Bonne année 2023 !
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> n°839

Risques Hebdo n°839 du 28-09-2022 au 04-10-2022

Contact : celine.lestievent@irma-grenoble.com

Dans la région Auvergne Rhône-Alpes

Mission d’appui aux préfets de l’Ardèche et de la Drôme - Définition d’une stratégie de sécurisation des secteurs endigués de la confluence de la Drôme avec le Rhône et en particulier de la zone d’activité de Chambenier au Pouzin

"Le syndicat de développement, d’équipement et d’aménagement (SDEA) du département de l’Ardèche a créé la zone d’aménagement concerté (ZAC) de Chambenier sur la commune du Pouzin, située en rive gauche du Rhône. La zone est protégée par des digues de la Drôme d’origine agricole au nord et depuis 1960 par le « barrage latéral à l’ouvrage hydro-électrique » de Logis-neuf pour la rive gauche du Rhône. Des études successives ont mis en évidence que l’île de Chambenier était inondable par la Drôme et que des tronçons des digues étaient fragilisés. Des permis de construire pour des industries ont été délivrés par la mairie du Pouzin jusqu’au début des années 2010 et ont permis d’occuper plus de 50 % de la zone. L’approbation du PPRi du Pouzin en 2020 a figé la situation. Aujourd’hui, il n’existe plus de possibilité d’implantation de nouvelles activités sur la ZAC. Cette situation de droit doit être maintenue. Depuis la création de la ZAC, les digues de la Drôme n’ont fait l’objet d’aucun travaux significatifs pour mieux protéger le site. L’étude de dangers en cours de finalisation estime que deux tronçons du système d’endiguement pourraient être endommagés par une crue de retour 10 ans. La seule solution pour sécuriser Chambenier est la réalisation par le syndicat mixte de la rivière Drôme (SMRD) d’un programme d’actions de prévention des inondations (PAPI), qui ouvrira des possibilités de financement pour réaliser la sécurisation des ouvrages"

Ardèche / la crainte d'un épisode cévenol et d'une brutale montée des eaux toujours présentes chez les riverains du Frayol

Source : France 3.fr, 27/09/2022

"Face aux épisodes cévenols plus fréquents et plus violents, l'association réclame un plan communal de sauvegarde, pour alerter et évacuer rapidement les habitants en cas de crue. Elle dénonce aussi de nouvelles constructions dont une école à proximité du Frayol. Sans parler des difficultés d'évacuation des populations en cas de besoin. "Sur les trois ponts qui permettent de traverser le Frayol, deux sont submersibles en cas de crue et le troisième est impraticable depuis le séisme du Teil il y a trois ans" déplore Raphaël Buard, le président de l'association de défense.Pour le maire du Teil Olivier Peverelli, "même si les ponts ne sont pas utilisables en cas de crue, la route de la Rouvière permet parfaitement une évacuation optimale des populations. D'autre part, depuis 2014 de nouveaux repères ont été installés dans le lit du Frayol pour surveiller au plus près le niveau des eaux. Et nous disposons bien d'un plan communal de sauvegarde récemment actualisé, qui permet l'alerte des populations en cas de danger"."

Risques Hebdo est réservé aux adhérents, pour le consulter :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

 

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |