glissement du Châtelard, réactivation
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"Vigilance & alerte"

40 documents trouvés / 4 page(s)

Intempéries sur le Gard / un épisode extrêmement rare, avant un second annoncé la nuit prochaine

[ Risque Hebdo n°789, 14/09/2021 ]
Source : Midi Libre.fr

"Selon Marc Pontaud, la puissance de l'événement qui a frappé le Gard, ce mardi, a pris de court les calculateurs de Météo France et ses agents. Une "super cellule convective" qualifiée d'exceptionnelle, "d'une durée de retour supérieure à cent ans", que les modèles numériques de l'institut n'ont pas anticipée. Les modèles de prévision ont des difficultés à "prévoir les systèmes convectifs de petite échelle, tant en termes de localisation que d'intensité" L'épisode de ce mardi "était identifié depuis la semaine dernière", mais lundi soir encore son intensité n'était toujours pas évaluée. "Ce n'est qu'en fin de nuit que les choses se sont précisées", sur le coup de 5 h du matin. Sans laisser "présager d'un événement d'une telle ampleur ", ni qu'il allait "se stationnariser sur Nîmes"."

Herault / Inondations : seulement 1% des Montpelliérains inscrits à la Téléalerte

[ Risque Hebdo n°789, 17/09/2021 ]

" "Le système de téléalerte n’est pas encore suffisamment utilisé par les montpelliérains", s’inquiète Sébastien Côte, l’adjoint au maire délégué à la protection de la population, ce vendredi 17. "Nous sommes un territoire à risques : canicules, feux de forêt et le risque pluvieux et orageux, a indiqué l’élu. Il est important de se préparer soi-même. La téléalerte avertit les habitants par SMS lorsqu’un risque grave va se produire". Selon lui, seuls 1% des montpelliérains sont inscrits à ce service gratuit, qui permet d’anticiper les conduites à tenir en cas de danger. "Pour une ville qui est à multirisques comme la nôtre, c’est insuffisant". La ville de Montpellier vient également d’éditer un document pédagogique sur les risques majeurs (Dicrim), qui indique quelle est la conduite à tenir en cas de danger. Comment s’informer, comment constituer un kit d’urgence, que faire après un sinistre…"

Belgique / Les prévisions de l’EFAS n’ont pas été consultées avant les inondations en Wallonie : "L’ingénieur de garde n’a pas été se connecter"

[ Risque Hebdo n°789, 17/09/2021 ]
Source : Rtbf.be

"Les députés membres de la commission d’enquête ont interrogé ce vendredi Philippe Dierickx, le directeur de la gestion hydrologique au Service public de Wallonie. Notamment sur un point précis : les personnes qui ont reçu les mails de l’EFAS ont-elles ouvert le lien qui figurait au bas du message ?"Lorsqu’on reçoit les infos, les avertissements, c’est pris comme une info qui nous arrive. L’ingénieur de garde n’est pas allé voir, n’a pas été se connecter. Il n’a pas la formation pour traiter ce genre d’info qui peut paraître simple." Et d’interroger : "Est-ce qu’on met un outil qu’on n’a jamais pu utiliser dans des conditions réelles dans le circuit pour prendre des décisions ?" Selon lui, "il ne faut pas non plus arriver à des situations où tous les 15 jours on voit EFAS qui nous donne un risque à tel endroit et avoir des avertissements tous les 10 jours. On crée des fausses alertes et plus personne n’y croit."

Panne des numéros d'urgence / L'exécutif s'en remet à l'Anssi

[ Risque Hebdo n°788, 07/09/2021 ]
Source : ZDNet.fr

"Alors qu'un rapport de l'Anssi rendu fin juillet mettait en avant la responsabilité d'Orange dans cette défaillance aux conséquences dramatiques (conduisant au décès d'au moins cinq personnes, dont celui d'un enfant de 28 mois en Vendée), le gouvernement a indiqué vouloir mettre en place, dans un délai de 3 à 6 mois, « des mesures de trois types : adapter le cadre légal, contractuel et technique, se préparer à faire face de façon rapide et efficace à ce type de crises et prévenir de nouvelles pannes ». Pour rappel, le gendarme de la cybersécurité appelait dans ce rapport Orange – et tous les opérateurs concurrents – à tirer les leçons qui s'imposent en renforçant leurs structures de gestion de crise et en mettant en place des systèmes de remontée d'alertes spécifiques aux appels d'urgence."

Appels d’urgence en Haute-Savoie / une expertise unique qui inspire les sénateurs

[ Risque Hebdo n°788, 09/09/2021 ]

"Alors que la proposition de loi visant à consolider le modèle de sécurité civile, adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale le 21 mai dernier, sera discutée en séance publique au Sénat les 22 et 23 septembre prochains, une délégation sénatoriale a visité ce mardi 7 septembre le CTRA-CODIS à Meythet, pour s’imprégner de l’expertise haut-savoyarde et convaincre au Palais du Luxembourg. Spécificité haut-savoyarde depuis 25 ans, la centralisation pertinente des appels d’urgence (18, 15 et 112) au Centre de traitement et de régulation des appels (CTRA) du Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) pèse en faveur de l’expérimentation nationale de plateformes communes de réception des appels."

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

Découvrez le Risques-Infos 42 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes
© 2000 - 2021 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |