glissement du Châtelard, réactivation
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Coronavirus COVID-19

Coronavirus COVID-19

Depuis samedi 14 mars 2020, le stade 3 du plan de lutte contre la pandémie de Coronavirus-Covid 19 a été décrété par le gouvernement. Cela a impliqué de mettre en oeuvre des mesures de distanciation sociale afin d'atténuer la propagation du virus. La montée en puissance du dispositif est passée de la fermeture d'établissements scolaires et d’accueil des jeunes enfants, à la fermeture des commerces non-essentiels, puis à partir de lundi 16 mars à 12h un confinement a été instauré. Lundi 22 juin, la France est entrée dans la 3e phase du déconfinement. Le 28 octobre 2020, la France est reconfinée, après une période de couvre-feu. Le 28 novembre 2020, une première étape d'allègement va entrer en vigueur.

Coronavirus COVID-19 en Auvergne-Rhône-Alpes

Drôme / pas de reconfinement ce week-end mais des mesures renforcées dans trois communautés de communes

Source : France bleu, 01/03/2021

"La Drôme a été placée jeudi dernier en surveillance renforcée mais les Drômois ne seront pas reconfinés le week-end prochain. "Nous n'envisageons pas de reconfinement partiel comme à Nice et Dunkerque dans un avenir proche" a assuré ce lundi 1er mars Hugues Moutouh, le préfet de la Drôme. "Trois communautés de communes posent problème : celle du Royans-Vercors à l'Est, Porte de DrômArdèche au Nord et Drôme Sud Provence" précise Hugues Moutouh. Plusieurs mesures sont donc prises pour freiner l'épidémie dans ces trois communautés de communes : Suppression des activités périscolaires et extra scolaires dans les salles polyvalentes (cours de danse, ateliers théâtre et autres ; Suspension des conventions entre restaurateurs et entreprises du BTP (fin des repas servis dans des salles le midi) ; diminution prévue des jauges dans certains commerces et espaces commerciaux."

Covid-19 : Eric Piolle réclame plus de "cohérence" de la part du gouvernement avant son entretien avec Jean Castex

Source : France 3.fr, 01/10/2020

"Sur Franceinfo, Eric Piolle s'est dit favorable à de nouvelles mesures capables de "protéger les lits de réanimation, protéger l'accès au soin en général pour la population, protéger la vie économique parce qu'un grand nombre de Français et de Française sont tombés dans une grande précarité, et protéger la vie culturelle et sportive pour notre santé mentale". Et pour concilier tous ces éléments, Eric Piolle souhaite "regarder derrière les chiffres des réanimations", qui ne fournissent selon lui qu'un tableau tronqué de la situation sanitaire. Car si ces chiffres ont été communiqués, il manque "les âges, les comorbidités et les lieux où les gens sont contaminés" pour le maire de Grenoble. Prendre en compte ces critères devrait permettre, selon l'édile, "de prendre des mesures qui ciblent ces zones-là" et de conserver une "cohérence" pour "comprendre les décisions qui sont prises".

Covid-19: les nouvelles restrictions à Lyon, Grenoble et Saint-Etienne

Source : France 3.fr, 23/09/2020

"Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé, dans la soirée de ce mercredi 23 septembre, d'importantes restrictions pour tenter de ralentir la propagation du Coronavirus dans les "zones d'alerte renforcée", (classées rouge) dont font partie Lyon, Saint-Etienne et Grenoble. Les bars fermeront au plus tard à 22h ; Les salles de sports et les gymnases doivent fermer ; La jauge des rassemblements est limitée à 1 000 personnes ; Fermeture des salles des fêtes ; Les grands événements déclarés comme les fêtes locales ou étudiantes sont interdits ; Le télétravail doit être favorisé"

Coronavirus et port du masque / périmètre élargi à Grenoble et masque obligatoire à Vienne et Bourgoin-Jallieu

Source : France bleu, 16/09/2020

"Ainsi, à Grenoble, où l'hyper-centre était déjà concerné par l'obligation de port du masque dans les rues, le périmètre est élargi "pour aller jusqu'au Drac et englober plus de sites", fait savoir un membre de la préfecture. A Vienne et Bourgoin-Jallieu, le masque devient obligatoire dans le centre-ville. "

Lyon : bioMérieux tire profit de l'activité pandémique mondiale

Source : France 3.fr, 03/09/2020

"BioMérieux, le spécialiste mondial de la biologie moléculaire et du diagnostic in vitro, affiche de bons résultats pour le premier semestre de 2020. Une hausse de 16% de son chiffre d'affaires que le laboratoire lyonnais doit notamment aux tests relatifs à la Covid-19."

Lyon et Villeurbanne : vers une annulation du port obligatoire du masque ?

Source : France 3.fr, 03/09/2020

"Dans un communiqué diffusé par l'avocat du collectif Victimes Coronavirus France, ses membres ont décidé de saisir la justice en arguant notamment des intempestifs changements d'attitudes et d'opinions du gouvernement sur le port du masque. Le collectif juge impossible les coups de volant tantôt à droite, tantôt à gauche des experts et du ministère de la santé. En Alsace, la justice a ordonné à la préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier, de revoir son arrêté qui imposait depuis samedi 30 août le port généralisé du masque à Strasbourg et dans les 12 autres principales villes du département. "

Grenoble, Lyon et Villeurbanne "seront un point de difficulté pour septembre"

Source : France 3.fr, 10/08/2020

"Grenoble, Lyon et Villeurbanne font partie des vingt métropoles françaises considérées par la président du conseil scientifique, Jean-Michel Delfraissy, comme des "points de difficulté" pour septembre à propos du coronavirus. C'est là où il y a le travail et les transports, et où les risques sont les plus importants", justifie Delfraissy à propos de ces métropoles. "Nous allons être particulièrement attentifs et nous avons en tête l'idée que se mette en place une réflexion avec les grandes métropoles pour anticiper les mesures à prendre pour la rentrée de septembre", a t-il conclu."

Auvergne-Rhône-Alpes / CARTE. Coronavirus COVID 19 : voici où se trouvent les 581 malades hospitalisés

Source : France 3.fr, 23/06/2020

"En Auvergne-Rhône-Alpes, mardi 23 juin, selon le dernier bilan de Santé publique France on compte 581 patients atteints de coronavirus COVID 19 en hospitalisation et 1727 décès (en centre hospitalier) depuis le début de l'épidémie"

Ardèche / Cluster à Aubenas : 38 personnes testées positives au Covid-19

Source : Le Dauphiné Libéré, 18/06/2020

"Samedi 13 juin, l’agence régionale de santé (ARS) révélait la présence d’un foyer épidémique du coronavirus à Aubenas. Vingt-deux personnes avaient été testées positives. Mercredi 17 juin, le nombre de contaminés est désormais de 38 personnes : 34 Ardéchois, sur Aubenas, et quatre Drômois basés à Valence et Bourg-lès-Valence. Parmi les contaminés, il y a notamment un agent périscolaire de l’école La Fontaine à Valence."

Coronavirus : un foyer de contamination identifié à l'hôpital de Bourgoin-Jallieu en Isère

Source : France 3.fr, 29/05/2020

"Une recrudescence des cas de Covid-19 a été constatée à l'hôpital de Bourgoin-Jallieu, classé comme foyer de contamination par l'ARS. Les personnes ayant été en contact avec les malades vont être testées et isolées."

Coronavirus. Zéro décès en 24 h enregistré en Auvergne-Rhône-Alpes : pourquoi l’épidémie recule

Source : France 3.fr, 26/05/2020

"Dimanche 24 mai, pour la première fois depuis mi-mars, aucun décès lié au coronavirus COVID 19 n’a été enregistré en région Auvergne-Rhône-Alpes, en moins de 24 heures. Un bon signe du ralentissement de la progression de l’épidémie."

Surmortalité : le Rhône et la Haute-Savoie départements les plus touchés, l'Auvergne épargnée

Source : France 3.fr, 20/05/2020

"Entre le 2 mars et le 26 avril 2020, la région a enregistré 2020 décès supplémentaires par rapport à la même période l'année précédente, ce qui représente une augmentation significative de 18 %. Le Rhône et la Haute-Savoie ont ainsi connu d'importante surmortalités avec respectivement +42 % et +33 %. Dans ces départements, la densité de population et les nombreux échanges avec l'extérieur ont pu favoriser la propagation du COVID-19. A l'ouest, c'est l'inverse. L'Allier, le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme n'ont pas noté d'augmentation du nombre de décès par rapport à l'année précédente."

Coronavirus COVID-19 en France

AstraZeneca / la France suspend l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 et le validera « si l’autorité européenne le permet »

Source : Le Monde, 15/03/2021

"A son tour, la France a décidé, lundi 15 mars, de « suspendre par précaution » l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca contre le Covid-19, en attendant un avis de l’Agence européenne des médicaments (AEM), a annoncé Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse à Montauban (Tarn-et-Garonne). Le président français suit ainsi l’exemple de plusieurs autres pays européens, dont l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, qui ont constaté des effets secondaires chez des personnes vaccinées."

23 départements "sous surveillance"... dont 22 non-confinés

Source : Localtis Info, 04/03/2021

"Le Pas-de-Calais confiné le weekend, désormais 23 départements placés "sous surveillance", espaces commerciaux de plus de 10.000 m2 fermés et possibilité de limiter l'accès à certains lieux très fréquentés dans ces départements, "coup d'accélérateur" sur la vaccination dès ce weekend… Les annonces de Jean Castex ce 4 mars ont été moins drastiques que ce que l'on pouvait craindre il y a une semaine. Les 22 autres départements "à risque" – dont tous ceux de l'Île-de-France – échappent donc à ces deux mesures. Mais avec quatre ajustements à partir de ce vendredi 5 mars minuit : La fermeture des centres commerciaux ou grandes surfaces de plus de 10.000 m2 ; L'obligation du port du masque ; Possible interdiction de "l'accès à certains sites très fréquentés pendant les weekends ; De même, possible interdiction par les préfets des "manifestations organisées dans l’espace public."

Covid-19 : la carte des 20 départements sous « surveillance renforcée » avant de possibles confinements locaux

Source : Le Monde, 26/02/2021

"Le premier ministre, Jean Castex, a présenté, le 25 février, la liste des territoires où des mesures plus restrictives pourraient entrer en vigueur le 6 mars pour lutter contre le coronavirus. Sont ainsi concernés : les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, la Drôme, l’Essonne, l’Eure-et-Loir, les Hauts-de-Seine, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, le Nord, l’Oise, Paris, le Pas-de-Calais, le Rhône, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, la Somme, le Val-de-Marne, le Val-d’Oise, le Var et les Yvelines.La vaccination progresse lentement en France. Au total, 2,6 millions de personnes ont reçu au moins une dose et, parmi elles, 1,3 million ont été vaccinées avec les deux doses. "

A Nice et sur le littoral des Alpes-Maritimes, un confinement « partiel » le week-end

Source : Le Monde, 22/02/2021

"C’est la première fois qu’un confinement local, valable au moins pour les deux prochains week-ends, va être établi en métropole. Le préfet du département a annoncé la fermeture des commerces de plus de 5 000 m²."

Reconfinement, télétravail, vaccination: ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Castex

Source : BFM TV, 04/02/2021

"Jean Castex a confirmé, ce jeudi soir, qu'un "nouveau confinement ne peut s'envisager qu'en tout dernier recours" et que "la situation ne le justifie pas à ce jour". "Notre taux d'incidence est élevé mais il reste très inférieur à ce qu'il était en octobre dernier alors même que nous dépistons toujours autant", a-t-il précisé.[ Autres informations]: Les déplacements entre régions autorisés pendant les vacances, les voyages touristiques doivent être décalés, le télétravail n'est pas "suffisamment" utilisé, tous les résidents d'Ehpad auront reçu leur première dose de vaccin la semaine prochaine, les soignants pourront recevoir dès samedi les premières doses du vaccin AstraZeneca, 1,7 million de rendez-vous de primo-injection ouverts dans les prochains jours"

« Marre du Covid-19 » : de confinements en couvre-feux, le récit d’une France qui en a « ras le bol »

Source : Le Monde, 27/01/2021

"Il y a ceux qui luttent pour garder le moral et ceux qui n’y arrivent plus. Ceux qui se sont installés dans le fatalisme et ceux qui s’impatientent. L’épidémie est apparue en France il y a bientôt un an, et un sentiment d’usure a désormais remplacé le vertige de l’inconnu."

Gestion de la crise du Covid-19 en France / le parquet de Paris ouvre quatre informations judiciaires

Source : Le Monde, 10/11/2020

"Ces procédures ouvertes pour « abstention volontaire de combattre un sinistre » , « mise en danger de la vie d’autrui » et « homicides et blessures involontaires » regroupent 253 plaintes mettant en cause des décideurs et organismes publics. Les informations judiciaires, ouvertes ce mardi, ont vocation à examiner les responsabilités de l’administration. Le cas des membres du gouvernement fait, lui, l’objet d’une instruction distincte, menée par la Cour de justice de la République, seule instance habilitée à les juger pour l’exercice de leur fonction."

Covid-19 / le profil des malades hospitalisés de la première vague

Source : Le Monde, 14/10/2020

"Une étude réalisée par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère de la Santé, publiée le 2 octobre, précise le profil des quelque 90 000 patients hospitalisés en France entre le 1er mars et le 15 juin. Sans surprise, l’âge est l’un des principaux facteurs de risque (81 ans = âge médian). Deuxième enseignement, les hommes sont surreprésentés. Autre point, la durée médiane d’un séjour à l’hôpital atteint vingt jours si les patients sont passés par les soins critiques (réanimation, soins intensifs et soins continus) et huit jours s’ils n’y sont pas passés."

Face à une seconde vague locale, les hôpitaux de Marseille ouvrent des « lits Covid » supplémentaires

Source : Le Monde, 10/09/2020

"Marseille est bien confrontée à une deuxième vague de contaminations au Covid-19. Les principaux cadres des hôpitaux universitaires de Marseille (AP-HM) l’ont confirmé, mercredi 9 septembre, lors d’un point sur la situation scanitaire dans leurs établissements. « Une vague beaucoup moins importante que la première, grâce aux mesures barrières », relativise Jean-Olivier Arnaud, directeur général de l’AP-HM, mais une vague qui « progresse de jour en jour ». "

Crise sanitaire / « L’explosion de la pauvreté se fait à bas bruit »

Source : ATD Quart-Monde, 01/09/2020

"Marie-Aleth Grard, Présidente d’ATD Quart Monde : "La vie est difficile depuis longtemps pour les personnes en situation de pauvreté, elles ont subi le confinement dans des logements trop petits, la fermeture de services publics pendant des mois, la peur de remettre leurs enfants à l’école et en même temps de les voir perdre ce qu’ils ont déjà appris… Nous n’avons pas encore d’évaluations précises des conséquences du confinement, mais l’explosion de la pauvreté est forte. Ce n’est pas normal dans la sixième puissance du monde. Cependant, comme d’habitude, elle se fait à bas bruit, donc nous devons le faire savoir haut et fort."

Coronavirus en France : 2 000 nouveaux cas quotidiens

Source : Le Monde, 24/08/2020

"Près de 2 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en France au cours des dernières vingt-quatre heures, selon les chiffres publiés lundi 24 août par la direction générale de la santé (DGS). Au total, 1 955 nouveaux diagnostics positifs ont été enregistrés, contre 4 897 dimanche. Sur une semaine, cela porte le nombre de nouveaux cas à 23 591. Le pourcentage de tests positifs entre le 15 et le 21 août est de 3,6 %. En vingt-quatre heures, 22 nouveaux foyers de cas groupés (clusters) ont été détectés, a aussi annoncé la DGS."

[Infographies] Covid-19: le virus touche-t-il vraiment plus les "jeunes" depuis le déconfinement?

Source : BFM TV, 17/08/2020

"Si on regarde les chiffres de Santé Publique France depuis le déconfinement, le nombre de tests positifs paraît en effet bien plus important chez les "jeunes", particulièrement ces dernières semaines. En regardant classe d'âge par classe d'âge, on constate rapidement que les personnes âgées de 20 à 40 ans sont les plus représentées parmi les dépistages positifs. Stéphane Dhersin, spécialiste de la modélisation des épidémies, au CNRS : "Si on testait au hasard dans la population, ce critère serait plus fiable, mais ce n'est pas le cas. Là, les seules personnes qui se font dépister sont celles qui ont des symptômes..." Le taux de positivité est toutefois bien plus haut chez les "jeunes" : près de 5% des tests réalisés chez les 20-29 ans étaient positifs. Un taux de positivité largement supérieur à celui des quinquagénaires et des seniors."

Coronavirus COVID-19 dans le monde

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Source : Sciences et avenir, 09/08/2021

"Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde."

Covid-19 / l’Italie se prépare à un reconfinement national

Source : France Info, 12/03/2021

"L’Italie avait desserré la vis début février, mais s'apprête malheureusement à reconfiner. “Pour être clair, c’est fini la dolce vita : les bars, les restaurants ouverts, les lieux publics accessibles, ça, c’est terminé à partir de lundi”, explique le journaliste France Télévisions Alban Mikoczy. L'Italie sera divisée en deux types de zones, orange et rouge. “La principale différence c’est que dans les zones orange, les écoles sont encore ouvertes”, poursuit le journaliste. “C’est un confinement total qui sera imposé aux Italiens"."

Angleterre / Covid-19 : Boris Johnson annonce le reconfinement total

Source : Le Monde, 04/01/2021

"Les Anglais vont, plus que jamais, devoir s’armer de patience. Confronté à la propagation alarmante du nouveau variant du coronavirus, plus contagieux, et au risque de submersion du système de santé, le premier ministre britannique, Boris Johnson, a annoncé lundi 4 janvier au soir le reconfinement de l’Angleterre jusqu’à la mi-février."

La pandémie de Covid-19 a précipité des millions de personnes dans l’extrême pauvreté

Source : Le Monde, 01/12/2020

"L’Organisation des Nations unies (ONU) a lancé, mardi 1er décembre, un appel humanitaire record de 35 milliards de dollars (29 milliards d’euros) pour 2021, alors que la pandémie fait plonger des centaines de millions de personnes dans la pauvreté et que des famines se profilent. Avec le choc de la pandémie de Covid-19, le nombre des personnes ayant besoin d’aide humanitaire dans le monde va atteindre un nouveau record : 235 millions, une augmentation de 40 % en un an, selon les plans de réponse humanitaire coordonnés par l’ONU. Ainsi, si toutes ces personnes vivaient dans un seul pays, ce serait le cinquième plus peuplé du monde."

Coronavirus au Sénégal / une immunité collective pourrait expliquer l’absence de deuxième vague

Source : Le Monde, 27/11/2020

"Dès les premiers cas, le Sénégal a fermé ses frontières, ses écoles et ses mosquées, et imposé un couvre-feu, dispositions aujourd’hui levées. Les patients ont été pris en charge et les cas contacts isolés dans des hôtels. Mais, pour Abdoulaye Bousso, depuis, une « fatigue » s’est installée et plus grand monde ne porte le masque. « On se rend bien compte qu’en Afrique en général et au Sénégal en particulier, on n’a pas les morts qu’on aurait dû avoir », confirme un spécialiste de terrain, Massamba Sassoum Diop, président de l’organisation SOS Médecins Sénégal. L’urgentiste avance qu’une « immunité croisée » a vu le jour au Sénégal. Elle demeure cependant une hypothèse non encore prouvée, admet-il. Une étude sérologique en cours devrait fournir de premières indications sur sa validité dans les prochaines semaines, dit-il."

L'OMS cherche à comprendre pourquoi l'Afrique est moins touchée par le Covid-19

Source : RFI, 24/09/2020

"Après avoir comparé le code génétique de plusieurs échantillons de SARS-CoV-2 en Afrique, il apparaît que le virus est semblable à celui qui circule en Europe. Les scientifiques écartent donc la possibilité d’une souche africaine moins dangereuse. Alors, comment expliquer que le continent échappe en grande partie à la pandémie ? Même si les données cliniques et sociologiques sont encore parcellaires, les chercheurs estiment que la situation en Afrique s’explique par une combinaison de multiples facteurs : immunité croisée, température ou manière de vivre, des études préliminaires montrent aussi, par exemple, que 80% des cas de Covid-19 en Afrique sont asymptomatiques, contre 40% à 50% en Europe, selon l’OMS."

Coronavirus : début du reconfinement en Israël, une première mondiale sous le feu des critiques

Source : LCI, 18/09/2020

"Un nouveau confinement généralisé à toute la population est entré en vigueur en Israël ce vendredi 18 septembre. Il intervient au moment des fêtes juives et doit durer trois semaines. Jeudi soir, environ 400 personnes ont manifesté dans les rues de Tel Aviv pour protester contre cette mesure, trop drastique selon eux .Les Israéliens n'auront le droit de sortir de chez eux que pour aller au marché, à la pharmacie ou au travail, s'il s'agit d'une profession jugée essentielle. "

Israël / Covid-19 : annonce un reconfinement national de trois semaines

Source : Le Monde, 13/09/2020

"Un couvre-feu était déjà en vigueur dans une quarantaine de villes du pays, ce qui n’a pas empêché le taux d’infection dans le pays d’exploser. « Aujourd’hui, le gouvernement a décidé de mettre en œuvre un confinement strict de trois semaines avec l’option d’étendre cette mesure », a déclaré le premier ministre israélien, dont le pays devient ainsi la première économie développée à prendre une telle mesure."

Ni confinement, ni masque… Pourquoi la Suède fait-elle cavalier seul face à la pandémie ?

Source : 20 minutes.fr, 13/09/2020

"Alors que la plupart des pays ont pris des mesures contraignantes plus ou moins lourdes face au Covid, la Suède continue d’aller à rebours avec sa stratégie d’immunité collective, sans confinement ni masque. Par ailleurs, ils n’ont aujourd’hui aucune augmentation du nombre de cas, alors que la France en comptabilise plus de 25.000 cas en sept jours. Et que l’Espagne et l’Allemagne vivent également une nouvelle hausse de l’épidémie. A titre de comparaison, cette dernière semaine, la Suède a compté moins de 200 nouveaux cas et moins de 3 décès par jour, quand la France atteignait 9.000 nouvelles contaminations et autour de 30 morts quotidiens. D’abord par un choix de santé publique expliqué et assumé : pour mieux lutter contre cette pandémie, il fallait laisser la population attraper le Covid-19 et protéger les plus fragiles.Pour Alain Gras, la seconde explication, c’est la confiance. Qui va à double sens."

Port du masque : la Suède fait de la résistance

Source : Le Point, 30/08/2020

"Pendant qu'en France, et dans le reste du monde, le port du masque se généralise jusque dans la rue, un pays d'Europe résiste encore et toujours à cette mesure pour lutter contre la pandémie : la Suède. Le pays scandinave s'était déjà fait remarquer au printemps en refusant de confiner sa population pour éviter une crise économique trop importante. Aujourd'hui, il continue de rejeter le port du masque, qui n'apparaît nulle part dans les recommandations sanitaires de l'agence de santé publique suédoise."

Coronavirus : « Les ONG doivent diversifier leurs modalités d’intervention en Afrique »

Source : Le Monde, 24/08/2020

"Selon Médecins sans frontières (MSF), l’évolution incertaine de l’épidémie oblige les acteurs de santé et les humanitaires à « sortir des modes opératoires traditionnels ». Confinement oblige et les transports aériens étant suspendus, la lutte contre le Covid-19 s’est d’abord déployée, a été encadrée et exécutée par des personnels déjà présents, et prioritairement du personnel humanitaire africain. C’est l’une des leçons de cette crise sanitaire. Gageons qu’elle alimentera la réflexion, déjà entamée au sein de MSF et d’autres ONG humanitaires, sur les nécessaires diversification et décentralisation de leurs modalités d’intervention en Afrique. [En outre] Une redistribution des activités de recherche vers les pays du Sud s’impose. Mais le chemin reste long, car aujourd’hui, alors que plus de 1 500 études cliniques sont en cours contre le Covid-19, seule une cinquantaine se déroule en Afrique."

L'OMS espère en finir avec la pandémie "en moins de deux ans"

Source : TV5 Monde, 22/08/2020

""Nous espérons en terminer avec cette pandémie en moins de deux ans. Surtout si nous pouvons unir nos efforts (...) et en utilisant au maximum les outils disponibles et en espérant que nous pourrons avoir des outils supplémentaires comme les vaccins, je pense que nous pouvons y mettre un terme dans un délai plus court que la grippe (espagnole) de 1918", a affirmé vendredi le chef de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse."

COVID-19 / Retours sur des événements passés

Patrick Berche : « Quand la grippe espagnole s’est éteinte, le virus est devenu saisonnier »

Source : Le Monde, 08/06/2020

"Grippes, peste, SARS… Le médecin biologiste Patrick Berche revient sur d’anciennes pandémies, et comment elles ont décliné. "

Pandémie : quand les microbes font l’Histoire

Source : La Croix, 31/05/2020

"Fardeau de l’humanité depuis toujours, les épidémies ont marqué l’Histoire. La Croix revient sur sept moments où elles ont permis d’importants changements pour les hommes, les régimes et les sociétés."

Coronavirus COVID-19 : initiatives locales

La gestion des crises, la continuité des activités et les plans d’urgence figurent en tête des priorités des décideurs

Source : IT Social, 13/04/2021

"La pandémie a démontré que le véritable défi de la gestion de crise n’est pas d’établir des prédictions et des scénarios prédictifs, mais de se préparer à faire face à l’imprévisible.Plus de 70 % des personnes interrogées au niveau mondial (75 % en France) ont déclaré que la pandémie a eu un impact négatif sur leur entreprise. Quant à l’impréparation, elle touche un bon tiers (31 %)au niveau mondial qui n’avait pas d’équipe dédiée à la gestion de crise mise en place. Ils sont 34 % en France.Sept entreprises sur dix au niveau mondial prévoient d’augmenter leurs investissements pour renforcer leur résilience. Elles sont 63 % en France."

Replay / Plans communaux de sauvegarde : sont-ils adaptés aux pandémies ?

Source : Weka, 09/03/2021

"Pour organiser la gestion du risque en cas d’évènements majeurs naturels, technologiques ou sanitaires, de plus en plus nombreux, le plan communal de sauvegarde (PCS) constitue un outil clé, élaboré sous la responsabilité du maire, pour planifier les actions de protection de la population. Pourtant, les plans communaux de sauvegarde (PCS) semblent avoir été très peu été utilisés lors de la crise du Covid-19. les PCS sont-ils vraiment adaptés aux pandémies ? Faut-il les modifier et les compléter ? Faire appel à d’autres outils et à une nouvelle organisation ?"

Semaine de l’économie positive / « One earth… One health ? »

Source : Le Monde, 19/11/2020

"Initialement prévu dans les locaux du Monde, le 17 novembre, le Global Positive Forum s’est transformé en Global Positive Podcast – une série en cinq épisodes diffusée sur le site du Monde du 16 au 20 novembre 2020 et disponible en réécoute sur les principales plates-formes de streaming. // Episode 4 : « One earth… One health ? » Comment mieux protéger tous les êtres vivants par l’identification des bonnes pratiques de santé publique, le renforcement de la coopération scientifique et l’harmonisation des règles sanitaires mondiales ?"

Isère / Saint-Ismier : Reconfinement, les dispositifs de solidarité réactivés

Source : Le Dauphiné Libéré, 31/10/2020

"Henri Baile, maire de Saint-Ismier a tenu une réunion de crise ce vendredi 30 octobre. A l’ordre du jour : l’activation du Plan communal de sauvegarde (PCS) de la commune. Le premier, le dispositif solidaire est activé afin, non seulement, d’aider les plus fragiles (courses alimentaires, médicaments…), mais aussi de maintenir le lien social avec les plus isolés. Ainsi, les 150 volontaires qui ont été sollicités en mars seront de nouveau approchés pour aider la commune à faire face aux besoins des plus fragiles"

Nièvre / La médecine du travail de la Nièvre a mis en place une cellule d'écoute psychologique

Source : Le Journal du Centre (JDC), 20/06/2020

"La cellule d'écoute psychologique (03.86.71.85.77) de MTN prévention, médecine du travail de la Nièvre, est active depuis le mois d'avril. Au bout du fil, un médecin et psychologue du travail et une infirmière formée spécialement. Dr Olivier Ameil, médecin du travail et psychiatre de formation: « Le climat est anxiogène. Sur le plan sanitaire, c’est la peur d’être contaminé et de contaminer les autres. Sur le plan économique, ce sont des craintes sur la suite de l’activité professionnelle. Et certaines personnes sont plus déstabilisées par la situation car elles ont des antécédents dépressifs. »"

“Clean Cart”, un portique de désinfection de chariots créé par une société de Lavilledieu

Source : France 3.fr, 26/05/2020

"Une société famiale de Lavilledieu, en Ardèche, a imaginé un portique destiné à la désinfection des chariots des supermarchés. Le dispositif a été testé et adopté par une enseigne de la grande distribution, au Cheylard. Une réponse à l'épidémie de Covid19 qui se veut locale, écologique et solidaire."

Déconfinement Phase 2 / les détails de la 2e phase annoncés jeudi par Edouard Philippe

Source : Weka, 26/05/2020

"Ce jeudi 28 mai, à l’issue d’un conseil de défense, le Premier ministre Edouard Philippe annoncera les modalités dans lesquelles se déroulera la deuxième phase du déconfinement. Elles seront forcément très attendues, puisque c’est à ce moment-là que le gouvernement donnera des précisions notamment sur l'organisation des vacances d'été. Ou encore sur les déplacements des Français, jusqu’ici soumis à la présentation d’une attestation au-delà de 100km."

Métropole de Lyon : des bornes de gel hydro alcoolique et anti-vandalisme installés dans une vingtaine de lieux publics

Source : France 3.fr, 18/05/2020

"La Métropole de Lyon a lancé l’installation de distributeurs de gel hydroalcoolique sur des places publiques très fréquentées. Les premiers seront testés sur une vingtaine de sites de Lyon et Villeurbanne dès ce lundi 18 mai."

Coronavirus : des kits pour la distanciation physique dans les commerces, fabriqués en Isère

Source : France 3.fr, 15/05/2020

"En Isère, deux entreprises (Agence Emulsion, et KEM Services) ont créé un dispositif simple et rapide pour aider les commerçants. Avec l'aide d'un spécialisé dans le management visuel en milieu industriel et pharmaceutique, le kit, baptisé Icare Solutions®, est né. Vitrophanies pour les vitrines, bandes pour le sol ou les comptoirs, rappel des mesures barrières… 16 éléments en tout. Un ensemble de visuels autocollants faciles d’installation pour le commerçant. Et une couleur longuement réfléchie, le bleu."

Déconfinement : des ressources et des outils en ligne

"Si ce lundi 11 mai sonne la fin de confinement pour les Français, il est également synonyme de reprise d'activité dans les collectivités. Afin d'accompagner les territoires, plusieurs outils et fiches pratiques sont disponibles en ligne. Tour d'horizon de guides pratiques, fiches méthodologiques, préconisations d'associations, webinaires, ressources « risques psychosociaux »"

Une entreprise d'éclairage du Puy-de-Dôme veut lutter contre le coronavirus avec des rayons UV

Source : France 3.fr, 05/05/2020

"La société Dietal, qui emploie 400 salariés dans le Puy-de-Dôme et en Roumanie, vient de présenter de son côté un produit plutôt innovant : un luminaire « hybride », il éclaire mais il permet aussi de désinfecter les locaux, selon ses concepteurs. Jean-Luc Bailly, enseignant chercheur à l’Université Clermont-Auvergne explique : « Les UV vont agir sur le génome du virus, ils attaquent le matériel génétique et provoquent des mutations. Cela va détruire le pouvoir infectieux des virus."

1,5 million de masques commandés par la Ville pour les lyonnais

Source : France 3.fr, 29/04/2020

"Au total, 1,2 M de masques sont prêts à l’emploi et 350 000 à découper. 100 000 premiers masques à découper sont arrivés mardi 28 avril et de nombreuses associations, ainsi que les agents du Théâtre des Célestins et de l’Opéra vont travailler dès à présent à les confectionner. De nouvelles livraisons sont attendues la semaine prochaine."

Coronavirus COVID-19 : politiques publiques

Projet de loi / instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires

Source : Assemblée nationale, 21/12/2021

"L’épidémie de covid-19 a imposé l’élaboration en extrême urgence, en mars dernier, d’un cadre législatif permettant de faire face à la crise qu’elle a provoquée. Soucieux de réexaminer ce cadre dans un contexte moins contraint, le législateur a prévu dès l’origine sa caducité au 1er avril 2021. L’ambition du présent projet de loi est ainsi de substituer à ces dispositions, un dispositif pérenne dotant les pouvoirs publics des moyens adaptés pour répondre à l’ensemble des situations sanitaires exceptionnelles. La refonte prévue par le présent projet de loi distingue deux niveaux d’intervention selon la gravité de la situation et la nature des mesures à prendre pour y faire face : l’état de crise sanitaire, d’une part, et l’état d’urgence sanitaire, d’autre part. "

Face aux variants du Covid-19, l’UE veut encore davantage réduire les déplacements en Europe

Source : Le Monde, 25/11/2021

"Aujourd’hui, les pays européens compilent, chaque semaine et selon les mêmes critères, les statistiques qui leur permettent d’évaluer la diffusion du virus en fonction de son taux d’incidence. Et à partir desquelles l’ECDC (le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, chargé de la surveillance de l’épidémie) cartographie l’Union européenne en trois zones (verte, orange et rouge), dotant ainsi les Vingt-Sept d’une même base de données pour prendre leurs décisions. La Commission propose d’y ajouter une catégorie « rouge foncé », au-delà de 500 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants sur quatorze jours, qui concernerait des régions situées dans « dix à vingt pays », dont l’Espagne, le Portugal, la France et l’Italie, explique le commissaire européen, Didier Reynders."

Passe sanitaire, obligation vaccinale et fonction publique : une circulaire fait le point.

Source : Landot & Associés, 11/08/2021

"Par une circulaire portant mesures issues de la loi relative à la gestion de la crise sanitaire applicables aux agents publics de l’État en date du 10 août 2021 et qui vient d’être diffusée, la directrice générale de l’administration publique :– présente les dispositifs de passe sanitaire et d’obligation vaccinale applicables aux agents publics de l’État (mais qui valent aussi pour les deux autres versant de la fonction publique ;– fait des recommandations à l’égard des employeurs publics dans la mise en œuvre de ces dispositifs ;– et rappelle enfin les dispositifs mis en place dans la fonction publique pour faciliter la vaccination des agents publics."

[Article] La logistique de crise lors de la pandémie du covid-19 au Grand-Duché de Luxembourg

Source : IHEMI, 22/07/2021

"Cet article, issu de la LIREC n°64, portant sur la place de la logistique dans la gestion de crise, vise à illustrer les activités et le fonctionnement de la cellule logistique du gouvernement luxembourgeois, avec un accent sur la cellule logistique du Corps grand-ducal d’incendie et de secours (CGDIS), lors de l’état de crise COVID-19 dans la période de mars à juin 2020."

Passe sanitaire : pourquoi l’exécutif a revu ses ambitions "à la baisse"

Source : Le Monde, 20/07/2021

"Si le Conseil d’Etat a validé l’essentiel du projet de loi, le gouvernement a toutefois été contraint d’amender sa copie, afin de se conformer à l’avis de la plus haute juridiction administrative. En particulier, l’obligation de présenter le passe sanitaire dans les grands centres commerciaux : le Conseil d’Etat n’a pas retenu cette disposition, au motif que l’accès « aux biens de première nécessité, notamment alimentaires », doit être garanti. Autre modification majeure : le gouvernement a également dû assouplir son régime de sanctions : le Conseil d’Etat, jugeant ce montant (45 000€) disproportionné, souhaitait la ramener à 1 000 euros. Le Conseil d’Etat a demandé que les contrôles des forces de l’ordre ne se déroulent pas « en période nocturne ». Un nouveau conseil de défense sanitaire est prévu mercredi 21 juillet au matin autour de M. Macron, le premier ministre, Jean Castex, s’exprimera à 13 heures sur TF1 pour présenter les arbitrages. Selon nos informations, l’exécutif n’exclut pas d’annoncer de nouvelles restrictions territoriales."
Passe sanitaire : les questions qui se posent pour les commerces, transports et restaurants : lemonde.fr

Les états d'urgence : des régimes d'exception controversés

Source : vie-publique.fr, 22/06/2021

"L'émergence d'une crise grave ou une atteinte à la Nation et à sa population justifie le recours à un régime d'exception : l'état d'urgence. Néanmoins, l'usage de ces régimes d'exception fait débat. Retour sur l'histoire, les fondements légaux et le débat d'idées autour des régimes d'urgence. "
Voir aussi "L’état d’urgence sanitaire en débat au Conseil d’Etat" : lagazettedescommunes

Le passe sanitaire et la sortie de l’état d’urgence sanitaire validés par le Conseil constitutionnel

Source : Le Monde, 31/05/2021

"L’instance ne remet pas en cause l’entrée en vigueur du passe sanitaire, prévue le 9 juin, ainsi que la période transitoire de sortie d’état d’urgence sanitaire, qui doit s’étaler du 2 juin au 30 septembre. "

Rapport / Covid-19 : la pandémie aurait pu être évitée, selon des experts indépendants mandatés par l'OMS

Source : France Info, 12/05/2021

"Le constat est clair. "La situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui aurait pu être évitée", affirment des experts indépendants mandatés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à propos de la pandémie de Covid-19. Dans un rapport publié mercredi 12 mai, les experts évoquent une "combinaison de mauvais choix stratégiques, d'un manque de volonté de s'attaquer aux inégalités et d'un système manquant de coordination". Le groupe d'experts recommande aux gouvernements et à la communauté internationale d'adopter sans délai un ensemble de réformes visant à transformer le système mondial de préparation, d'alerte et de réponse aux pandémies. Le rapport propose plusieurs pistes, dont la création d'un conseil mondial de lutte contre les menaces sanitaires, ainsi que la mise en place d'un nouveau système mondial de surveillance. Ce système donnerait à l'OMS le pouvoir de publier immédiatement des informations sur les épidémies susceptibles de donner lieu à une pandémie sans demander l'approbation des pays."
voir le rapport

Première phase du déconfinement / ce qui change à partir de lundi 3 mai

Source : Le Monde, 02/05/2021

"Fin des restrictions de déplacement et retour partiel des collégiens et lycéens en classe : les contraintes liées à l’épidémie de Covid-19 commencent à se desserrer lundi 3 mai. Prochaines étapes les 19 mai et 9 juin : 19 mai couvre-feu repoussé à 21 heures. C’est d’ailleurs à cette date qu’est prévue la réouverture des commerces, terrasses, musées, salles de cinémas et théâtres et des établissements sportifs avec spectateurs en jauges limitées, et la reprise des activités sportives dans les lieux couverts et de plein air. Le couvre-feu sera repoussé à 23 heures à partir du 9 juin, en même temps que la réouverture des cafés et restaurants en intérieur et des salles de sport."

Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 16 avril 2021 / Le variant "brésilien" P1 : anticiper pour l'été

Source : vie-publique.fr, 16/04/2021

"Le Conseil scientifique COVID-19 constate que : le variant BR-P1 est largement dominant en Amérique du Sud et est responsable d’une crise sanitaire majeure au Brésil ; il a un niveau de transmission élevé, un peu moins élevé que le variant UK. On ne sait pas encore s’il est plus létal ; les vaccins ARNm ont une efficacité conservée mais diminuée vis-à-vis du variant BR-P1 ; la France métropolitaine est probablement en partie protégée actuellement (mi-avril 2021) par la présence du variant UK. Le niveau de circulation du variant BR-P1 reste très bas, etc. Pour prévenir l'extension du variant BR-P1 le Conseil scientifique fait des propositions."

[Article] Covid-19 : qu'est-ce qui rouvre, et quand ? L'ébauche de calendrier de déconfinement du gouvernement

Source : France Info, 16/04/2021

"Emmanuel Macron et le gouvernement envisagent toujours la réouverture de certaines terrasses et lieux de culture à la "mi-mai". Les dates de retour à l'école "seront tenues", a confirmé vendredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. L’idée retenue par l’exécutif à ce stade est de procéder par phases, selon une stratégie des petits pas. Des phases qui doivent encore être arbitrées, mais dont on comprend qu’il y en aura quatre et que la dernière sera celle du retour à la vie normale. Chaque phase prévoit quinze jours pour mesurer les effets, une semaine pour décider d’aller plus loin ou pas.Autre question : est-ce que ces réouvertures se feront partout au même moment ? Cela doit encore être arbitré, mais Emmanuel Macron a répété jeudi qu’il était attaché à la différenciation. "

[Article] Innover pour faire face à la crise : que peut-on apprendre des organisations humanitaires ?

Source : The Conversation, 13/04/2021

"Peut-on apprendre de ces organisations humanitaires et la façon dont elles ont innové pour gérer les situations de crise ? Au-delà de ses conséquences économiques, politiques et sociales, la pandémie de la Covid-19 constitue aussi une crise humanitaire, une crise en matière de sécurité et de droits de l’homme, ayant provoqué une croissance exponentielle du nombre de personnes ayant besoin d’aide humanitaire, une forte augmentation de la pauvreté, d’importantes fragilités et de graves inégalités au sein et entre les nations."

COVID-19 / Retour d'expérience

Retour d'Expérience du SDIS de Vaucluse / le fonctionnement du SDIS au cours de la première vague de la pandémie de la COVID19

"Ce retour d’expérience valorise de nombreuses actions mises en œuvre par le SDIS de Vaucluse pendant la première vague de la pandémie de février 2020 à juin 2020. Il s’agit d’un retour d’expérience organisationnel qui analyse le fonctionnement du SDIS au regard de la situation de crise et des différentes contraintes. Il est structuré de plusieurs parties pour exposer un diagnostic de la situation et déterminer les enseignements à tirer. "

Covid-19 : Tirer les leçons de l’impréparation de notre pays pour mettre en place une organisation efficace de la Nation en temps de crise

Source : Sénat, 08/07/2020

"Après trois mois de travaux, la commission des lois du Sénat a rendu ses conclusions concernant l’action des pouvoirs publics face à l’épidémie de covid-19. Elles se nourrissent des 61 auditions de sa mission de suivi, composée de 11 sénateurs issus de tous les groupes politiques du Sénat, et font suite à ses deux rapports d’étape, publiés les 2 et 29 avril dernier."

L’Institut Covid-19 Ad Memoriam commence ses travaux

Source : Le Monde, 11/06/2020

"Chercheurs, soignants, artistes et juristes forment l’équipe qui sera chargée de cette plate-forme de recherche et de réflexion collective sur l’impact sociétal de la crise sanitaire. L’architecte de cette initiative académique indépendante, qui n’a, pour l’instant, pas d’équivalent dans d’autres pays, est l’anthropologue Laëtitia Atlani-Duault. « C’est une réflexion collective pour se projeter vers l’avenir. Elle associe des mondes multiples qui d’ordinaire ne se parlent pas ou, en tout cas, ne fabriquent pas de commun ensemble »"
En savoir plus sur ce projet : ird.fr

Pourquoi l'Etat s'est révélé piètre gestionnaire de crise pendant l'épidémie de coronavirus

Source : L'Express, 09/06/2020

"L'Institut Montaigne analyse les ratés de la gestion de crise sanitaire en France. La « verticalité » du pouvoir a été un frein à la mobilisation efficace des collectivités territoriales, des entreprises, de la société civile."
Voir la note "L'action publique face à la crise du Covid-19" : institutmontaigne.org

La crise du Covid 19 en Méditerranée : nouveau risque majeur ou opportunité de reconstruction?

Source : Plan Bleu, 29/05/2020

"En outre, la crise sanitaire est certes très différente des grandes questions d’environnement par essence complexes, multifactorielles, se déroulant sur le temps long, avec des risques d’irréversibilités majeures, mais ce sont les effets en cascade, parfois difficilement prévisibles, qui les rapprochent. Pour analyser les conséquences de l’épidémie dans cette Région, il convient de distinguer trois temporalités différentes. D’abord celle des réponses immédiates au virus. Puis celle du déconfinement et de la confrontation aux conséquences économiques et sociales que ces réponses auront entrainées. Et enfin celle du moyen – long terme - avec la nécessité de construire des politiques à la fois plus durables et plus résilientes face aux fragilités que la crise actuelle aura à nouveau mise en évidence pour l’ensemble du territoire méditerranéen. L’enjeu majeur va être d’articuler le plus intelligemment possible ces trois temporalités. "

Sortie de crise sanitaire / un premier bilan critique de la coordination collectivités territoriales - ARS

Source : Sénat, 29/05/2020

"La délégation aux collectivités territoriales a organisé hier une table ronde consacrée à la coordination entre les Agences régionales de santé (ARS)et les collectivités territoriales. Pour son président, Jean-Marie Bockel (Haut-Rhin - Union centriste), cette audition "s’inscrit dans une démarche de retour d’expériences. La crise du Covid-19 nous pousse à examiner les capacités d’action de nos institutions, en particulier les ARS". Il ajoute que cette table-ronde "s’inscrit pleinement dans un cycle d’auditions qui devraient permettre de nourrir les travaux engagés sous l’égide du Président du Sénat dans le cadre de la poursuite de la décentralisation"."

Plan de sortie de crise / Les collectivités en appui pour renforcer les consultations et massifier le dépistage

"Pour préparer le déconfinement, départements et régions focalisent leurs efforts sur le dépistage alors que communes et intercos appuient les médecins et les infirmiers libéraux pour faire fonctionner des centaines de dispensaires."

Collectivités locales / Entretien avec Pierre Bourriaud, DGS de la mairie du XVIIe arrondissement de Paris, qui accueille un centre de dépistage Covid-19

Source : Weka, 14/04/2020

"Face à la gestion de la crise sanitaire liée à la propagation du Covid-19, les collectivités doivent se coordonner pour maintenir une continuité d’activité et protéger les agents. Pierre Bourriaud, Directeur général des services de la mairie du XVIIe arrondissement de Paris, répond à nos questions et nous fait part de son expérience."

Collectivité locales / L’AMF propose de partager et faire connaître les actions engagées sur le terrain

"Dans toutes les communes des initiatives voient le jour. Maires, équipes municipales, agents territoriaux et habitants, toutes les bonnes volontés s’agrègent et font preuve de créativité, solidarité et d’inventivité. Afin de recenser et de partager les bonnes pratiques, l’AMF lance une rubrique qui a vocation à rassembler des initiatives exemplaires mises en place par les communes et les intercommunalités sur l’ensemble du territoire. L’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité appelle donc les élus et leurs équipes à consulter cette rubrique et à partager leurs initiatives."
Voir la rubrique de partages : amf.asso.fr

Personnes vulnérables / Le coronavirus dans les Ehpad (2/3) : un directeur raconte sa "gestion de crise"

Source : France 24, 04/04/2020

[Témoignage] "Pierre Gouabault, actuellement en charge de trois établissements dans la région Centre-Val-de-Loire, et qui assure volontairement en parallèle la gestion de crise liée au Covid-19 dans un établissement voisin, à Salbris où le bilan est lourd : dix décès en quelques jours, dont cinq liés au coronavirus, ainsi que 19 cas de suspicion. "Personne n'est préparé à cela. On a beau avoir mis en place des plans de continuité d'activité, on est proches du chaos, commente le responsable administratif de 37 ans. Même la science-fiction n'avait pas imaginé un tel scénario." En France, plus de 700 000 personnes âgées en perte d'autonomie sont hébergées dans quelque 10 600 Ehpad, d'après les données du ministère de la Santé. Selon un premier décompte partiel annoncé le 2 avril, au moins 884 ont succombé au Covid-19."

Chronique de Christophe Dietrich, maire de Laigneville/ Ep. 3 : La réserve communale de sécurité civile

Source : France 3.fr, 26/03/2020

"Au programme de l'épisode 3 : Christophe Dietrich nous présente la réserve communale de sécurité civile activée pour venir en aide aux Laignevillois.es. En cette période de confinement, ils sont appelés pour faire les courses des personnes vulnérables qui n’ont pas d’autres moyens pour se ravitailler. Et les médicaments, ce sont les policiers municipaux qui s’en chargent, après avoir récupéré ordonnance, carte vitale et carte de mutuelle. À noter que ces services ne fonctionnent que le lundi, le mercredi et le vendredi. "

Chronique de Christophe Dietrich, maire de Laigneville dans l'Oise / Ep. 2 : Ça fait froid dans le dos

Source : France 3.fr, 25/03/2020

""Ça fait froid dans le dos". C’est l’impression du maire de Laigneville après avoir fait le tour de sa ville pour s’assurer que tout allait bien. Quelques voitures, des personnes allant ou revenant du travail mais des rues pour la majorité vides. De l’air de jeux pour les enfants au gymnase tous désertés. "Ça fait film catastrophe mais c’est la preuve que les gens ont pris conscience de l'intérêt de rester chez eux et qu’ils respectent les règles" alors Christophe Dietrich se dit "très fier de ses Laignevillois et Laignevilloises". Une solidarité que Laigneville met en œuvre depuis quelques jours avec sa page facebook Laigneville solidaire. Aujourd’hui 95 masques de protections ont été donnés pour les infirmières et médecins de la ville."

Coronavirus COVID-19 : sciences

Covid-19 : comment les scientifiques jugent la stratégie sanitaire française

Source : Le Monde, 30/09/2020

"Alors que la lassitude et l’incompréhension accompagnaient la généralisation du port du masque dans les grandes métropoles, mi-septembre, Le Monde s’est interrogé sur les fondements scientifiques de cette décision. Ce questionnement en a appelé d’autres : quel est l’avis des spécialistes sur la politique de dépistage massif mise en place à la rentrée ? Sur les autres mesures de prévention ? Sur une éventuelle stratégie de l’immunité collective naturelle ? Qu’est-ce qui devrait, selon eux, être amélioré ? Nous avons envoyé, à la mi-septembre, à près de 200 scientifiques, une vingtaine de questions identiques sur la politique sanitaire liée au Covid-19. Au total, 54 ont répondu."

Covid-19 / en Inde, les scientifiques dénoncent les « spéculations » sur l’immunité collective

Source : Le Monde, 28/09/2020

"Le Tata Institute of Fundamental Research (TIFR) a soulevé des espoirs en publiant, le 5 septembre, les résultats étonnants d’une étude sérologique menée en juillet dans trois quartiers de Bombay,cette étude a révélé que jusqu’à 58 % des gens vivant dans les bidonvilles et jusqu’à 17 % du reste de la population urbaine présentaient des anticorps au SARS-CoV-2 (...) dès le mois de juillet, plus de la moitié des Indiens résidant dans les « slums » surpeuplés, où certains prédisaient une hécatombe, avait déjà rencontré le coronavirus responsable du Covid-19, sans développer la maladie pour la plupart d’entre eux. Le TIFR estime que Bombay s’achemine vers l’immunité collective, car d’ici à décembre 2020 ou janvier 2021, « 75 % des gens des bidonvilles et 50 % des autres » devraient avoir développé des anticorps. NITI Aayog, de son côté, s’attend à ce que « 80 à 85 % » de la population indienne soient contaminés à terme, si les gestes barrières ne sont pas respectés."

Des chercheurs de Hongkong disent avoir découvert un premier cas de réinfection au Covid-19

Source : Le Monde, 24/08/2020

"Des chercheurs de Hongkong ont annoncé, lundi 24 août, avoir découvert le premier cas avéré au monde de réinfection par le Covid-19. Selon les chercheurs, une analyse génétique a montré que ces deux infections successives du même patient avaient été causées par deux souches différentes du virus SARS-CoV-2, responsable du Covid-19. « Nos résultats suggèrent que le SARS-CoV-2 pourrait persister dans la population, comme c’est le cas pour d’autres coronavirus responsables de banals rhumes, même si des patients ont acquis une immunité, poursuivent les chercheurs de la HKU. Puisque l’immunité peut ne pas durer longtemps après une infection, la vaccination devrait être envisagée, même pour des gens qui ont déjà été infectés. »"

Covid-19: pourquoi est-il difficile de croire à l'efficacité du vaccin russe Spoutnik V?

Source : Slate.fr, 15/08/2020

"Les données de l'essai n'ont pas encore été publiées et rien n'indique que le vaccin protège réellement, car les études de phase III, qui nécessitent des milliers de volontaires pour démontrer l'efficacité d'un vaccin et en détecter les effets secondaires rares, n'ont pas encore été réalisées. Le système d'essais cliniques, méthodique, est le fruit d'enseignements qui ont souvent été acquis à la dure. Il a été conçu pour éviter les oublis, et pour collecter des données essentielles sur la sécurité, l'immunité et la protection des vaccins en développement. Les essais cliniques de phase III sont particulièrement importants lorsqu'il s'agit de vérifier que le vaccin est sûr pour le plus grand nombre de personnes possible : Ainsi, si le vaccin ne provoque un effet secondaire donné que chez une personne sur 10.000, pour être à même de le détecter un essai devra enrôler environ 60.000 volontaires."
Voir "Vladimir Poutine affirme que la Russie a un vaccin contre le coronavirus" : lemonde.fr

Covid-19 : La généticienne Alexandra Henrion-Caude vous dit tout

Source : TVLibertés, 05/08/2020

"Depuis que le Covid-19 est entré dans nos vies, on ne parle plus que de ça. Pour autant, beaucoup de questions restent aujourd’hui sans réponse. Parfois même, certaines ne peuvent être posées. Ancienne directrice de recherche à l’Inserm, Alexandra Henrion-Caude parle librement. Le virus vient-il d’un animal ou d’une manipulation humaine d’un laboratoire ? Que faut-il penser de la vaccination expérimentée de plus en plus aux quatre coins du globe ? Les conflits d’intérêt ont-ils ôté la liberté de la science ? "

Hydroxychloroquine : « The Lancet » met en garde contre une étude publiée dans ses colonnes

Source : Le Monde, 03/06/2020

"La revue médicale britannique a publié un article le 22 mai qui a conduit l’OMS à suspendre temporairement un essai clinique, et la France à mettre fin à l’utilisation à l’hôpital de cette molécule contre le Covid-19. La revue médicale britannique The Lancet a émis, mardi 2 juin, une mise en garde (« expression of concern ») vis-à-vis de cette étude publiée dans ses colonnes le 22 mai. Une démarche relativement rare, et qui précède souvent le retrait pur et simple de l’article mis en cause."

Le SARS-CoV-2 entraîne bien une immunité protectrice

Source : Le Monde, 27/05/2020

"Plusieurs travaux, dont une étude menée auprès de soignants du CHU de Strasbourg et prépubliée le 26 mai sur le site MedrXiv.org, confirment que l’infection par le SARS-CoV-2 suscite bien la production d’anticorps et que ceux-ci possèdent une action neutralisante contre ce coronavirus encore présente 6 semaines après l’apparition des symptômes. "

La recherche lyonnaise annonce des pistes très prometteuses de traitement

Source : France 3.fr, 25/05/2020

"Manuel Rosa-Calatrava, directeur de recherche INSERM et co-directeur de Virpath : "notre laboratoire travaille actuellement avec les Hospices Civils de Lyon à la mise en place d’un autre essai clinique combinant le Remdesivir (antiviral développé initialement pour traiter la maladie à virus Ebola) et le Diltiazem, un médicament prescrit contre l’hypertension, que nous avons repositionné comme antiviral. Dans nos modèles précliniques d’infection, l’association des deux semble très efficace : le Diltiazem stimule la réponse immunitaire innée des cellules épithéliales, et potentialise ainsi l’action antivirale du Remdesivir contre le SARS-CoV-2."

Un essai de vaccin prometteur de Moderna fait bondir Wall Street

Source : Le Monde, 19/05/2020

"L’entreprise américaine Moderna a annoncé que son vaccin expérimental, connu sous le nom de mRNA-1273, avait permis de générer des anticorps sur huit patients. Un essai de phase 2 – destinée à déterminer la dose adéquate – est en cours. "

Podcast / Webinaire de Freddy Vinet « De la grippe espagnole à la crise actuelle : pertinence et limites des comparaisons historiques »

"Le 3 avril dernier, l’AFPCN a organisé une conférence en ligne du Professeur Freddy Vinet, auteur d’un récent ouvrage sur la grippe espagnole, sur le sujet « De la grippe espagnole à la crise actuelle : pertinence et limites des comparaisons historiques ». L’AFPCN met à votre disposition le support Powerpoint de la présentation ainsi que l’enregistrement audio de la conférence. Du fait de problèmes techniques rencontrés lors de l’enregistrement audio de la conférence, celui-ci est malheureusement incomplet : le début est manquant."
Ecouter le podcast : afpcn.org

Etude / Analyse de 65 ans de travaux sur le lien entre forêt, déforestation et émergence de maladies infectieuses

" La pandémie mondiale de Covid-19 met en lumière l’importance de certains domaines scientifiques jusque-là peu étudiés, comme le lien entre les écosystèmes, leur biodiversité et l’émergence de nouvelles maladies infectieuses. En effet, les humains exploitent de plus en plus leur environnement et sont par conséquent plus exposés à certains microbes tapis dans l’ombre, ce qui peut accroître les risques de nouvelles contaminations. Des chercheurs d’INRAE, du Cirad, de l’IRD et de l’Institut Pasteur de la Guyane viennent d’effectuer, dans la revue Environmental Research Letters, une analyse de synthèse bibliométrique sur un corpus de 565 publications, publiés entre 1953 et 2018, sur les liens entre forêts, déforestation et maladies infectieuses émergentes. Ils pointent une fragilité des connaissances sur cet enjeu majeur."

L’essai clinique Discovery englué faute de coopération européenne

Source : Le Monde, 07/05/2020

"Auditionnée par le Sénat mercredi, la responsable de cette étude, visant à comparer l’efficacité de plusieurs traitements contre le Covid-19 sur 3 200 patients européens, a confirmé qu’un seul cas hors de France avait, à ce stade, été inclus. En France, il devait inclure au moins 800 patients atteints de formes sévères, parmi un total de 3 200 patients européens, avec pour ambition de comparer les effets thérapeutiques du remdesivir, du lopinavir et du ritonavir, ces deux derniers associés ou non à l’interféron bêta, et de l’hydroxychloroquine. "

COVID-19 / Innovation et technologie

Covid-19 : « Les tests PCR, des données à prendre avec prudence sur l’évolution de l’épidémie »

Source : Le Monde, 29/09/2020

"Les tests PCR ne donnent pas une estimation directe de la situation épidémique, souligne, dans une tribune au « Monde », Henri Wallard, dirigeant d’Ipsos et docteur en statistiques, appelant à une meilleure prise en compte des sciences des données (...) ces données sont à considérer avec prudence. Elles ne donnent pas une estimation directe de la progression de l’épidémie. Ainsi, les taux de positivité qui ont augmenté depuis quelques semaines représentent un aspect très partiel de la réalité. Une mesure représentative consisterait à rechercher un échantillon soigneusement défini a priori dans la population et à pratiquer une campagne de tests parmi ces individus. "

L'application Stop Covid sera disponible à partir du 2 juin

Source : France inter, 31/05/2020

"Grâce à la technologie Bluetooth, votre téléphone enregistre les autres appareils à proximité, ceux près desquels vous êtes restés au moins 15 minutes à moins d'un mètre de distance. "Si l'une des personnes que vous avez croisées et qui se déclare positive au virus, vous recevrez une alerte et vous serez invités à contacter votre médecin", précise la journaliste. "

StopCovid : les collectivités se positionnent en "tiers de confiance"

Source : Localtis Info, 18/05/2020

"Le développement de l'application de traçage de contact "StopCovid" est entré dans sa dernière ligne droite. Actuellement en phase de test, l'application doit être présentée la semaine prochaine au Parlement dans la perspective de son déploiement début juin. Pour contribuer à assurer le succès du projet, France Urbaine et l'AdCF ont fait part de leurs recommandations en insistant sur le rôle de "tiers de confiance" des grandes villes."

Décret n° 2020-551 du 12 mai 2020 relatif aux systèmes d'information mentionnés à l'article 11 de la loi n° 2020-546 du 11 mai 2020 prorogeant l'état d'urgence sanitaire et complétant ses dispositions

Source : Légifrance, 13/05/2020, JORF n°0117 du 13 mai 2020 texte n° 12

"Décret relatif aux modalités relatives aux systèmes d'informations destinées à permettre l'identification des chaînes de contamination du virus covid-19 et assurer le suivi et l'accompagnement des personnes. Mise en place de « Contact Covid »  : La caisse nationale de l'assurance maladie est autorisée, en application de l'article 11 de la loi du 11 mai 2020 susvisée, pour une durée de six mois à compter de la fin de l'état d'urgence sanitaire déclaré par l'article 4 de la loi du 23 mars 2020 susvisée, à adapter le système d'information « amelipro », aux fins de mettre en œuvre un traitement de données, dénommé « Contact Covid » // et de « SI-DEP »pour une durée de six mois à compter de la fin de l'état d'urgence sanitaire déclaré par l'article 4 de la loi du 23 mars 2020 susvisée, la création, d'un système d'information national de dépistage, dénommé « SI-DEP »Les médecins ou les professionnels placés sous la responsabilité des services ou laboratoires de biologie médicale qui procèdent à des examens de dépistage du covid-19 sont habilités à accéder aux données des personnes."

OPECST / Audition de M. Guillaume Poupard, directeur général de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI)

Source : Sénat, 12/05/2020

"L'Office a entendu M. Guillaume Poupard, directeur général de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI), sur la question du traçage numérique et plus particulièrement sur l'application StopCovid, dans le cadre de la veille sur l'épidémie de coronavirus."

Une entreprise annonce avoir mis au point une toile qui détruit les coronavirus

Source : France 3.fr, 12/05/2020

"L'entreprise spécialiste des matériaux composites souples utilisés en architecture a développé une technologie à base de particules d'argent, exploitant leurs propriétés anti-virales, a-t-elle annoncé mardi 12 mai. Elle permet de "réduire la charge virale des coronavirus à hauteur de 95% après un quart d'heure de contact, et près de 99,5% après une heure de contact, par rapport à une membrane non-traitée", peut-on lire dans un communiqué."

SafeWay, le boîtier de distanciation sociale élaboré par une équipe de l’Ecole polytechnique de Grenoble

Source : France 3.fr, 07/05/2020

"SafeWay est un détecteur intégré à un boîtier de distanciation sociale. Ce prototype a été mis au point par une équipe élargie de l’Ecole polytechnique de Grenoble. Le dispositif ambitionne de limiter la propagation du covid 19 en repérant les personnes malades sans transmettre leurs données." Le dispositif repose sur le port d'un boîtier ou le fait d'avoir un smartphone.

L’application StopCovid prête le 2 juin 2020, sans Apple ni Google, selon Cédric O L’application StopCovid, qui doit permettre de tracer les contacts avec des personnes diagnostiquées positives au coronavirus, sera prête le 2 juin 2020 pour accompagner le

Source : Weka, 06/05/2020

"L’application StopCovid prête le 2 juin 2020, sans Apple ni Google, selon Cédric O L’application StopCovid, qui doit permettre de tracer les contacts avec des personnes diagnostiquées positives au coronavirus, sera prête le 2 juin 2020 pour accompagner le déconfinement, sans avoir recours aux plateformes d’Apple et Google, a annoncé mardi 5 mai 2020 le secrétaire d’État au Numérique Cédric O. Le secrétaire d’État prévoit que la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) puisse également se prononcer sur le sujet d’ici à la fin mai 2020."

Appli Stop Covid / Avis du Conseil national du numérique

Source : La documentation Française, 23/04/2020

"Le Conseil national du numérique estime que ces applications doivent être utilisées pour informer, aider et responsabiliser, plutôt que pour contrôler, stigmatiser ou réprimer les individus. le Conseil suggère de renommer l’application “AlerteCOVID”. Il préconise la création d’un comité de contrôle composé de parlementaires, de chercheurs et de citoyens-experts, disposant d’un pouvoir d’arrêt de l’application. Il insiste aussi sur l’importance de la limitation dans le temps du système."
Voir aussi "Publication de l’avis de la CNIL sur le projet d’application mobile « StopCovid »" : cnil.fr

Confinement et environnement : un nouvel outil pour visualiser quotidiennement les effets du confinement sur la qualité de l'air

"L’Ineris publie en ligne un nouvel outil permettant de visualiser quotidiennement les effets du confinement sur les concentrations de dioxyde d’azote et des particules, polluants réglementés et connus pour leurs effets délétères sur la santé. "

Coronavirus COVID-19 : réglementation

Passe sanitaire : sortie des premiers textes réglementaires

Source : Landot & Associés, 09/08/2021

"la loi n° 2021-1040 du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire et la décision du Conseil constitutionnel (n° 2021-824 DC du 5 août 2021) qui, de quelques heures à peine, avait précédé la publication de la loi. Voici maintenant les premiers décrets à cet effet : 1/ Amendes; 2/ Systèmes d’information; 3/ Autotests ; lieux d’usage du passe sanitaire ; non port du masque en cas d’usage du passe sanitaire…; 4/ L’arrêté sur la supervision des autotests"

Proposition de loi / visant à instaurer une contribution exceptionnelle sur les assurances pour concourir à la solidarité nationale face aux conséquences économiques et sociales d'une crise sanitaire majeure

Source : Sénat, 10/12/2020

"Déposée le 28 mai 2020 par Olivier JACQUIN, Claude RAYNAL, Sophie TAILLÉ-POLIAN, Thierry CARCENAC et Rémi FÉRAUD, cette proposition de loi vise à créer une contribution exceptionnelle des entreprises d'assurances afin qu'elles participent à la solidarité nationale en cas de survenance d'une crise sanitaire. Les auteurs de la proposition de loi estiment que cette contribution est justifiée, les mesures liées à l'état d'urgence sanitaire permettant une baisse significative de l'accidentologie et de la sinistralité, et en conséquence des économies importantes pour les compagnies d'assurances."

A l'ONU, le président du Conseil européen plaide pour un traité sur les pandémies

Source : RFI, 04/12/2020

"Le président du Conseil européen, Charles Michel, a d’emblée donné le ton jeudi 3 décembre lors de ce sommet spécial Covid-19 : pour l’UE, le fait que le monde entier ait été « pris au dépourvu » par le coronavirus est « une forme d’échec » dont il faut « tirer les conséquences et les leçons ». « Face aux futures pandémies, il faut maintenant pérenniser cette approche, en structurant notre capacité collective à anticiper, préparer et gérer ce type de crises. Je propose que nous le fassions par la voie d'un traité international sur les pandémies », a-t-il proposé au nom des 27 États membres."

La seconde loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire est publiée au JO

C’est la deuxième fois que l’état d’urgence sanitaire est prorogé : après la loi du 11 mai, c’est une seconde loi, parue au « Journal officiel » du 15 novembre, qui prolonge ce régime d’exception, en l’occurrence jusqu’au 16 février 2021 inclus. Vue cette prolongation, ce texte indique aussi que les dispositions issues de la loi du 9 juillet 2020 organisant la sortie de l’état d’urgence sanitaire seront applicables jusqu’au 1er avril 2021.

L’Assemblée rétablit au 16 février l’échéance de la prolongation de l’état d’urgence sanitaire

Source : Le Monde, 04/11/2020

"Les députés ont rétabli mercredi au 16 février l’échéance de la prolongation de l’état d’urgence sanitaire, après le couac de mardi soir où les oppositions avaient réussi à faire voter, contre le gouvernement et la majorité, une prolongation de l’urgence jusqu’au 14 décembre seulement."

Prorogation de l'état d'urgence sanitaire / adoption du projet de loi

Source : Assemblée nationale, 24/10/2020

"Samedi 24 octobre 2020 en fin d'après-midi, l'Assemblée nationale a adopté avec 71 voix POUR et 35 voix CONTRE le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire entamé jeudi 22 octobre. L’article 1 du projet de loi présenté le 21 octobre prévoit de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 16 février 2021, sachant que l’article L. 3131-15 du code de la santé publique permet d’y mettre fin de manière anticipée si la situation sanitaire le permet. L’article 2 prévoit de proroger le régime de sortie de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er avril 2021."

Décret n° 2020-1257 du 14 octobre 2020 déclarant l'état d'urgence sanitaire

Source : Légifrance, 15/10/2020, JORF n°0251 du 15 octobre 2020 Texte n° 30

"L'état d'urgence sanitaire est déclaré à compter du 17 octobre 2020 à 0 heure sur l'ensemble du territoire de la République."

Covid-19 / Obligation de port du masque : le Conseil d'Etat demande à son tour aux préfets du Bas-Rhin et Rhône de corriger leurs arrêtés mais selon une méthode différente de celle exigée par les tribunaux administratifs de Strasbourg et Lyon

Source : Arnaud Gossement, 07/09/2020

"Pour l'essentiel, le juge des référés du Conseil d'Etat a confirmé le raisonnement des juges des référés des tribunaux administratifs de Strasbourg et Lyon : l'obligation de port du masque est justifiée sur le plan sanitaire mais susceptible de porter atteinte à une liberté fondamentale ; l'obligation de port du masque doit être proportionnée à l'objectif de santé publique recherché. Pour le Conseil d'Etat : le préfet n'est pas tenu de détailler les lieux et horaires pour lesquels le port du masque est obligatoire mais doit définir des zones ; lorsque le territoire concerné par l'obligation de port du masque est étendu, celle-ci ne peut pas être imposée aux personnes pratiquant des activités physiques ou sportives."

Circulaire relative à la prise en compte dans la fonction publique de l’État de l'évolution de l'épidémie de covid-19

Source : Légifrance, 02/09/2020

"Compte tenu de l'évolution de l'épidémie de covid-19, la présente circulaire vise à fixer de nouvelles règles concernant les conditions de travail en matière de protection de la santé et de la sécurité des agents publics de l’État et de ses établissements publics afin de garantir la continuité du service public et d’accompagner cette reprise de l'activité au niveau national.'

Décret n° 2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire

Source : Légifrance, 12/05/2020, JORF n°0116 du 12 mai 2020 texte n° 6

Décret sur les mesures mises en place pour le déconfinement : règle des 100 km, la division rouge/vert des départements, port du masques, etc. "Décret n° 2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire "

Loi / Prorogation de l'état d'urgence sanitaire lundi 11 mai

Source : Sénat, 12/05/2020

"Lundi 11 mai 2020, le Président de la République a promulgué la loi n°2020-546 prorogeant l'état d'urgence sanitaire et complétant ses dispositions. Elle est parue au Journal Officiel n° 116 du 12 mai 2020."
Voir la "LOI n° 2020-546 du 11 mai 2020 prorogeant l'état d'urgence sanitaire et complétant ses dispositions" : legifrance.fr

Réouverture des écoles et responsabilité pénale des maires : un texte de compromis adopté

"Après des heures de discussions entre sénateurs et députés portant sur ce point dur, c’est donc un texte de compromis qui est ressorti de la commission mixte paritaire. Ce dernier dispose donc : « l’article 121-3 du code pénal est applicable en tenant compte des compétences, du pouvoir et des moyens dont disposait l’auteur des faits dans la situation de crise ayant justifié l’état d’urgence sanitaire, ainsi que de la nature de ses missions ou de ses fonctions, notamment en tant qu’autorité locale ou employeur ». Ainsi, sans créer véritablement d’exception « Covid » dans la loi Fauchon, les notions de « compétences, pouvoir et moyens » sont introduites, permettant de rappeler que les maires et élus locaux sont au cours de cette crise sanitaire obligés de faire appliquer des décisions venues d’en haut. "

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes
© 2000 - 2021 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |