matinale risques nucléaire
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"A la Une cette semaine"

384 documents trouvés / 39 page(s)

Inondations dans le Gard / L’Hérault en crue à Valleraugue, le jour d’après

[ Risque Hebdo n°739, 20/09/2020 ]
Source : Objectif Gard

[Photos] "Hier de violents orages se sont abattus dans le nord du Gard. Entre 250 et 400 mm de pluie sont tombés localement dans les Cévennes gardoises. La commune de Valleraugue dans le secteur du Vigan, a fortement été impactée par une crue historique de l'Hérault. Samedi à 10h55 le fleuve atteignait 5,45m de haut selon Vigicrues. Au lendemain de cet événement exceptionnel, l'heure était au nettoyage dans les habitations, les commerces et les rues de Valleraugue."

Alerte rouge levée dans le Gard / les Cévennes frappées par un épisode d’une rare violence

[ Risque Hebdo n°739, 20/09/2020 ]
Source : Midi Libre.fr

"Le département du Gard a été placé en vigilance rouge pluie inondations et crues samedi. Dans le département du Gard, deux secteurs ont été particulièrement touchés : la Vallée Borgne, entre Saint-Jean-du-Gard et Anduze, et la commune de Valleraugue. Selon le site spécialisé Vigicrues, le Gardon est monté de 6 mètres en à peine deux heures dans la matinée, emportant dans sa crue un gros camion blanc. À l’instar de son voisin, l’Hérault a lui aussi connu une crue éclair. Une personne était toujours portée disparue à Pont-d’Hérault samedi soir, un hameau de la commune de Saint-André-de-Majencoules. Dans le secteur de la Vallée Borgne, 24 personnes ont dû être secourues, dont 6 par hélitreuillage, et 200 personnes ont été mises en sécurité. Dans le secteur du Vigan-Pont d’Hérault-Valleraugue, 200 personnes ont été mises en sécurité à Valleraugue et 16 ont été sauvées. Par ailleurs, 11 routes étaient toujours coupées hier soir et des ponts submersibles inondés."

Inondations dans le Gard / les secours toujours à la recherche des deux personnes disparues

[ Risque Hebdo n°739, 21/09/2020 ]
Source : France 3.fr

"Ce lundi, les secours sont toujours à la recherche des 2 personnes disparues ce samedi 19 septembre lors des inondations dans le Gard : une aide-soignante et un agent municipal de Valleraugue. Le véhicule de l’aide-soignante a été retrouvé ainsi que les vêtements de l’agent municipal."

Inondations dans le Gard / au lendemain du violent épisode cévenol, le point sur les dégâts

[ Risque Hebdo n°739, 21/09/2020 ]
Source : France 3.fr

[Photos] "Deux bassins versants (l’Hérault et le Gardon d’Anduze), distants de 80 km ont été impactés. Les communes les plus touchées sont : Anduze, Cardet, Corbés, L’Estréchure, Les Plantiers, Lézan, Le Vigan, Générargues, Pont d'Hérault, Roquedur, Saint-André de Majencoules, Saint-André de Valborgne, Saint-Jean du Gard, Saint-Julien de la Nef, Saumane, Sumène, Thoiras, Val-d'Aigoual,Vallérargues, Valleraugue.Sur de nombreuses routes ce matin, la boue et les branchages emportés par la crue bloquent l'accès. "Les routes sont défoncées les champs complètement abîmés, avec des pierres et des branchages dedans, les clôtures ont été arrachées", explique le maire de Saint-Jean-du-Gard. Sur la commune d'Anduze, les habitants sont à pied d'oeuvre pour nettoyer les routes et porter secours aux sinistrés. Ce dimanche matin, entre 2500 et 3000 habitants étaient toujours privés d'électricité selon Enedis."

Cévennes / Des pluies extrêmes exceptionnelles se sont abattues

[ Risque Hebdo n°739, 20/09/2020 ]

"Des précipitations extrêmement importantes se sont abattues samedi sur les Cévennes gardoises au nord-ouest du département, sur les secteurs du Viganais, de l’Aigoual et de Saint-Jean-du-Gard. La persistance des pluies intenses dues à des orages quasi stationnaires a généré des cumuls jusqu’à 500 mm, voire localement plus. Les estimations des lames d’eau radar sur les zones les plus touchées dégagent des intensités horaires sans précédent. C’est l’équivalent de 500 litres d’eau au mètre carré accumulés en seulement 12 heures, dont 200 mm tombés entre 9 heures et 11 heures samedi matin. L'analyse des événements pluvieux extrêmes méditerranéens au cours des dernières décennies met en en évidence une intensification des fortes précipitations (+22 % sur les maxima annuels de cumuls quotidiens entre 1961 et 2015) et une augmentation de la fréquence des épisodes méditerranéens les plus forts, en particulier ceux dépassant le seuil de 200 mm en 24 heures."

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes
© 2000 - 2020 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |