pour activer des cellules de crise ; de renforcer la présence humaine dans les casernes de pompiers, gendarmeries et commissariats ; d’encourager la population à assurer une présence aux côtés des personnes âgées ou vulnérables."

Vendée : quand l'île de Noirmoutier simule une tempête avec un risque de submersion marine

[ Risque Hebdo n°848, 30/11/2022 ]
Source : actu.fr

Ce mardi 29 novembre, les équipes communales de Noirmoutier ont réalisé un exercice essentiel : la simulation d'une tempête avec un risque de submersion marine. Au total, ce sont 100 agents mobilisés qui ont participé à l’exercice. La simulation d’une tempête, avec un risque de submersion marine « dans chacune des quatre communes, à la suite de brèches dans des ouvrages de protection ». « En cas de prévision d’un événement météo-marin extrême risquant de dépasser le niveau de protection des ouvrages de protection, la Communauté de communes (compétente en la matière) doit en informer les maires, qui, par la suite, décident du déclenchement de leur PCS »."

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |