glissement de terrain du Châtelard
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"incident/accident nucléaire"

40 documents trouvés / 4 page(s)

Centrale du Bugey - Evènement significatif environnement pour dépassement d’une limite réglementaire

[ Risque Hebdo n°518, 14/04/2016 ]
Source : EDF.fr
Le bilan annuel de 2015 a mis en évidence un dépassement d’une limite réglementaire de rejet pour les métaux totaux non radioactifs, dans l’eau rejetée dans le Rhône. Cet événement n’a pas de conséquences sur la santé ni sur l’environnement. Des investigations sont menées pour comprendre l’origine de ce non respect réglementaire.

Centrale du Bugey - Ecart de conformité sur des fixations d'un réservoir de l'unité de production n° 2

[ Risque Hebdo n°416, 15/01/2014 ]
Source : Energies.EDF
Le 14 janvier, la direction du site de la centrale nucléaire du Bugey a déclaré à l'Autorité de Sûreté Nucléaire, un événement au niveau 1 de l'échelle INES qui en compte 7.

Tricastin - Non-conformité d’un fût à la Comhurex

[ Risque Hebdo n°414, 22/12/2013 ]
Source : Le Dauphiné Libéré
Lors d’une inspection, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a relevé la non-conformité d’un fût d’entreposage de matières uranifères dans un atelier en attente de démantèlement à l’usine de conversion d’uranium de Comurhex sur le site Areva du Tricastin. Cette inspection a mis en évidence un écart de 14 grammes de matière, soit moins de 1 % de la limite fixée par les règles d’exploitation. "Il n’y a pas eu de conséquence sur le personnel du site et sur l’environnement" assure Areva. Cet incident a été classé au niveau 1 de l’échelle Ines.

Tricastin : "légère fuite" de poudre d'oxyde d'uranium sur le site d'Areva, "aucune contamination externe" (société)

[ Risque Hebdo n°407, 31/10/2013 ]
Source : Le Parisien
Par précaution, les salariés de plusieurs entreprises voisines du site du Tricastin ont été confinés, jeudi 31 octobre matin, à la suite d’une légère fuite d’oxyde d’uranium survenue près de l’atelier de défluoration de l’uranium naturel appauvri d’Areva. La fuite est restée localisée à l’intérieur du site nucléaire selon Areva. Une quinzaine de personnes travaillaient à proximité du lieu de la fuite mais aucune n’a été contaminée.

Tricastin: les intempéries provoquent un arrêt automatique du réacteur numéro 2 de la centrale nucléaire

[ Risque Hebdo n°406, 30/09/2013 ]
Source : France bleu
Avec les fortes précipitations, les eaux du canal de Donzère-Mondragon se sont chargées en boue. La boue a encombré des pompes qui prélèvent l'eau du canal pour refroidir une partie de l'installation. Le réacteur 2 s'est donc lui même arrêté automatiquement.

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : nelly.mioni@irma-grenoble.com

 

adhesion
Les formations IRMa en 2017 :
inondation de l'Arbresle en 2008
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2017 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |